Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Fiabilité Smart City / Fortwo : que vaut le modèle en occasion ?

Dans Guide fiabilité / Autres actu fiabilité

Fiabilité Smart City / Fortwo : que vaut le modèle en occasion ?

Dates clés

  • Commercialisation : octobre 1998-septembre 2006 - Version cabriolet : décembre 2000
Calculer la cote de ce véhicule

1. En bref

Avec sa face souriante et son gabarit lilliputien, elle se montre ultra pratique en ville, et ravit les enfants. Gros capital sympathie dégagée par sa gracile silhouette. Mais attention, ce modèle astucieux, qui semble tout droit sorti d'un cerveau d'inventeur enfantin, ne réussit pas tout avec le même bonheur : outre sa capacité d'accueil forcément limitée à deux places, elle est peu à l’aise sur route. Et il faut tenir compte des soucis techniques sur les premiers modèles.

Caradisiac a aimé

  • La présentation ludique
  • Le capital sympathie
  • Le gabarit idéal en ville
  • La visibilité vers l'avant
  • Les équipements de sécurité (ESP en série sur tous les modèles)

Caradisiac n'a pas aimé

  • Le confort
  • La tenue de route hors la ville
  • La boîte de vitesse
  • La moteur arrière très exposé aux chocs
  • La clim trop faible
  • La vitre électrique passager inaccessible au conducteur

Nos versions préférées

  • 61 CH COUPE & PULSE SOFTOUCH
  • 41 CH CDI COUPE TRUESTYLE SOFTOUCH

2. Qualités et défauts

Ce qui peut vous tenter

  • Le capital sympathie : que ce soit pour des raisons objectives ou plus subjectives, cette voiture dégage une image indéniablement souriante et positive. Elle est d'ailleurs regardée avec plaisir par les piétons et fait un tabac auprès des enfants.
  • La présentation : ludique, enjouée, elle n'engendre pas la mélancolie. Traitement jeune et coloré de l’habitacle, non seulement dans ses teintes mais aussi dans ses formes.
  • L'utilisation urbaine : avec une longueur extrêmement limitée de 2,50 m seulement, cette voiture se révèle idéale en ville, autant dans les files d’embouteillages que pour les stationnements.
  • La visibilité vers l’avant : panoramique à 180°. Aucun sentiment de claustrophobie à bord. Pratique et plaisant.
  • Les éléments de sécurité : ils sont présents en série. Malgré sa taille, ce n'est pas une voiture au rabais sur ce chapitre important. ABS, ESP et airbags sont de série sur toute la gamme. Aux crash-tests, les résultats sont très corrects.

Ce qui peut faire hésiter

  • Son confort : ce n'est pas l'espace habitable qui est en cause mais… tout le reste. Suspension très ferme, insonorisation médiocre et bruit du moteur. Inconfort flagrant sur les moindres inégalités de la chaussée.
  • La tenue de route : tant que vous êtes en zone urbaine ou péri-urbaine, pas de problème. Mais dès que vous vous aventurez, sur route, c'est une autre histoire : équilibre imparfait, réactions incertaines en situation d’urgence. L'ESP (système électronique d'aide au maintien de la trajectoire) réagit de façon plutôt aléatoire. A noter la très forte sensibilité au vent latéral qui pose problème lorsqu'un poids lourd vous double : écart de trajectoire.
  • La boîte de vitesses : en mode automatique, les passages des vitesses sont accompagnés d’un temps mort bien trop long avec un à-coup lors de la reprise du nouveau rapport enclenché.
  • Le moteur à l’arrière : en cas de choc même léger, il risque d’être endommagés. De même que l'essieu arrière à ras du bouclier.
  • Les moteurs à essence : sur le papier, ils séduisent, avec leur carte de visite assez technologique. Turbo présent sur toutes les versions. Mais la cylindrée très réduite génère un manque de répondant à bas régime. Il faut faire tourner ces 3 cylindres assez vite pour profiter d'une certaine vivacité, ce qui accroît l'inconfort acoustique.
  • La visibilité vers l’arrière : limitée, surtout sur la version cabriolet.
  • Les commandes des vitres électriques : une absurdité, pas de commande accessible au conducteur pour celle de droite. Le bouton se situe… sur la portière droite, accessible seulement par le passager. Ce qui réduit fortement l'intérêt de disposer d'une vitre électrique à droite.
  • La réception radio : elle est médiocre et occasionne de nombreux parasites.
  • La climatisation (option) : elle est moyennement efficace.

