McLaren Automotive vit dans son époque et ne peut donc s'affranchir du sacro-saint chrono sur la boucle nord du Nürburgring. Avant la P1 qui a déjà annoncé la couleur à venir (chrono en moins de 7'), la MP4-12C s'est rendue sur place avec les Allemands du magazine Sport Auto afin d'y réaliser un chrono. Bilan : 7’ 28”.


McLaren n'a pas caché que ses ingénieurs avaient développé la MP4-12C sur le Nürburgring. La firme anglaise savait très bien que le coupé n'y couperait pas et qu'il serait amené à passer le test du chrono sur la Nordschleife. Donc, sachant cela, autant se préparer en amont en confectionnant une auto efficace sur ce circuit singulier.


Il y a plusieurs façons de chronométrer une auto sur le Ring. Vous avez tout d'abord les temps réalisés par les constructeurs eux-mêmes. Nissan le fait, Porsche le fait, Renault le fait mais on ne sait alors jamais vraiment si les conditions du test sont assez proches pour que les chronos soient comparés. Avouons-le, nous le faisons quand même (les comparer).
Et puis la seconde manière d'établir une hiérarchie consiste à se reporter aux tableaux des temps réalisés par le magazine Sport Auto allemand avec le même pilote à bord et des autos en configuration connue. Certes, Horst Von Sauna n'est probablement pas le pilote le plus rapide du monde et ses chronos sont forcément améliorables mais cela permet d'obtenir une hiérarchie cohérente. McLaren a confié une MP4-12C au magazine qui place le coupé anglais en 3e position juste derrière la Gumpert Apollo Sport et la Porsche 911 GT2RS et surtout 10 secondes devant une Ferrari 458 Italia !