A la fin du mois de septembre, le groupe PSA Peugeot Citroën avait officialisé son intention de céder sa filiale logistique Gefco au russe RZD. Ce lundi 5 novembre est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de Gefco.

Philippe Varin, président du directoire de PSA Peugeot Citroën, et Vladimir Yakunin, président de JSC Russian Railways (RZD), ont en effet signé aujourd’hui un contrat de cession d'actions relatif à l'acquisition par RZD de 75 % du capital et des droits de vote de la société Gefco S.A., société-mère du groupe Gefco.

La réalisation de l'opération est encore soumise à l'obtention des autorisations des organismes compétents régissant la concurrence et devrait intervenir d'ici la fin de l'année. PSA explique dans son communiqué que « cette opération va permettre à GEFCO d'accélérer son développement en alliant ses points forts et ceux de JSC Russian Railways (RZD), de diversifier ses activités, contribuant ainsi à la croissance de son chiffre d'affaires. Le nouvel ensemble sera un leader mondial de la logistique industrielle diversifiée. »

La cession rapportera 800 millions d'euros au groupe français après le versement par Gefco à PSA Peugeot Citroën d'un dividende exceptionnel de 100 millions d'euros.

En 2011, le groupe Gefco avait réalisé un chiffre d'affaires de 3,782 milliards d'euros, en progression de 12,9 % par rapport à 2010. Le résultat opérationnel s’était élevé à 223 millions d'euros. A l’horizon 2015, Gefco s’est fixé pour objectif de réaliser un chiffre d’affaires de 5,2 milliards d’euros et un résultat opérationnel courant de 5,5 %. Gefco emploie à l’heure actuelle 10 300 personnes et est présent dans 32 pays.