3. Budget

Achat / Cote :

Large fourchette de prix, à commencer par les plus modestes. Les options dont sont agrémentées de très nombreux modèles peuvent faire monter un peu les tarifs, mais soyez attentif : sur cette voiture où la dotation s'est beaucoup faite à la carte, certains petits suppléments d'équipement ne sont pas d'une valeur marchande très élevée.

Consommation :

Surtout pour les versions à essence, appétit supérieur à ce que laisse espérer une auto aussi courte.

Assurance :

Pas exagérément chère.

Prix des pièces :

Les éléments d'entretien courant ne sont pas chers, au contraire des organes plus lourds (moteur et transmission), qui apparaissent plutôt onéreux. Pneus de petite taille mais chers à remplacer.

Entretien :

Visites d'entretien tous les 20 000 km (et tous les ans au maximum si le kilométrage limite n'a pas été atteint). Pas de courroie de distribution mais une chaîne de distribution sur les moteurs : pas de remplacement périodique.

4. Fiabilité

Description :

Lancement difficile pour cette voiture certes petite, mais techniquement assez bien pourvue et qui inaugurait à sa sortie 100% de ses organes, sans faire appel au moindre élément déjà existant par ailleurs. Du coup, le risque a été maximal et, de fait, la voiture a pêché dans bien des domaines. S'il est compréhensible que certains points techniques n'aient pas bénéficié d'emblée de toute la mise au point qui aurait été nécessaire, il est plus étonnant de constater combien des défauts patents depuis longtemps oubliés sur les voitures – comme ceux qui affectent l'étanchéité – ont été présents sur les premières productions. Les modèles sortis durant les deux premières années de fabrication ont été largement repris et corrigés en après-vente, après avoir occasionné pas mal de soucis à leurs propriétaires.

Pannes lourdes ou immobilisantes :

  • Moteurs à essence. Sur les modèles fabriqués jusqu’en août 2000, risque de fuite d’huile par le joint spi de vilebrequin. Attention : cela peut endommager le volant moteur et le disque d’embrayage. Mieux vaut remplacer le joint préventivement.
  • Moteurs à essence. Sur les versions à essence fabriquées jusqu’en avril 2003, risque d'usure accélérée par usure de la segmentation.
  • Moteurs à essence. Sur les versions à essence fabriquées jusqu’en avril 2003, faiblesse du turbo (à changer à partir de 90 000 km)
  • Moteur diesel. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2002, le fonctionnement mécanique peut se trouver altéré : à-coups, perte de puissance. Causé par la défaillance de la vanne EGR.
  • Alternateur. Sur les modèles fabriqués jusqu’en novembre 1999, il est mal isolé des projections d'eau et peut être endommagé par des projections d’eau.
  • Embrayage. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2001, des pannes de mécanisme peuvent inhiber le passage des rapports. Causé par le grippage de l'actuateur d’embrayage (moteur électrique servant à commander le déplacement du disque d'embrayage).
  • Echappement. Sur les versions à essence fabriquées jusqu’en avril 2003, fissuration fréquente du collecteur d’échappement.

Autres pannes ou faiblesses :

