Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Fiabilité Saab 9-3 : que vaut le modèle en occasion ?

Fiabilité Saab 9-3 : que vaut le modèle en occasion ?

Dates clés

  • Commercialisation : de février 1998 à septembre 2002
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

Elle pourrait paraître bien courte, la carrière de la première génération de Saab 9-3… Il n'en est en fait rien. En réalité, la 9-3 est une simple émanation de la Saab 900, simplement rebaptisée, et qui a subi quelques aménagements de structure, et un infime restylage au niveau de la calandre et du tableau de bord. Cela reste donc une auto de conception assez ancienne, ce qui se ressent au niveau des prestations dynamiques. La tenue de route en mise à mal par la puissance des moteurs, le train avant crie rapidement grâce… La fiabilité est également un ton en dessous de ce que peut laisser croire l'image de marque du constructeur. Si en essence tout va à peu près bien, ce sont les motorisations diesel qui ont connu les affres des séjours répétés en atelier. En dehors de cela la qualité globale est juste correcte, mais l'ergonomie et la vie à bord plutôt bonnes, ce qui sauve un peu le tableau.

Caradisiac a aimé

  • L'ergonomie.
  • L'équipement.
  • Le coffre spacieux.
  • Les moteurs essence.
  • L'image et l'esprit de la marque.

Caradisiac n'a pas aimé

  • La motricité.
  • Le rapport prix/qualité de finition.
  • La consommation.
  • Les diesels peu fiables.

Nos versions préférées

  • 2.0 TURBO 185 CH SE 5P
  • 2.2 TID 125 CH PACK 5P

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • L'ergonomie : le poste de conduite est bien agencé, et toutes les commandes tombent bien sous la main, malgré ce que pourrait laisser craindre l'esthétique très typée aviation.
  • L'équipement : sans lacunes véritables, aussi bien au niveau des équipement de confort que de sécurité.
  • Le coffre : sa large ouverture à hayon permet de transporter de gros objets facilement. C'est rare dans la catégorie des familiales étrangères.
  • Les moteurs essence : ils offrent un très bon tempérament, surtout en turbo, mais mettent à mal la motricité.
  • L'esprit de la marque : Saab a toujours eu et aura toujours ses fidèles, attachés à l'image véhiculée par la marque (sécurité, robustesse, esthétique…).

Ce qui peut faire hésiter

  • La motricité : elle est rapidement mise à mal, même par les motorisations les moins puissantes. Les effets de couple dans le volant sont nombreux en conduite dynamique.
  • La finition : pas transcendantale pour une Saab.
  • Les consommations : aucun moteur, même carburant au gazole, n'est vraiment sobre.
  • La fiabilité des diesels : énormément d'incidents.

3. Budget

Achat / Cote :

En neuf, une Saab 9-3 n'était pas forcément plus chère qu'une française équivalente. Du coup, les cotes sont très raisonnables, surtout en version essence.

Consommation :

Aucun moteur n'est vraiment sobre. Difficile de descendre sous la barre des 10 l de moyenne en essence et 8 l en diesel.

Assurance :

La 9-3 est chère à assurer. Environ 15 % plus chère que ses concurrentes françaises, 8 % plus chère qu'une Volvo équivalente, et au même tarif qu'une BMW série 3.

Prix des pièces :

Même si les pièces courantes sont dans la moyenne des tarifs de la catégorie, les prix sont élevés si l'on tient compte des organes plus importants.

Entretien :

Les concessionnaires Saab pratiquent le plus souvent des tarifs élevés. Il n'est pas rare de dépasser les 250 € pour une simple révision vidange. Entretien tous les 10 000 à 20 000 km selon motorisation.

4. Fiabilité

Description :

