Après 2 500 km de route depuis Chicago, l'émerveillement ne s'estompe pas en arrivant en Arizona. Le panneau The Grand Canyon State welcomes you donne un nouveau souffle à la Route 66, qui traverse désormais des paysages uniques en leur genre.

Mais le Canyon est encore très loin, ce sera d'ailleurs un grand détour car il ne se trouve pas sur la Route ! En attendant, l'Arizona nous réserve déjà de superbes trésors et nous ferons une première escale à Flagstaff, avant de faire une grosse entorse à l'itinéraire officiel la semaine prochaine.

Caradisiac passe l'été sur la Route 66 - Etape 5 : Arizona, nous voilà !

39°, c'est la température de l'air en arrivant en Arizona ! L'aridité gagne encore en intensité, la roche même semble suffoquer avec ses couleurs, qui sont un dégradé constant entre le rouge et l'ocre.

Ce panel est magnifié dans le Painted Desert, ou... désert paint en français. Quelques kilomètres avant Holbrook, la géologie semble nous jouer des tours ! Il y a plusieurs millions d'années, au gré de l'érosion, des changements climatiques et de la variation d'altitude de la nappe phréatique, les métaux contenus dans la roche ont été plus ou moins oxydés, ce qui donne une infinité de couleurs à toutes ces collines.

Caradisiac passe l'été sur la Route 66 - Etape 5 : Arizona, nous voilà !

Véritable témoin du changement de physionomie de notre planète, ce Painted Desert est désormais l'un des plus beaux parcs nationaux américains.

Caradisiac passe l'été sur la Route 66 - Etape 5 : Arizona, nous voilà !

Quelques kilomètres plus loin, une autre originalité nous attend: la forêt pétrifiée ! Imaginez le monde tel qu'il l'était il y a plus de 200 millions d'années... Ce secteur était recouvert d'arbres de toutes espèces. Mais les fortes variations saisonnières et de grosses pluies pendant la mousson emportèrent tous les grands arbres. Trainés par les flots du débit gigantesque des fleuves, ils s'échouèrent sur les hauts fonds, recouverts de sédiments. L'érosion joua alors son rôle, et la chimie fine de l'oxygène et des acides présents dans les sédiments transforma progressivement le bois en... roche.

Des millions d'années plus tard, quand les fonds marins sont devenus des montagnes, les arbres sont à nouveaux découverts, pétrifiés.

Caradisiac passe l'été sur la Route 66 - Etape 5 : Arizona, nous voilà !

Totalement bluffante, cette action de la nature est à l'origine de la création d'un autre parc national: celui de la forêt pétrifiée. Et il n'y a pas de jaloux, car les 2 parcs sont traversés en leur milieu par... la Route 66 !

Le rythme du voyage ralentit, pour mieux nous faire profiter de ces vestiges de l'Histoire (on retrouve d'ailleurs des peintures, gravures, et construction veilles de plusieurs siècles, comme le Newspaper Rock, des pétroglyphes immortalisés dans la roche !)

A Holbrook, le soleil nous offre un coucher de toute beauté. Cette petite ville fut édifiée en 1881 après la création d'une gare ferroviaire, et porte le nom de l'ingénieur en chef de l'Atlantic and Pacific Railroad de cette époque. L'empreinte des indiens y est omniprésente, on peut d'ailleurs s'offrir un nuit dans le Wigwam Motel, avec ses chambres en forme de Tepee !


Caradisiac passe l'été sur la Route 66 - Etape 5 : Arizona, nous voilà !

S'enchaînent alors des villes fantôme comme Twin Arrows et Two guns... et le Meteor Crater, l'un des plus grands cratères au monde (forcément aux USA !)

La Route 66 continue de grimper gentiment, et à 2100 mètres d'altitude, nous arrivons à Flagstaff. Cette superbe ville, qui a su garder le charme des villes américaines d'il y a plusieurs décennies, est le point de départ de plusieurs side-trips dont le Grand Canyon. Parce qu'elle est encore traversée par la légendaire Route, son activité ne faiblit pas. On trouve pêle-mêle des bars, des boutiques vestimentaires, des restaurants typiques dans une ambiance très far-west !

Caradisiac passe l'été sur la Route 66 - Etape 5 : Arizona, nous voilà !

Flagstaff fût pendant longtemps l'une des plus importantes villes nord-américaines, avec la création de l'Université de l'Arizona du nord en 1899, et fût le passage de la voie ferrée principale dès 1881.

C'est peut-être la ville qui a le plus gardé son authenticité. Sa proximité avec le Grand Canyon et les pistes de sk proches en font un point de passage obligé pour tous les explorateurs de la région !

Pour couronner le tout, c'est ici que l'on verra une américaine rarissime chez nous: une Ford Thunderbird. Garée négligemment dans les rues de Flagstaff, c'est l'une des plus belles américaines de ces 10 dernières années.

Caradisiac passe l'été sur la Route 66 - Etape 5 : Arizona, nous voilà !

Rappelons qu'en 1955, la T-Bird, qui était la concurrente directe de la Corvette dans la catégorie des coupés sportifs à 2 places, réalisa un énorme carton au niveau des ventes. La suite de l'Histoire donnera la victoire à la Corvette, mais la T-Bird n'a pas à rougir, car elle est fût l'une des autos les plus réussies de toute l'histoire de l'automobile américaine.

Durant les générations suivantes, elle gagna 2 places supplémentaires pour viser un plus large public... Après des années de disette, Ford décide en 2002, d'inaugurer la 11ème (!) génération de Thunderbird. Sur une base de Jaguar S-Type (châssis et moteur), ce coupé 2 places se révèlera être un magnifique hommage aux premières Thunderbird.

En 2005, les ventes s'écroulent de nouveau, et Ford cesse de la produire... jusqu'à quand ? Notons pour la petite histoire que c'est une T-Bird qui détient le record du tour le plus rapide à Talladega en Nascar, à une vitesse moyenne de 342,483 km/h. Ça devait décoiffer.

En prenant cette photo, nous avons fait la connaissance de Melanie, une bikeuse qui a décidé de se faire un petit bout de 66 pendant 3 jours jusqu'à Santa Fe. Connaissant la beauté du trajet qui l'attend, je souris. La 66 n'est pas faite que pour les touristes !

Caradisiac passe l'été sur la Route 66 - Etape 5 : Arizona, nous voilà !

C'est en revanche un très haut lieu touristique qui nous attendra la semaine prochaine. Avant de foncer vers Kingman pour y découvrir le plus beau tronçon de route existant, nous irons au Nord pour voir le légendaire Grand Canyon. Nous en profiterons pour dévier un peu plus vers l'Utah pour son Bryce Canyon, et puisque nous en sommes là, nous irons carrément à Las Vegas et dans la vallée de la mort avant de revenir sur notre route depuis... Flagstaff. Vous n'en perdrez donc pas une seule miette ! See you guys.




Caradisiac passe l'été sur la Route 66 - Etape 5 : Arizona, nous voilà !
Photos : Eloi Du Bois

En partenariat avec :

Caradisiac passe l'été sur la Route 66 - Etape 5 : Arizona, nous voilà !