On avait rêvé de découvrir la Panamera, vedette du stand Porsche lors de ce salon de Genève, mais pour des sombres raisons économiques et marketing, les dirigeants de Stuttgart ont préféré garder cette grande première pour le salon de Shanghai. Autant dire que nous avons été grandement frustrés pour ne pas dire désabusés.
Heureusement, le destin nous a donné un petit coup de pouce. En effet, alors que nous étions en train de récupérer notre voiture sur le Parking 49 du salon, notre photographe Eddy Clio a remarqué avec son œil d’expert, deux exemplaires de cette fameuse Panamera. Incrédules au départ, nous n’avons pu que saluer ses talents d’observateurs. En effet, au milieu de centaines de voitures stationnées, se trouvaient deux Panamera, l’une derrière l’autre dans la plus grande simplicité mais tout de même débadgées.
Profitant de l’occasion, nous n’avons pas manqué l’occasion de les admirer sous toutes les coutures. Première constatation si l’avant est plutôt réussi, l’arrière et le profil sont sujets à la critique en raison d’une certaine lourdeur.
Pour le peu que nous avons pu voir, l’intérieur reçoit un traitement haut de gamme. A noter notamment un écran au milieu de la planche et une console centrale interminable remplie de boutons. De quoi largement se perdre. Vivement les premiers essais!