Les 9-3 essence se comportent globalement bien en terme de pannes. Elles ne posent disons pas plus de soucis que les concurrentes du segment. Par contre, les diesels, empruntés à la banque d'organes Opel, ont connu un taux d'avaries élevé, ce qui rend leur achat d'occasion plus risqué.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Pompe d'injection. Cas assez nombreux de panne prématurée sur les diesels. L'électronique de contrôle est en cause, elle est à remplacer. Les symptômes sont des à-coups et un fonctionnement heurté du moteur.
  • Turbo. Sur le 2.2 TID 125 ch, il démontre une certaine fragilité, et les remplacements sont fréquents à partir de 70 000 km.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Débitmètre. Sur les 2.2 TID, son encrassement provoque des pertes de puissance. Le remplacement s'impose.
  • Injecteurs. Toujours sur les diesels, possible prise d'air au niveau des injecteurs ou des tuyaux de retour de gazole. Rend le démarrage difficile.
  • Vanne EGR. Mêmes symptômes que pour le débitmètre. Au fur et à mesure de l'encrassement, la voiture perd de la puissance, et peut même fonctionner en mode dégradé avec allumage du voyant d'anomalie injection.
  • Consommation d'huile. Sur les diesels, la consommation d'huile peut se révéler gargantuesque. Le risque de casse moteur par manque de lubrifiant existe.
  • Allumage. Sur les versions 4 cylindres essence, une surchauffe du module de décharge d'allumage peut entraîner des difficultés de démarrage ou au contraire l'impossibilité d'éteindre le moteur. Un rappel a eu lieu fin 2005.

Aspect extérieur :

  • Rien à signaler à ce chapitre, tout va bien.

Finition intérieure :

  • Commandes de climatisation. Les boutons de commande de la clim sur la console, et les commandes internes, sont fragiles. Elles peuvent casser et sont alors à remplacer.
  • Sellerie cuir. Sa qualité est très moyenne, et le vieillissement rapide. L'aspect visuel est rapidement inesthétique.
  • Sellerie velours. Usure assez rapide des tissus. Il peut arriver que les mousses se désolidarisent des sièges avec le temps.
  • Sièges. Sur les versions 3 portes jusqu'en 2000, la poignée de basculement des sièges est fragile, elle peut casser. A manipuler avec précaution…

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Afficheur SID. Sur tous les modèles, cet afficheur électronique sur la console centrale montre des défaillances précoces (pertes de pixels, écran noir…). Il faut le remplacer. Il coûte cher (+/- 500 €) mais la marque participe le plus souvent à la réparation. Certains propriétaires "bricolent" préventivement cet afficheur en renforçant la nappe électrique de l'afficheur avec du chatterton. Et ça peut marcher…
  • Voyant d'airbag. Sur tous les modèles, mais de façon aléatoire, allumage intempestif du voyant d'airbag. Il peut s'agir du problème de contacteur au volant, ou de connectique, plus rarement du boîtier d'airbag…
  • Climatisation. Nombreuses pannes prématurées du compresseur, sur les 2.2 TID. Sa poulie peut gripper, ou l'électronique de gestion devenir défaillante. Le remplacement est obligatoire.

Rappel de rectification en concession :

  • Décembre 2001 : une petite série fabriquée entre le 16 août et le 27 septembre 2001 retourne au garage : l'écrou en bout de biellette de direction peut être mal serré.
  • Décembre 2005 : risque de surchauffe du module de décharge d'allumage, en raison d'une surcharge électrique, sur les modèles 4 cylindres essence produits entre juillet 1999 et juin 2002. Cela peut empêcher le démarrage du moteur, ou à l'inverse, son arrêt.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Prise en charge sous garantie :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge hors garantie :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

5. Meilleures versions

En essence : 2.0 TURBO 185 CH SE 5P

Les modèles essence de 9-3 sont globalement de meilleure qualité que les diesels, et leur fiabilité est globalement sans reproche. Pour autant, cette génération de 9-3, même en essence, n'est pas exempte de reproches : mauvaise motricité, finition moyenne pour le prix, comportement routier perfectible. Mais les performances pures et le prix raisonnable rattrapent le coup.
Commercialisation : 1998
Puissance fiscale : 8
Puissance réelle : 185 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

En diesel : 2.2 TID 125 CH PACK 5P

Les diesels son plombés par leur fiabilité plus que médiocre. C'est dommage, car ça marche , ça marche plutôt bien, tout en conservant les défauts communs à toutes les 9-3 de cette génération (voir modèle essence). A ne conseiller qu'aux gros rouleurs qui pourront rentabiliser le surcoût à l'achat, même en occasion.
Commercialisation : 2000
Puissance fiscale : 7
Puissance réelle : 125 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4

Mots clés :

Vidéos populaires

Commentaires (36)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Bonjour, Propriétaire d'une 9.3 TID 115 de 2000, je n'ai aucun problème à déplorer. les seules critique vont à la qualité de finition assez mediocre (pour la réputation de la marque) et au réseau de concessionnaire presque confidentiel(le plus souvent groupés avec Opel). si un choix doit etre fait entre Saab et Volvo je choisis tout de suite Volvo ! Merci GM

Par Anonyme

Bonjour, J'ai une Saab 93 tid 115 de 2000, avec 220000 km compteur!!! à part le voyant moteur qui s'allume quand il veut, celà  me gène, si non elle roule bien. Si quelqu'un peut me dire c'est dû à quoi ce voyant? Merci par avance.

