Conçue pour tailler des croupières à la légendaire Mini Austin, l’Autobianchi A 112 a parfaitement rempli son contrat. Elégante et surtout meilleur marché que sa rivale britannique, elle est restée seize ans au catalogue et a été commercialisée à plus de 1,2 million d’exemplaires.

Absorbée par le géant Fiat en 1955, la vieille société Bianchi fait alors l’objet d’une sérieuse cure de rajeunissement. Rebaptisée Autobianchi, elle va d’abord produire d’élégantes petites voitures dérivées de la Fiat 500, avant de devenir le laboratoire technologique de la firme turinoise. En 1964, c’est sur l’Autobianchi Primula que Fiat inaugure des solutions d’avant-garde (carrosserie bicorps, moteur transversal avant et traction avant) évitant ainsi de prendre des risques commerciaux avec ses propres modèles. Forte de cette image innovante, Autobianchi se taille bientôt une place enviable sur le marché des populaires "tendance bourgeoise". Fiat, chahuté sur ses propres terres par le succès croissant de la Mini Austin, produite désormais en Italie sous le label Innocenti, décide une fois encore d’envoyer Autobianchi en première ligne.

Urbaine avant tout

Présentée au Salon de Turin 1969, la petite A 112 exprime une synthèse parfaite du savoir-faire de la marque. Elle conjugue des solutions modernes (traction et moteur transversal avant) avec une ligne élégante et, surtout, une meilleure finition que sur les Fiat. Un peu bruyante, mais plutôt confortable avec sa suspension à roues indépendantes, elle fait preuve d’une belle agilité en ville. Sa mécanique, assez tonique, lui permet de se faufiler avec aisance dans le trafic. Citadine par excellence, elle n’est pas des plus à l’aise sur les longs trajets, mais se montre plaisante (surtout en version Abarth) dès que la route devient sinueuse. Pouvant compter sur des moteurs fiables dans l’ensemble, l’Autobianchi A 112 collectionnait néanmoins les problèmes des italiennes de l’époque (électricité fantaisiste et corrosion galopante). Ce qui, ajouté à une image de marque un peu floue, a singulièrement terni sa réputation.

En bref

Moteur : 4 cylindres transversal avant

Cylindrée : 903 et 965 cm 3

Puissance : 44 et 48 ch

Vitesse maxi : 135 et 140 km/h

Production : 1,2 million d’exemplaires

Forum :

Lire aussi :