Tremblez automobilistes ! Votre cher moyen de transport, bon pour le service l'année dernière, pourrait ne plus l'être depuis le 1er janvier 2008, ou en tout cas au prochain contrôle technique. En effet, la réglementation concernant celui-ci se durcit sérieusement. Si de prime abord, cela ressemble à une simplification, puisque le nombre de points de contrôle passe de 125 à 116, et le nombre d'items soumis à contre-visite de 69 à 66, il n'en est rien. En réalité les vérifications qui disparaissent sont tout simplement incluses dans les autres.
Il est en tout cas très clair que la sévérité à l'égard de votre auto sera largement accrue. Ce ne sont pas moins de huit nouveaux points qui apparaissent et seront, sauf exception, soumis à contre-visite.
Contrôle technique : plus sévère depuis le 1er janvier
Dans le détail :
  • Contrôle des amortisseurs : la moindre fuite ou trace d'huile sur le corps de ceux-ci, et c'est la contre-visite. Une nouveauté majeure, et qui risque de faire mal...
  • Pédales de frein : en l'absence de système antidérapant, ou du caoutchouc qui les recouvre d'origine, contre-visite.
  • Contrôle technique : plus sévère depuis le 1er janvier
    Phares : de plus en plus de voitures en sont équipées de phares au xénon. Dans ce cas, il faut que le lave-phare qui va avec fonctionne. Sinon, contre-visite. Pour les autres, les ampoules doivent être de même type et même couleur, sous peine de punition identique.
  • Le liquide de frein : l'auto sera recalée si le niveau dans le bocal du liquide de frein est en dessous du niveau mini.
  • Airbags : inspections des caches qui ne devront pas avoir été abîmés par un déclenchement antérieur. (pas de contre-visite)
  • Ceintures de sécurité : contrôle de leur état. Il ne doit y avoir aucune trace de coupures, de brûlures, et le système de réglage en hauteur, s'il existe, doit fonctionner. Les prétensionneurs sont aussi contrôlés.
  • Contrôle technique : plus sévère depuis le 1er janvier
    Pollution : contrôle du système OBD lorsqu'il existe. Il surveille les émissions polluantes du véhicule. Cela concerne les véhicules essence depuis le 1er janvier 2002 et les diesels depuis le 1er janvier 2004. (pas de contre visite)
  • Les pare-buffles : gare aux pare-buffles non homologués. Ils entraînent une sanction.
Mais sont aussi dorénavant soumis à contre-visite des points qui ne l'étaient pas auparavant :
  • Equipements de sécurité : rétroviseurs droit, 3ème feux stop, ceintures rajoutées, etc… Qu'ils soient d'origine ou non, ils devront marcher parfaitement sous peine d'être recalé.
  • Pneus : l'indice de charge devra être égal ou supérieur à celui prescrit par le constructeur. Dans le cas contraire : sanction !
Autre petite nouveauté, la date du prochain CT sera calculée à partir de la date anniversaire du passage initial. Donc en cas de contre-visite, c’est à compter de la date du premier passage que courra le délai de 2 ans.
Vous l'aurez compris, c'est un dispositif plus dur qui est mis en place. Il est donc à prévoir qu'à partir de maintenant, un nombre plus important de voiture sera recalé au contrôle. Si vous n'êtes pas complètement au point avec votre auto, que vous devez réaliser le contrôle en 2008, et que vous craignez de ne pas obtenir le précieux sésame, nous nous permettons un conseil : passer par un pré-contrôle technique, le plus souvent proposé gratuitement par les garages ou les centres-auto. Ce pré-contrôle sera un calque du vrai et vous permettra de détecter ce qui éventuellement ne serait pas passé au vrai examen, afin d'y remédier à l'avance, et ne pas risquer la désagréable contre-visite. En tout cas Bonne Année ! A vous et à votre auto...