Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Ford Fiesta

Dans Guide fiabilité / Autres actu fiabilité

Ford Fiesta

Dates clés

  • Commercialisation : septembre 1995 à janvier 2002 - Restyling : septembre 1999
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

Elle n'est plus très moderne d'aspect, avec sa silhouette qui, pour l'essentiel, remonte à… 1989 ! Cette génération née fin 1995 était principalement une refonte technique, la carrosserie ne profitant que de modifications périphériques. Ce modèle offre donc un mélange entre certains aspects suffisamment modernes compte tenu de sa génération, et d'autres carrément dépassés. Le public le sent bien, car la demande a fortement baissé autour de cette série, et les cours ne sont plus très hauts

Caradisiac a aimé

  • Le comportement routier
  • Les moteurs 16s essence
  • La précision de conduite
  • Certains équipements originaux à ce niveau de gamme

Caradisiac n'a pas aimé

  • L'habitabilité mesurée
  • Le manque d'équipement sur les versions de base
  • L'autonomie limitée
  • La sécurité en cas de choc

Nos versions préférées

  • (2) 1.25 GHIA 5P
  • (2) 1.8 TD DI GHIA 5P

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • Le comportement routier : il est plutôt sûr.
  • Les moteurs à essence 16 soupapes : ils se montrent assez vifs, aidé en cela par le poids mesuré de l’engin. Agréables pour la route.
  • La direction : précise, assistée de série sur toutes les versions.
  • La radio : pas trop basique pour un petit modèle de cette époque. Et une ergonomie simple, avec de grosses touches logiques, faciles d'accès.
  • Le pare-brise dégivrant : c'est un équipement unique à ce niveau de gamme, et présent sur quelques versions haut de gamme. Il s'agit de résistances électriques noyées dans l'épaisseur du verre qui le réchauffent et évacuent assez rapidement toute trace de buée interne. Pratique l'hiver, par temps humide.

Ce qui peut faire hésiter

  • L'étroitesse de l'habitacle : peu, de largeur aux coudes à toutes les places. Pénalisant surtout à l'arrière.
  • La protection des occupants en cas de choc : elle n'est pas très bonne, ce qui est la rançon inévitable d'une petite voiture conçue il y a longtemps.
  • L' équipement : sur les versions de base Déclic et Fun, il est trop dépouillé.
  • Le réservoir de carburant : sa contenance est trop faible, ce qui limite l'autonomie.
  • Le verrouillage central : il ne bénéficie pas d'une commande à distance sur une majorité de modèles.
  • Les warning : ils sont commandés par bouton poussoir situé derrière le volant. Et particulièrement inaccessible.
  • Les essuie-glace arrière : ils n'offrent pas de cadencement intermittent.
  • Les rétroviseurs extérieurs. Ils ne sont pas rabattables.
  • Le hayon : pour l’ouvrir, pas de manette à portée de main du conducteur ni de poignée extérieure. Donc utilisation de la clé de contact indispensable. Sauf sur les Ghia et Elance, dont l'ouverture se commande du poste de conduite, par un bouton électrique.
  • Le bouchon de réservoir : le verrouillage central ne dispense pas d’avoir recours à la clé pour ouvrir le bouchon. Lequel ne trouve place nulle part lorsqu’il est enlevé.

3. Budget

Achat / Cote :

Gamme de prix limitée aujourd'hui, sur l'ensemble de la gamme.

Consommation :

Consommations un peu élevées dans l’ensemble.

Assurance :

Les prix ne sont pas particulièrement abordables pour une citadine.

Prix des pièces :

Prix dans l'ensemble puis élevés que sur les françaises et italiennes comparables. Certains éléments pâtissent même de prix hors norme.

Entretien :

Visites d'entretien tous les 15 000 km (et tous les ans au maximum si le kilométrage limite n'a pas été atteint). Courroie de distribution à remplacer tous les 150 000 km sur les moteurs à essence, dans la limite de 10 ans maximum (sauf le 1.3 qui possède une chaîne de distribution : pas de remplacement périodique à pérvoir). Sur les 1.8 D, remplacement de la courroie de distribution tous les 60 000 km sur les modèles fabriqués jusqu’en août 1997 ; par la suite, périodicité de 105 000 km ; dans les deux cas, longévité de la courroie de 5 ans maximum. Sur les 1.8 TDdi, remplacement de la courroie tous les 150 000 km, , dans la limite de 10 ans maximum.

4. Fiabilité

Description :

Pas mal de souci en début de carrière, pour ce modèle qui n'est que la réinterprétation de la génération précédente. Elle quitte – enfin – les problèmes chroniques de train avant dont souffrait son aînée (usure très rapide, qui oblige à des travaux importants) mais pâtit encore de faiblesses, parfois lourdes. Le bilan s'améliore au fil des ans. Mais dans l'ensemble, le vieillissement général de la voiture ne se révèle pas excellent. De son côté, l'habitacle accuse assez fortement le poids des ans.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Moteur 1.3. Sur les modèles fabriqués jusqu’en août 1997, usure progressive des cames de l’arbre à cames à partir de 50 000 km, ce qui cause un jeu excessif dans la commande des soupapes. Se manifeste par un bruit accru, en provenance des culbuteurs. Causé par un défaut de traitement de surface de ces pièces en usine. Exige le remplacement de l’arbre à cames. Coût : de 700 à 1 000 €. Prise en charge aujourd’hui refusée par Ford.
  • Moteurs 1.25 et 1.4 16 v. Quelques cas d’usure des cames de l’arbre à cames à partir de 70 000 km. Attention à l'augmentation sans raison d'un bruit mécanique : faire vite remplacer l'arbre à cames. Le phénomène est nettement moins fréquent que sur les 1.3 jusqu'en août 1997.
  • Moteur diesel 1.8 D. Quelques incidents de pompe d’injection et, plus grave, risque de surconsommation d’huile ; causée par une faiblesse de la segmentation. Mais ces ennuis, graves, sont assez rares.
  • Moteur diesel 1.8 TDdi. Parfois, émission excessive de fumées noires au bout de 80 000 à 120 000 km.
  • Direction. Sur les modèles fabriqués jusqu’en juillet 1997, fuite très fréquente sur le circuit d’assistance de direction, au niveau du joint spi situé sur les pignons de crémaillère. Remède : remplacement de la crémaillère de direction dans son ensemble. Prise en charge aujourd’hui refusée par Ford.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Moteurs 1.25 et 1.4 16 v. Sur les modèles fabriqués jusqu’en juillet 1997, régulation heurtée, avec des à-coups à l’accélération. Remède : boîtier d’injection à reprogrammer.
  • Moteur 1.25 16 v. Légère fuite d’huile sur le joint de cache-culbuteurs. Sans gravité.
  • Freins avant (disques). Sur les modèles fabriqués jusqu’en juillet 1998, usure très rapide des disques de freins, parfois à remplacer dès 12 000 km. Causée par l’utilisation de plaquettes trop dures. Encore quelques d'usure trop rapide de disques avant jusqu'en février 2000 : adoption de disques ventilés, plus résistants.
  • Echappement (silencieux). Sur les modèles fabriqués jusqu’en janvier 2000, faiblesse du silencieux arrière.
  • Echappement (catalyseur). Sur les modèles fabriqués jusqu’en décembre 2000, loongévité parfois insuffisante du catalyseur.

Aspect extérieur :

  • Joints. Vieillissement moyen ; déformation fréquente des baguettes en caoutchouc à la base des vitres latérales.
  • Portières. Les poignées extérieures présentent une dureté excessive, gênant l’ouverture, surtout à l’arrière.
  • Feux arrière. Sur les modèles fabriqués jusqu'en juillet 1996, quelques pannes.
  • Trappe à carburant. Grande difficulté à déverrouiller puis à refermer le bouchon de réservoir.

Finition intérieure :

