Après une escapade qui n’avait plus grand-chose à voir avec la Sixty-six, nous reprenons aujourd’hui notre périple depuis Flagstaff !

Cette marche arrière en valait la peine, car nous allons parcourir ce qui s’avèrera être, à notre sens, le plus beau tronçon de la Route 66… Seligman, Peach Springs, Kingman et Oatman, voilà le trajet en or !

Caradisiac sur la Route 66 - Etape 7: On the road again !

L’Arizona est réellement l’état le plus intéressant de la Route 66. Le Grand Canyon State nous a déjà fait découvrir la superbe Flagstaff, et quelques dizaines de kilomètres plus loin, c’est Seligman qui retient notre attention. Là encore le temps semble s’être arrêté. Si vous vous faites escale dans les bonnes boutiques, il vous sera possible d’entendre d’incroyables histoires de la Mother Road, pour peu que vous offriez à votre conteur une bière suffisamment fraiche…

Caradisiac sur la Route 66 - Etape 7: On the road again !

Ne ratez surtout pas Angel Delgadillo, véritable légende de la Route ! Seligman acceuille d'ailleurs la Historic Route 66 Association of Arizona. Impossible de ne pas s'arrêter également au Road Kill Café, dont la devise est: You kill it, we grill it !

Ensuite, il est conseillé de prendre une nouvelle boucle nord, pour passer par Peach Springs. C’est tout simplement la ville qui a inspiré Radiator Springs dans Cars, et on comprend pourquoi. Cela était probablement un joyau de la Route il y a des décennies, mais qui y passe encore de nos jours ? Les automobilistes préfèrent logiquement la Highway, et gagnent en temps de trajet ce qu’ils perdent en rêve en passant par ici. Peach Springs vous offre également une vue lointaine du Grand Canyon...

Mais le meilleur reste à venir quand on sort de Kingman. Là, on ne vous conseille pas, on vous oblige à prendre le tronçon qui grimpe jusqu’à Oatman.

Caradisiac sur la Route 66 - Etape 7: On the road again !

Décor rêvé pour un Western, on croise une quantité infinie de motards en quête de sensations fortes ! Il est d’ailleurs conseillé de faire le plein de tous les fluides possibles et imaginables avant d’emprunter cette route. Ça grimpe, ça chauffe, et la réserve de carburant descend très vite car cette route de montagne est très sinueuse. A quelques centaines de mètres du sommet, la vue est imprenable, et on s’arrête à l’extérieur d’un virage pour discuter avec des motards joyeusement perdus dans ce décor idyllique.

Caradisiac sur la Route 66 - Etape 7: On the road again !

La Route 66 devait être fascinante à parcourir, mais incroyablement éprouvante pour la mécanique et les hommes. Combien d’accidents ont du se produire sur cette montée ?

L’autoroute est bel et bien un progrès, mais il ne tient qu’à nous d’œuvrer pour conserver le mythe. Toutefois, l’Histoire donne parfois un coup de pouce à la 66 comme nous allons le voir tout de suite. A Oatman justement, nous croisons un jeune ingénieur qui semble très affairé, il participe à la réouverture d’une mine d’or. Avec le cours du métal précieux grimpant en flèche, son exploitation redevient très rentable.

Le Saloon d’Oatman retrouve quelques couleurs, les ânes semblent amusés de tout ce remue-ménage, nul doute que la population de ce village va croître dans les mois à venir…

Caradisiac sur la Route 66 - Etape 7: On the road again !

La ruée vers l’or ne pouvait pas choisir un décor plus approprié pour son grand retour ! La descente d’Oatman est une partie de plaisir absolu (attention aux freins !), et pour couronner le tout, c’est le désert de Mojave qui nous attend au début de la Californie.

Caradisiac sur la Route 66 - Etape 7: On the road again !

Le trajet touche presque à sa fin, mais nous avons encore de très belles choses à découvrir… la semaine prochaine.

Caradisiac sur la Route 66 - Etape 7: On the road again !


Caradisiac sur la Route 66 - Etape 7: On the road again !

Photos: Eloi du Bois

En partenariat avec:

Caradisiac sur la Route 66 - Etape 7: On the road again !