Cette édition très spéciale se distingue par un échappement fait à la main et recouvert… d’or à 24 carats ! Un métal que l’on retrouve à l’intérieur où sièges et tableau de bord sont littéralement « cousus d’or » puisque c’est un fil 24 carats qui compose les surpiqûres.
Ce modèle est développé sur la base d’une Agera R, il reprend donc extérieurement le kit de carrosserie spécifique de ce modèle incluant les prises d’air frontales et latérales, et l’énorme aileron arrière qui améliore son appui au sol. La Hundra se distingue par sa couleur spécifique et l’adoption d’immenses roues en carbone, ultra-légères, permettant d’économiser 20 précieux kilos.
Koenigsegg célèbre sa centième Agera produite avec une version unique
Sous le capot, c’est le même V8 5,0 l qui officie, accompagné de deux turbocompresseurs qui portent la puissance à 960 chevaux lorsqu’il roule au SP 95 ou 1 140 chevaux (!) lorsqu’il est abreuvé de E85. La Hundra arrache ainsi le 0 à 100 km/h en 2,9 secondes et sa vitesse maximale s’établit à 439 km/h. Décoiffant ! La consommation restera mesurée pour ce type de motorisation grâce à l’adoption de chemises de piston équipées d’un nanorevêtement spécifique et d’un nouveau calculateur qui limite les hauts régimes à 7 500 tr/min.
Le fabricant, déjà célèbre pour ses autos hors du commun souvent désignées sous le terme hypercar, prouve une fois de plus qu’il est possible de faire encore plus exclusif. Gageons que cette version est déjà réservée par un riche amateur…