Une Ferrari F40, une Ferrari F50, et aujourd'hui une 612 Scaglietti. Voila qui devrait pleinement combler les amoureux du cheval cabré.




Avec la 612 on bascule dans un environnement nettement moins radical, mais qui laisse pleinement sa place à la haute performance et à la passion. Rentrant dans la catégorie des GT, elle est dans la lignée de la 456 GT en offrant la possibilité d'emmener 4 passagers à bord. Toutefois en bonne 2+2, il faut reconnaitre que le logement offert par les places arrières n'est pas d'une taille exceptionnelle, qui se destinent essentiellement aux enfants.




Par contre sa mécanique se destine aux grands garçons. Il s'agit d'un V12 5,7l développant une puissance de 540 chevaux au régime de 7250 trs/min. Couplé à une boite séquentielle ou manuelle, elle franchit le 0 à 100 km/h en 4,2 secondes et pointe à 320 km/h.




Ne se destinant pas vraiment au circuit, son principal défaut est son poids supérieur à 1800 kilos. Pas forcément rédhibitoire, mais pas franchement light is right. Elle s'avère cependant efficace, prévenante et l'arme idéale pour accomplir de grosses moyennes dans une sonorité dantesque, avec toute la magie et l'élégance entourant une auto de ce calibre.