Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus X
 

Inscription à la newsletter

Fermer
Votre email n'est pas valide

Recevez 1 fois par semaine, l'actu Auto. Essai, Comparatif, Vidéo, conseil

Recevez les bons plans de Caradisiac et de ses partenaires


* Champ obligatoire


Vous devez sélectionner au moins une newsletter

A très bientôt sur Caradisiac.com.

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@carboatmedia.fr

 

Vous êtes ici : Accueil Caradisiac>Pratique>Entretien


Entretien automobile : Comment chouchouter sa carrosserie

La rédaction

Publié dans Pratique > EntretienAugmenter la policeDiminuer la police

par

Envoyer à un(e) ami(e)

Fermer
Vos informations personnelles

Vous

Les informations personnelles de votre ami(e)

Votre ami(e)

Message à transmettre

Validation du formulaire

Recharger le captcha

(En minuscules)

Conserver une belle carrosserie, impeccable et rutilante pendant plusieurs années: voilà qui est bien tentant. Et c’est possible! Il n’est, en effet, rien de plus simple. Les plus pressés utiliseront les lavages automatiques à rouleaux, mais le résultat est parfois mitigé. Pour protéger réellement votre voiture, rien ne vaut « l’huile de coude». Voici comment vous en sortir.
Vous n’avez pas le temps de passer votre dimanche à "pomponner" votre voiture ? Choisissez la solution la plus simple, mais pas forcément la plus économique à long terme : utilisez les machines en service généralement dans les stations-essence.
Toutefois, veillez bien au gabarit hors-tout de votre auto ainsi qu'à la fixation de certains accessoires (rétroviseurs, jupes…). Des stations refusent l'accès aux véhicules ayant des bâches (cabriolets, pick-up, certains 4x4).
Le lavage aux rouleaux est le plus répandu, le moins cher et le plus rapide. Mais il peut laisser des traces. Ce phénomène de "micro-rayures" est surtout lié aux anciennes générations de brosses. Pour information, celles-ci doivent être changées périodiquement après deux ou trois ans d'exploitation. Le sable et la poussière sont également très abrasifs pour les vernis : attention aux portiques automatiques dans les zones côtières. Les maniaques repasseront donc derrière pour peaufiner à la main. Surtout, n’oubliez pas d’abaisser l’antenne et de bien fermer les fenêtres. Ou la toilette sera vraiment complète.
Autre possibilité : le lavage à haute pression. Il permet de bien nettoyer les tunnels de roues et les bas de caisse. Par ailleurs, le jet ne raye pas du tout la peinture. Malgré cela, si la carrosserie est trop sale, imposez-lui un passage supplémentaire au détergent. Attention, pensez à prendre "bottes et cirés" car les aires de lavage ne sont pas toujours "nickel-chrome" et il arrive assez souvent que l'on soit victime des projections du jet. Evitez absolument de diffuser le jet vers le moteur, la pression de l'eau est telle qu'elle pourrait pénétrer dans les circuits électriques ou électroniques.
Dans tous les cas, en sortant du lavage, pensez à donner quelques coups de freins en quittant l'aire de lavage pour retrouver une efficacité satisfaisante.
C’est clair, ces lavages automatiques ne valent pas "l’huile de coude". Au final, vous serez peut-être déçu par la peinture, qui vous apparaîtra terne. Dans ce cas, n’hésitez pas à terminer le travail vous-même, en suivant nos autres conseils.
Lire aussi :

Envoyer à un(e) ami(e)

Fermer
Vos informations personnelles

Vous

Les informations personnelles de votre ami(e)

Votre ami(e)

Message à transmettre

Validation du formulaire

Recharger le captcha

(En minuscules)

Mots clés :

Pratique ; Entretien ; nettoyage ;

Poursuivez votre lecture

Commentaires de l'article (1)
  • Par astopin le 25 Septembre 2010 à 18h08

    Surplus de vernis ! au secours!
    J'ai utilisé un jeu de stylo retouche pour atténuer des traces sur mon scénic noir. Si la retouche en peinture donne un résultat satisfaisant, il en est tout autre du vernis. D'après la notice, il faut le dépose en surépaisseur, attendre 48h puis polir. Atuellement ca forme des gouttelettes ou des bandes de vernis (selon impacts ou rayures) en surépaisseur qui ne partent pas! comment les atténuer? la doc ne mentionne rien à ce sujet et je ne veux rien tenter avant d'appliquer un polish ou un lustreur. J'ai lu à droite à gauche d'un ponçage au grain 1200 pouvait enlever le surplus de vernis, mais qu'appliquer après?

     
    merci d'avance

Alerte de modération

Fermer

Message concerné :

Saisie du message à l'intention du modérateur

Validation du formulaire

Recharger le captcha

(En minuscules)

Déposer un commentaire

Pas encore membre ?

Créer un compte

Avec votre compte Caradisiac, vous pouvez :

  • - Commenter les articles avec votre pseudonyme
      sans saisir le code de vérification
  • - Participer au forum
  • - Créer un blog

Ou postez en anonyme :

Liste de smiley Liste de smileys

X

  • :ange:
  • :areuh:
  • :bah:
  • :beuh:
  • :bien:
  • :biggrin:
  • :blague:
  • :brosse:
  • :chut:
  • :colere:
  • :confused:
  • :cool:
  • :coolfuck:
  • :cry:
  • :cubitus:
  • :cyp:
  • :ddr:
  • :dodo:
  • :eek:
  • :evil:
  • :fier:
  • :fleur:
  • :fresh:
  • :frown:
  • :good:
  • :hum:
  • :jap:
  • :kaola:
  • :langue:
  • :lol:
  • :love:
  • :lover:
  • :mad:
  • :miam:
  • :nanana:
  • :non:
  • :ohill:
  • :oops:
  • :oui:
  • :ouin:
  • :pfff:
  • :ptdr:
  • :voyons:
  • :wink:
  • :redface:
  • :hello:
  • :roi:
  • :roll:
  • :rs:
  • :coucou:
  • :smile:
  • :sol:
  • :tongue:
  • :tourne:
  • :ml:
  • :violon:
  • :buzz:
  • :up:
  • :peur:
  • :orni:
Code du captcha disponible avec image uniquement Recharger le captcha

Trouver un modèle

Newsletter

Suivez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter

 

L'article le plus lu du jour