  • Garnissage de portières. Sur les modèles fabriqués jusqu'en décembre 2 000, déformation marqué sur le haut des garnitures des portières : elles bâillent vers l’intérieur. Le phénomène s'accroît au fil des ans, ce qui laisse une ouverture béante entre la base de la vitre et le haut des contre-portes. Une première amélioration usine a été apportée en février 1997. Mais le phénomène ne disparaît qu'à partir de 2001. Remède : remplacement des garnitures (car elles sont impossibles à redresser).
  • Plastiques. Les poignées de portières intérieures est sensible aux rayures.
  • Bruits parasites. Mousse de rembourrage sur l’assise et la partie latérale des dossiers légèrement grinçante. Le phénomène s'accroît avec l'âge. Bruit des pédales. Vibration sur le point de réglage en hauteur des ceintures avant. Frottement et grincements du joint d’entourage du toit ouvrant (sur les voitures qui en sont équipées). Sur les modèles fabriqués jusqu'en juillet 1999, mauvais maintien et vibration de la tablette arrière : bruits.
  • Essuie-glace. Fort bruit et fonctionnement tressautant des balais.
  • Vitres avant. Sur les modèles fabriqués jusqu'en décembre 1996, elles risquent de se mettre en travers à la remontée. Causé par la fragilité des guides internes aux portières.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Commodo de clignotants. Sur les modèles fabriqués jusqu'en juin 1997, défaillance fréquente. Remède : commodo à remplacer.
  • Dégivrage arrière. Sur les modèles fabriqués jusqu'en juillet 1996, non-fonctionnement. Souvent causé par une défaillance des boutons de commande.
  • Antibrouillards arrière. Sur les modèles jusqu'en juillet 1996, non-fonctionnement. Souvent causé par une défaillance des boutons de commande.
  • Aération/Chauffage. Persistance d’arrivée d’air chaud après avoir mis la molette sur “froid”.
  • Aération. Problème de répartition d’air et de réglage des aérateurs.
  • Radio. La barrette d’antivol d’autoradio reste parfois coincée dans son logement.

Rappel de rectification en concession :

  • Freinage (assistance). Sur les modèles fabriqués jusqu’en octobre 1996, risque de panne simultanée et soudaine de la commande d’embrayage et de l’assistance de freins (le circuit hydraulique est commun). Conséquence : perte soudaine de toute assistance de freinage, ce qui revient presque à une impossibilité de freiner. Causé par une détérioration d'une durit, attaquée par le liquide d'assistance. Rappel en octobre 96.
  • Freinage (assistance). Sur les versions diesels 1.8 D fabriquées entre juin 1995 et janvier 1996, risque de fuite sur la pompe à vide. Dans ce cas, inhibe l'assistance de freinage ce qui, concrètement, donne quasiment une impossibilité de freiner. Les voitures ont été systématiquement corrigées par les concessionnaires à partir de mars 1996.
  • Freins (assistance). Sur les modèles dotés de l'ABS et fabriqués entre avril et septembre 1998, risque de défaillance soudaine du maître-cylindre de frein, ce qui prive subitement de toute assistance de freinage et revient presque, dans les faits, à une impossibilité de freiner. Rappel début 2000 : remplacement du maître-cylindre.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Prise en charge sous garantie :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge hors garantie :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

5. Meilleures versions

En essence : (2) 1.25 GHIA 5P

La motorisation la plus adaptée à la petite Fiesta. Elle lui donne le peps qui lui manquait avec le 1.3 60 ch. Et elle est sobre.
Commercialisation : 1999
Puissance fiscale : 5
Puissance réelle : 75 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8

En diesel : (2) 1.8 TD DI GHIA 5P

L'adjonction d'un turbo basse pression tente de donner un peu de souffle à l'ancienne 1.8 D. Mission partiellement réussie. Ce modèle d'extrême fin de carrière est peu répandu. Attention aux émissions de fumée excessives.
Commercialisation : 2000
Puissance fiscale : 5
Puissance réelle : 75 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

Mots clés :

