L'hiver approche et votre auto n'est pas chaussée comme il se doit ? Economiser jusqu'à 40 % sur les pneumatiques hivers. Ceci n'est ni une offre promotionnelle, ni une occasion. Les pneus rechapés constituent une économie non négligeable. Caradisiac vous conseille.

Le rechapage n'est pas une technique nouvelle. Il a longtemps été utilisé dans le milieu du poids lourds et des engins de travaux publics. Grâce à ce procédé de recyclage et de valorisation, certains pneus ont parcouru des millions de kilomètres. Dans le cas des véhicules de tourisme, ce procédé très économique est malheureusement en voie de disparition depuis l'apparition des manufacturiers asiatiques sur le marché du neuf. Les prix ultra-bas proposés par ces derniers ont quasiment anéanti le marché du pneu d'occasion.

Rechapage, mode d'emploi

Pneus hiver, peut-on y "rechapé" ?

Le rechapage consiste à remplacer la bande de roulement et les flancs d'un pneumatique lorsque ce dernier a atteint sa limite d'usure. Il peut y avoir un premier rechapage, généralement chez le manufacturier plus un second, voir un troisième dans certaines utilisations (travaux publics). La bande de roulement usée est enlevée par râpage. La première opération consiste à supprimer avec une machine-outil, les parties détériorées sur la carcasse par une action de nettoyage. C'est ce qu'on appelle le brossage. La seconde manipulation consiste à remplacer la partie supprimée par de la gomme neuve, des renforts et une nouvelle nappe. Après que la gomme neuve ait été déposée sur le pneu, ce dernier est introduit dans un moule à haute température qui va sculpter le dessin du pneu et assurer la liaison entre la bande de roulement et le support. Ce procédé de fabrication, très répandu pour les poids lourds et les engins de travaux publics, est identique à celui du pneu neuf. L'avantage réside dans son prix.

Critères de sécurité semblables au neuf

Pneus hiver, peut-on y "rechapé" ?

Depuis plusieurs années, une polémique sur la qualité et la sécurité des pneus rechapés provoque la réticence de certains automobilistes. "Trop dangereux, mauvaise qualité, usure prématurée", voici les idées reçues de conducteurs privilégiant la sécurité. Mais sachez que depuis le 1er janvier, 2002, en France, la production de pneus rechapés est soumise aux mêmes tests de sécurité que les pneumatiques neufs. Seuls les ateliers homologués par le ministère des Transports ont l'autorisation de rechaper des pneus. Donc rassurez-vous, si vous roulez avec des pneus rechapés vous ne vous exposez pas à plus de danger qu'avec des pneus neufs, et d'autre part son utilisation est tout à fait légale.

Où se les procurer ? À quel prix ?

Pneus hiver, peut-on y "rechapé" ?

Le gros avantage d'un pneu rechapé est son prix. Commercialisés jusqu'à 40 % de moins par rapport au neuf, il est en revanche très difficile à se le procurer. Dans le cas des véhicules particuliers, les enseignes se font discrètes mais sur le net, trouver un pneu hiver rechapé est un jeu d'enfant. Spécialiste en ligne du pneu bon marché, 123 pneu propose pour environ 130 €, deux trains de pneus rechapés spécial hiver. Un gain de 40 % voire 50 % par rapport à certaines marques.

Lire aussi

Forum

Pneu rechapé, pour ou contre? Venez en discuter sur notre forum