À la fin des années soixante, Porsche et Volkswagen s'associent pour lancer sur le marché une petite sportive à moteur central. La version "populaire" à moteur VW pas plus que la très coûteuse déclinaison sportive à moteur Porsche, ne trouvèrent leur clientèle.

Même s'il s'agit d'un mariage de raison, l'union entre le plus populaire des constructeurs allemands et le plus sportif ne manque pas d'allure. En conjuguant tout le poids de sa puissance industrielle avec le savoir-faire de Porsche, Volkswagen bénéficie d'une image de marque valorisante à une époque où la Coccinelle prend ses premières rides. De son côté, Porsche qui cherche (déjà !) à sortir de la monoculture 911 se donne les ressources financières nécessaires au développement d'une sportive moderne (moteur central) et plus abordable déjà liées par d'incontestables liens historiques (Ferdinand Porsche fut "l'inventeur" de la Coccinelle), les deux firmes fondent une société mixte en avril 1969. Le projet est déjà bien avancé à l'époque. II s'articule autour d'un roadster biplace à toit "Targa" (hard-top et arceau rigide) propulsé par un moteur central.

Moteurs à la carte

Dans sa version économique (914/4), elle reçoit le 4 cylindres 1.7 litres de la sinistre VW 411. Pas très excitant avec ses 80 ch et son bruit de crécelle, il est nettement sous dimensionné pour goûter pleinement les immenses qualités routières de la voiture. II faudra attendre 1973 pour voir apparaître un 2 litres de 100 ch, qui offrait enfin des performances correctes. La "vraie" Porsche (914/6) reprend quant à elle le classique flat 6 de la 911, mais seulement en version 1 10 ch. Si la barre magique des 200 km/h est franchie, elle laisse sur sa faim toute la clientèle sportive de la marque, déroutée par sa ligne et agacée par sa commande de boîte rugueuse. Vendue pratiquement aussi chère qu'une 911 et malgré d'indéniables qualités routières, elle est condamnée à court terme. Trop sage, trop chère sans doute, mais peut-être était-elle née trop tôt, à une époque où sport et loisir ne pouvaient cohabiter.

Carte d'identité

Moteur : 4 et 6 cyl. à plat

Cylindrée : 1679 et 1991 cm3

Puissance : 80 et 1 10 ch

Vitesse maxi : de 177 à 201 km/h

Production : 1 15 631 ex. (914/4) et 3331 ex. (914/6) de 1969 à 75

Forum :

Lire aussi :