Modèles concurrents

 
Commentaires (14)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Bonjour, Je me présente, Damien, passionné par cette généraiton de Ford Fiesta. Pour moi, elle reste ma référence en matière de ptite voiture. J'ai acquis une MK3 (génération 1989-1995) comme première voiture en version CoasLine 1.3. très confortable, suffisament performante pour un usage de tous les jours. Gros point négatif de ce model, la tenue de route qui était plus d'une toupie que d'un rail. Coté sécurité, malgré le peu d'équipement des voitures de cette équipe, elle m'a sauvé la vie le jour ou nous avons croisé un malade en camion ... RIP Titine... Par la suite, je suis passé chez les Francais avec une peugeot 206 mais le souvenir de ma Fiesta me trottait en tête et mes yeux brillaient toujours pour la Fiesta 1.6 S Zetec produite en petite série entre 1999 et 2001... Voila que 8 ans apres la disparition de Titine, j'ai craqué au détour d'un garage, en vitrine, présentait une version 16S Zetec grise. Un petit tour d'essai, juste pour voir, et le coup de foudre est revenu, me voila trois jours apres au volant de la belle... L'impression d'être dans ma première mais dans un environnement plus moderne, une vraie tenue de route, bien équipée et le son du petit 1.6 qui envoi ses 103chx... Un régale!! Entre temps, ma compagne a voulu remplacer sa 106 par une petite automatique. Au détour d'un garage (encore un), une Fiesta Ghia 1.25 5portes de 100.000km automatique avec son mode L (rapports courts pour la montagne). belle avec son interieur velour, ses retros electriques, sa clim, son plaquage ronce de noyer et surtout, cette douce boite automatique. Cette boite, quel plaisir, douce, performante, offrant de bonnes reprises qui nous laisse déguster le punch du 1.25 tout en moderant ses consommations. Personnellement, je ne me lasse pas de ce petit model. Maintenant nos Fiesta totalisent 82.000km au compteur et la Ghia affiche ses 135.000km au compteur. Nos Fiesta viellissent bien, rien à dire. Aucun probleme de fiabilité à constater. Consommation correcte pour la Ghia auto. Que cela soit en version sport avec ma S ou en version petite routière avec la Ghia, les tenues de route valent bien des models plus gros et nous permettent de prendre la route aux quatres coins de france sans aucune crainte que ca soit sur sec ou humide. Ce qui me plait le plus sur cette voiture est sa fiabilité, j'ai beaucoup moins de probleme avec mes fiesta que je peux en avoir sur ma Peugeot 206 1.4. Allé, un petit defaut, les places arrières sont un petit petite. Au niveau habiilitabilité, elle vaut une peugeot 106 qui etait un peu plus spacieuse à l'arrière. Pour moi, cette fiesta est la meilleur voiture que j'ai eu le plaisir de conduire. Plaisante à conduire, rassurante, confortable, je reste FAN. Ford n'a malheureusement jamais ressorti de models aussi agréable... La KA 1 a été le dernier model profitant du magnifique chassis de la Fiesta. La KA 2 n'étant qu'une Fiat 500 relooké... sans reprendre le bouton d'ouverture du coffre dans l'habitacle, meme ma CoastLine l'avait ... La Fiesta mk6 (2002/2009): J'en ai conduit une pendant 2ans et 70.000km ne m'a jamais convaincu. Fiabilité en baisse, inconfortable (plus dur que ma S), prise de roulis exagérée... Bref pas un bon souvenir. La nouvelle Fiesta, que dire, un gabari de compact avec le look de KA 2, j'ai l'impression qu'on peut mettre deux Fiesta mk5 dans une Nouvelle Fiesta,... La Fiesta etait la voiture simple, efficace... Maintenant, elle ressemble à rien. Elle a perdu l'ame de la vrai Fiesta, ces messieurs du marketing ont gardé le nom en perdant l'essentiel, la vision du model originel. Dans une MK5, on retrouvait des gènes d'une MK1, apres, c est une autre histoire... Pour rappel, la Fiesta a également été déclinée sous la forme d'un petit Coupé 4 places sur base de Fiesta S avec des moteurs plus performants (dommage que la S n'en ai jamais profité) appelé PUMA qui concurrencait l'Open Tigra, version Coupé de l'opel Corsa dans les années 90. A bientot

Par Anonyme

Je suis enfant de quelqu'un qui a une ford fiesta déclic 5 portes 1,3l et je trouve qu'a l'arrière l'équipement est dépouillé car il n'y a pas de hauts parleurs, d'appuies têtes et il n'y a pas de place pour les jambes quand le siege avant est reculé à fond

Par Anonyme

pour dams77 , je crois réver la ok , pour votre exposé , mais vous allez dechanter tres vite :peur: par ce que critiqué la fiesta moderne c'est que vous allez vite en besogne , moi , jai eu une mondeo td ocaz 45000klm rien fiabilité , apres fista (2004/ donner a ma fille 140000 klm avheter (7500) tj tien fiabilité avec presque tt origine encore & la jai la news fista dernier cri bah je peut dire que la ford a fait tres ford & je vs conseille d'aller faire l'essaie & la acheter neuf & deja 11000klm en 3 mois , votre argurment ne tiens pas , je parle pour les news de 2004 a 2009 je suis désolé & la news KA c'est de la bombe & franchement la hausse & en hausse & la fiabilité aussi & en plus ford a un contrar moteur peugeot TDCI cordialement

Par Anonyme

ayant depuis 10 an une ford fiesta,model 1991,je n'ai jamais rien fait dessus,le moteur ne fait pas d'huile,et tenu de route impecable,seul petit probleme la rouille

Par

Bonjour, je posséde (avec le carnet d'entretien) depuis 2 ans une 1.8 tddi ghia de novembre 2000, elle a 140000km(dont j'ai éffectué 30000km). Elle est identique à celle en photo mis à part la calandre.

Mis à part le pot d'echapement aucune avaries n'est à déplorer. Malheureusement les ailes arriéres tend à rouiller.

Depuis que j'ai mit deux fois du produit dans le diesel et dans l'huile, elle a une puissance assez importante pour une 75ch.

J'apréssi beaucoup la qualité de l'autoradio CD d'origine (le 6000CD), la posision de conduite assez basse grâce au siége réglable en hauteur.

Elle est parfaite pour des jeune permi, toutes les personnes qu'ils l'ont conduite en ont dit que du bien. Le moteur est très souple, la direction pressise et le comportement sein.

Par

Ces une voiture peu répandu mais à accerir. Je ne connait personne (dont une personne qui en posséde une de décembre 2000 qui totalise 210000km) qui a eu d'avari avec le même model que le mien.

En plus elle ne consomme que 5.1 litre/100km alors queje roule très souvant avec la climatisation allumé.

Par Anonyme

Bonjour, j'ai une voiture ford fiesta essence 2001,j'ai un probléme au niveau du moteur de souflerie interne . je veux savoir son emplzcement dans la voiture pour le nettoyer

Par Anonyme

Je possède depuis août 2000 une ford fiesta 1.8D Déclic.

L'équipement est très minimaliste et j'ai dû installer une fermeture centraliser par mes moyens.

Mis à part des frais d'entretiens d'usures normales telles que amortisseurs, embrayage, etc... cette voiture est très fiable.

Aujourd'hui, à 255000 km, son bon vieux moteur 1.8 D Endure ronronne parfaitement, et j'espère qu'elle m'emmènera encore très loin.:smile:

Par Anonyme

Salut,

J'ai racheté en décembre dernier la fiesta de ma mamie (moteur 1.3 enduraE finition fun 1999 3 portes 65.000 km). Le moteur est préhistorique mais virtuellement increvable avec sa chaîne de distrib, les culbu en tête, etc. mais j'ai quand même réussi à griller le joint de culasse en surchauffant. Malgré sa puissance limitée (60ch) elle à une reprise acceptable (rapport poids/puiss+-= 19kg/ch). Niveau conso route et ville : 5.7l/100, sur autoroute j'étais à 130 et je voyais l'aiguille descendre...pas cool;)

La tenue de route a été améliorée. Les sièges avants sont plutôt confortables et paraissent à ras du sol (c'est cette allure un peut rallye qui fait le charme des anciennes fiesta non?) par contre les places arrières sont pas grandes et difficilement accessibles pour la version 3 portes. La peinture extérieure(blanche) a pas bougée en 11 ans.

Bref une super première voiture.

Merci d'avoir pris le temps de lire.

Par Anonyme

vraiment une vraie reussite ayant besoin d'une petite citadine mais pas le consommable d'aujourd'ui entre autre clio modus twingo super cinq boite a conserve et j'en passe sans parlé de l'elecronique j'ai deniché par le bon coin une ford fiesta ghia motorisation 1,25zetec essence 5cv injection annee1999 80000 kms d'origine conso plus que raisonnable pas une trace de rouille rien au controle technique ni dans la partie ne necessitant pas une contre visite une peinture comme neuve d'origine gris metallisé bref la qualité d'autrefois un comportement aussi bien adapte en ville que sur autoroute (nerveuse) qui etait fait pour durée malheureusement les formules 1 ou les k 2000 de maintenant ci elle font 8 ou 10 ans plus le prix du neuf a l'achat 2 fois plus cher qu'avant idem pour l'entretien qu'on appellera aujourd'ui la voiture ecologiqhe recyclable de la merde en étant r"alisre

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire