Terminons ce week-end spécial « jantes et peintures ton sur ton » avec ce très bel exemplaire de Porsche 959. Pour l'avoir vue en vraie la première fois lors du dernier Mondial de l'Automobile à Paris, je peux vous assurer que l'impact visuel est impressionnant !
On est immédiatement replongé à l'époque mythique des Groupe B, de la F40, bref de la période qui façonné une génération entière de cinglés de l'automobile sportive.
Je pense que ce qui épate le plus sur cette 959, outre la technologie hallucinante qu'elle embarque, est sa partie arrière. On a immédiatement une sensation d'efficacité, de recherche de l'aéro parfaite et de la stabilité absolue ! Et en plus, c'est absolument sublime.
Ce n'est pas du tout une 911, pourtant elle ne peut cacher ses origines. Ce tour de passe passe est réussi à la perfection, et même l'amateur peu éclairé saura qu'il est en présence d'une Porsche un peu particulière...
Rappelons quelques données. Partis d'un 2,8 atmo de 160 chevaux, les ingénieurs de Porsche lui ont collé des culasses à 4 soupapes par cylindre (et voici le refroidissement par eau qui arrive !) ainsi que 2 turbos ! La puissance passe à 450 chevaux aux 4 roues. Avec 1450 kg à propulser, la 959 atteint les 317 km/h en vitesse de pointe. Une supercar avant l'heure chez Porsche. Aujourd'hui, elle se négocie à 300 000 euros, un prix de supercar !