Par Anonyme

Bonjour, je possède une 9.3 2.2  Td 115 de 99 avec 168000 km au compteur et pas une panne. Ce qu'il faut préciser pour ce genre de véhicule: Elle n'est pas faite pour faire de la ville et de courts trajets (bruyante à froid comme dans les bas régime...) C'est un vaisseau d'autoroute! ( en moyenne 6.3 l/100 sur une consommation réelle). Enfin, vu les prix à l'occasion, elle tire quand même son épingle du jeu puisqu'un modèle 99, 2000 se négocie entre 2500 et 5000 euros en finition SE. Elle reste dans un bon rapport qualité/prix pour celui qui dispose de peu de moyen mais qui veut un véhicule bien équipé.

Par Anonyme

Je confirme la mienne SAAB 9-3 Turbo super robuste en essence 150 cv  modele 2003 conso 7,2 Litres au 100KMS/100 (mixte env 8,4 litre/100) dans un silence total tant en ville que sur autoroute. MERCI SAAB POUR CE TRES GRAND PLAISIR QUOTIDIEN  :fleur:  !!!

Par Anonyme

Bonjour, j'ai possèdé une Saab 93 2.2 tid pack de 2001 Je n'ai eu que des problème vanne EGR remplacée débimetre Hs et pour finir casse moteur en 2007 à 67 000 km par rupture de l'axe de  poulie de la chaine de distribution en roulant à 130 sur autoroute ( plus de moteur = plus de freins ni de direction). Bilan 10 500 euros de devis de réparation et aucune prise en charge par Saab alors que le véhicule avait été exclusiment entretenu dans le résaux Saab. j'ai abandonné la voiture au garagiste. Cette saab a été vraiment un véhicule dangereux.  

Par Anonyme

C'est triste car en essence c'est vraiment un moteur sans problème:wink:

Par

En réponse à Anonyme

Bonjour, J'ai une Saab 93 tid 115 de 2000, avec 220000 km compteur!!! à part le voyant moteur qui s'allume quand il veut, celà  me gène, si non elle roule bien. Si quelqu'un peut me dire c'est dû à quoi ce voyant? Merci par avance.

Généralement il s'agit de la sonde du calorstat, à changer.

Par Anonyme

possesseur d'une saab biopower 200cv de 2008, affichant 62.000 kms. Ce n'est que du bonheur! Merci SAAB.

Par Anonyme

Un peu de recherche net vous aurez appris que la caisse de la 900 et celle de la 9-3 sont totalement différentes en terme d'equilibrage et sécurité. C'est le design qui a été calqué sur la gen précédente pour des raisons de continuité.

La securité à bord d'une 9-3 est une des meilleure presta pour l'époque, (hormis aux genoux en crash - héritage du tableau de bord frontal à la papa)

La motorisation SAAB (essence 2L) est impressionnante et digne d'être soulignée (180Km aucune panne - 0-100 en 6+s comme aux premiers jours)

La motricité du train avant fait par contre des modèles les plus puissants des voitures délicates à conduire sur route mouillée - franchement limite pour un modèle série.

Je serait curieux de lire les art sur Peugeot et Renaud que vous avez rédigés concernant la sécurité des caisses en 2000/2005 et la fiab moteur : LOL

Par Anonyme

je possede un 2 litre cab et franchement pas un souci, la finition largement au niveau vu l'epoque, ça ne bouge ni ne grince! la capote est d'origine et toujours aussi impeccable, certaines marques pourraient prendre des leçons!Coté defauts, un chassis depassé meme par une petite puissance, une conso en ville proche des 10l, mais bon 1t8 quand meme a bouger, par contre sur route 7,5l;et le plaisir de pouvoir partager un cabriolet à 4, avec les enfants, voire meme de partir en week end grace à un vrai coffre; quel cabriolet peut en dire autant?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire