Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Fiabilité Fiat Barchetta : que vaut le modèle en occasion ?

Dans Guide fiabilité / Autres actu fiabilité

Fiabilité Fiat Barchetta : que vaut le modèle en occasion ?

Dates clés

  • Commercialisation : de juin 1995 à mars 2006. - Restylage : juin 2003 (face avant et placages de planche de bord).
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

La Fiat Barchetta possède un charme certain. Et de véritables aficionados qui ne jurent que par elle, tout comme certains ne jurent que par sa grande rivale la Mazda MX-5… Elle a malgré tout connu une carrière en demi-teinte, et ses ventes n'ont pas décollé. Du coup, ses tarifs en occasion sont on ne peut plus abordables, ce qui permet de réaliser d'excellentes affaires. D'autant que la plupart des voitures roulent peu et présentent un kilométrage assez faible. Au niveau de la fiabilité, rien de grave à signaler. Des soucis récurrents bien sûr, mais souvent peu importants. Cela permet de profiter au mieux du caractère enjoué du moteur, de sa sonorité agréable, avec la tête dans les étoiles…

Caradisiac a aimé

  • La ligne intemporelle.
  • La présentation de l'habitacle.
  • Le moteur pétillant.
  • La sonorité.
  • L'équipement.
  • La tenue de route facile.
  • Les prix en occasion.

Caradisiac n'a pas aimé

  • Le volume de coffre.
  • L'insonorisation.
  • La lunette arrière en plastique.
  • La capote uniquement manuelle.
  • Le manque d'image.

Nos versions préférées

  • (2) 1.8 16S SPIDER EUROPA

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • La ligne, qui garde un charme certain, même après 10 ans de commercialisation.
  • Le traitement de l'habitacle : sans grand luxe, mais il est agréable à l'œil, spécialement dans ses versions bicolores.
  • Agrément moteur : 130 ch. "seulement" mais des performances élevées, rendues possibles par le poids contenu de l'ensemble.
  • Sonorité : ce 4 cylindres est mélodieux, surtout à l'approche de la zone rouge, avec une sonorité métallique du plus bel effet.
  • La tenue de route : aucun piège, et une facilité de conduite réelle, contrairement à certains cabriolets qui sont des propulsions plus délicats à mener.
  • L'équipement : si l'on excepte les premiers millésimes, il est très correct (depuis 99) avec un double airbag, la climatisation, les fonctions électriques, les jantes alliage, etc…
  • Les tarifs contenus en occasion : les prix sont bas même avec des kilométrages réduits.

Ce qui peut faire hésiter

  • Le volume de coffre : avec 165 litres, il est réduit à la portion congrue.
  • La lunette arrière en plastique : elle ne permet pas une excellente visibilité arrière. Et elle s'opacifie avec le temps.
  • L'insonorisation : elle est perfectible, et la capote n'est pas doublée.
  • Pas de capote électrique : elle est uniquement manuelle. Au demeurant, sa manipulation est aisée.
  • Le manque d'image : la revente est difficile.

3. Budget

Achat / Cote :

La faible diffusion de la Barchetta et son manque d'image de marque font qu'elle décote très vite. Il est possible de faire d'excellentes affaires.

Consommation :

Une boîte bien étagée et un poids réduit permettent de contenir la consommation de ce moteur essence. Sauf en ville.

Assurance :

La Barchetta fait mal en assurance, elle est très chère à assurer, plus chère même parfois qu'une Mercedes SLK, et toujours plus qu'une Mazda MX5.

Prix des pièces :

Décalage entre les pièces d'usage courant, et les autres… Les premières sont abordable, les autres hors de prix…

Entretien :

Il reste tout à fait abordable pour un petit cabriolet, les révisions sont abordables. Courroie de distribution à changer tous les 90 000 km ou 5 ans maximum.

4. Fiabilité

Description :

Si la Barchetta souffre bien de quelques défauts récurrents et parfois agaçants, aucun n'est véritablement un frein à son achat et à son utilisation. Et les soucis les plus nombreux se sont logiquement concentrés dans les premières années de production. Après 98 ou 99, il n'y a plus grand-chose à craindre que de petites choses, qui font presque son charme…

Pannes lourdes ou immobilisantes :

Autres pannes ou faiblesses :

  • Variateur de phase. Une usure prématurée provoque des claquements ressemblant à ceux d'un diesel, uniquement au démarrage à froid. Cela ne menace pas la fiabilité du moteur. A faire remplacer en même temps que le distribution.
  • Ralenti. Sur certaines voitures (rare tout de même), ralenti irrégulier. Plusieurs causes possibles mais l'actuateur de ralenti est la principale. Son échange est alors nécessaire.
  • Freins arrière. Possible grippage des étriers arrière au niveau des colonnettes. Un démontage dégrippage suffit le plus souvent. Dans le cas contraire un remplacement de l'étrier s'impose.
  • Collecteur d'échappement. Son bouclier thermique peut, après un certain temps, se fendre et provoquer des bruits métalliques importants en vibrant. Il faut le remplacer.
  • Frein à main. Tendance à se bloquer lorsque les températures sont négatives (de l'eau rentre dans les gaines des câbles dont le soufflet d'étanchéité se fend). Il faut remplacer. Par ailleurs le frein à main se détend facilement, il faut le retendre régulièrement.

Aspect extérieur :

  • Capote. La lunette en plastique perd de sa transparence avec le temps. Aucun remède. Par ailleurs, des soucis d'étanchéité. En cause, les joints de pare-brise et de coffre. Ils peuvent être remplacés ce qui résout les fuites.
  • Eclairage. De nombreux propriétaires se plaignent d'une puissance insuffisante de l'éclairage. Un nettoyage interne des optiques (qui peuvent s'opacifier) est salutaire.
  • Feux arrière. Surtout sur le premier millésime, défaut d'étanchéité des feux arrière. Soit à remplacer, soit étanchéité à améliorer par la pose d'un cordon de joint entre la partie plastique colorée et le réflecteur.

Finition intérieure :

  • Ceintures de sécurité. Jusqu'en 2001, mais de façon très prononcée avant 1998, les enrouleurs sont trop faibles et ne remontent plus la ceinture, parfois dès 20 000 km. Un échange est nécessaire.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Voyant d'airbag. Il peut s'allumer sans raison. Le plus souvent, il s'agit du résultat d'une action sur la connectique d'airbag située sous les sièges. Une remise en place suffit alors. Il s'agit également parfois d'un problème de mise à la masse imparfaite.

Rappel de rectification en concession :

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Prise en charge sous garantie :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge hors garantie :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

5. Meilleures versions

En essence : (2) 1.8 16S SPIDER EUROPA

La Barchetta Spider Europa est apparue avec le restylage. Un lifting qui lui a donné un petit coup de jeune, si besoin en était. La présentation est un peu améliorée et l'équipement s'enrichit. Le moteur reste lui identique. Même pour cette version 2, les cotes sont basses. Profitez-en ! Et presque aucun soucis de fiabilité à redouter...
Commercialisation : 2003
Puissance fiscale : 8
Puissance réelle : 130 ch.
Emission de CO2 : NC
note :
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10

Mots clés :

En savoir plus sur :
Fiat Barchetta

Modèles concurrents

 
Commentaires (9)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

La barchetta provoque un moment de bonheur à chaque rayon de soleil, la mienne est de 1995 et à 172000km, pas une vibration intérieur, la finition me fait oublier mes différentes Fiat bien plus récentes. En résumé, pour 4000€ vous pouvez trouver un modèle de 1997 (moteur fiabilisé!) en excellente état, vérifiez les sous-bassements, le silencieux coute 500€!

Par Anonyme

bonjour : on peux t on voir cette merveille

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

bonjour : on peux t on voir cette merveille

moi je vend ma barchetta pour 4000 euros juste des petits travaux a prevoir les roulement avant 180 euros chez speedy et un etrier coté arriere gauche grippé 102 euros chez oscaro sinon elle est magnifique appelez moi au 0609246026

Par

j'en cherche une aussi

Par

J'ai toujours aimé cette voiture excepté le dernier restylage ou le feu stop est apparu sur le coffre. En jaune, elle est terrible :-)

Par Anonyme

:bien: Propriétaire d'une Barchetta depuis 2002, modèle 1998 Pack, en rouge. Que du bonheur! Je suis descendu en Sicile avec. Aujourd'hui 43000 km et très peu d'entretien. La courroie une fois. Une vidange tous les ans que je fais moi même. contrôle technique irréprochable. J'ai même les pneus d'origine. Aucun soucis et vraiment sympa de rouler dans ce petit cabriolet si attachant.

Par

En réponse à condor14

j'en cherche une aussi

j en ai ne a vendre mais je réside en Belgique mais cela n 'est pas un problème j'en veux 1500 euros une bleue et je t' expliquerai toute s les démarches pour l'immatriculer en FRance elle l'en vient il faut grand maximum une journée pour faire toute le sdémarche appelle moi sur mon portable si elle t intéresse

Par

Super cab, il faut juste avoir bien suivi les entretiens, et elle fait des km sans soucis

Par

J'adore cette petite Fiatounette, mais la phase 2 et uniquement en boîte auto. et avec le V8 !:cubitus:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire