Invité à la réunion de la Commission Européenne dédiée à l'énergie durable à Bruxelles, l'ancien gouverneur de la Californie souhaite rendre la défense de l'environnement « plus sexy » et que l'on déculpabilise les « amateurs de grosses cylindrées, de voitures rapides ou puissantes ». L'acteur défend une vision de l'écologie assez…inédite.
Interrogé sur le problème du changement climatique, Arnold Schwarzenegger estime que « les amateurs de grosses cylindrées, comme moi, pourraient être une partie de la solution ». Pour l'acteur mythique de « Terminator » et de « Total Recall », il suffit de « changer la technologie » de ces grosses cylindrées.
Celui qui possède une flotte de Hummer, ces énormes 4X4 dérivés de la version militaire, le Humvee, ne voit pas d'inconvénient à conduire ce type de véhicule, pourtant gros consommateur d'essence (22 litres aux 100 kilomètres), si l'on change les types de moteurs : « ma flotte de Hummer n'est plus équipée de moteurs à essence, mais de moteurs à hydrogène ou à bio-carburant. Et on change maintenant pour des moteurs électriques » explique l'acteur.
L'ex homme-politique ajoute qu'il ne « faut pas culpabiliser les gens, la défense de l'environnement doit être plus hype, plus moderne, plus sexy ».