  • Echappement. Sur les versions à essence fabriquées jusqu’en septembre 2003, dépérissement accéléré du joint de collecteur d’échappement
  • Moteur diesel. Sur les premières versions cdi (début 2000), possible souci de lubrification. Causé par le déboîtement d’une durit d’huile
  • Moteur diesel. Sur les versions cdi fabriquées jusqu’en février 2000, risque de fissuration de la durit de sortie en sortie de turbo.
  • Moteur diesel. Sur les premières versions cdi (début 2000), la quantité d’huile mise en usine a parfois été insuffisant. Les concessionnaires ont fait l'appoint nécessaire.
  • Pompe à eau. Sur versions à essence fabriquées jusqu’en 2000, fuite sur pompe à eau. Causé par une prise de jeu sur son axe). Pompe à changer.
  • Embrayage. Sur les versions à essence fabriquées jusqu’en septembre 2003, broutement fréquent au démarrage, à-coups. L'embrayage (automatique) est à régler tous les 15 000 km.
  • Suspensions avant. Sur les modèles fabriqués jusqu’en janvier 2001, risque de corrosion à terme des triangles de suspension. Un rappel en deux temps (en juin 1999 puis en novembre 1999) a été mis en place pour les modèles les plus touchés (production jusqu'en mai 1999) mais il n'y a pas eu de rectification pour les modèles compris entre mai 1999 et janvier 2001.
  • Direction. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2002, bruit sur la colonne de direction.
  • Pneus. Surtout sur les modèles fabriqués jusqu’en septembre 2003, usure rapide des pneus, surtout à l’avant (20 000 km).
  • Freinage ABS. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2001, risque de perturbation ou de panne du système ABS. Causé par une entrée d’eau sur un connecteur du boîtier d’ABS.
  • Système antidérive (ESP). Sur les modèles jusqu’en 99, efficacité médiocre du système. Rappel en novembre 1999 : ajout de la fonction antipatinage.
  • Echappement. Sur les modèles fabriqués jusqu’en avril 2003, silencieux d’échappement parfois mal fixé.

Aspect extérieur :

  • Peinture. Sur les modèles à teinte unie jusqu’en 2002, légère peau d’orange de la peinture.
  • Etanchéité (coupé). Nombreuses entrées d'eau sur les modèles fabriqués jusqu’en 2001. Sur les modèles fabriqués jusqu’en décembre 1999, entrée d’eau par le joint d’entourage du hayon. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2000, entrée d'eau par le joint situé en bas de la lunette ouvrante. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2001, entrée d’eau par les montants verticaux noirs qui sont situés sur les portes, juste en arrière des vitres descendantes. Remède : pose d’un ruban adhésif. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2001, légère entrée par les joints d’entourage de portière, côté carrosserie.
  • Etanchéité (cabriolet). Entrées d'eau encore plus nombreuses que sur la version fermée. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2001, entrée d’eau par le rebord arrière du toit, par l’encadrement de la lunette et par l’extrémité antérieure des joints de portières. Encore quelques infiltrations d'eau sur les cabriolets de 2002.
  • Capote. Sur les cabriolets fabriqués jusqu’en 2004, le moteur électrique de la capote peut griller au bout de 4-5 ans.
  • Capote. Sur les cabriolets fabriqués jusqu’en mai 2005, la capote se met parfois en travers lors de la fermeture. Causé par un capteur défaillant. Ce qui a pu fortement endommager la capote et obliger à un remplacement complet.
  • Lunette arrière. Sur les modèles fabriqués jusqu’en novembre 2000, risque de casse de lunette par temps froid. Causé par le choc thermique que provoque la chaleur excessive des fils de dégivrage l'hiver.
  • Toit en verre (option). Sur les modèles fabriqués jusqu'en décembre 2002, fragilité du toit en verre : risque de casse à la suite d’un choc, même très léger. Le verre conserve la trace de l'impact laissé par un petit choc (projection de gravillon, chute d'un objet). Puis il se fendille subitement, sans autre cause extérieure, pendant que vous roulez et se fractionne en une multitude de petits morceaux.
  • Portières. Sur les modèles fabriqués jusqu'en décembre 2002, il arrive qu'elles frottent à l'ouverture contre les ailes avant. Causé par leur mauvais ajustement. Réglage à opérer au niveau des charnières, ou ajustement des ailes à revoir.
  • Serrure de hayon. Sur les modèles fabriqués jusqu'en septembre 2003, elle est fragile : risque de casse.
  • Eclairage. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2004, défaillance d’ampoules assez fréquente, surtout sur les feux arrière.

Finition intérieure :

  • Mobilier intérieur. Sur les modèles fabriqués jusqu’en septembre 2004, plastiques fortement sensibles aux rayures. Une première amélioration a été apportée en mars 2001, et cette faiblesse a été totalement éliminé en septembre 2003. Les modèles antérieurs peuvent donc présenter un habitacle visuellement usé.
  • Poignée de porte intérieure. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2003, elle est parfois défaillante, ce qui bloque l’ouverture.
  • Sièges. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2002, ils peuvent se coincer en position avancée, à cause des glissières de réglages montées trop serrées.
  • Vitres latérales. Sur les modèles fabriqués jusqu’en janvier 2001, elles risquent de sortir de leur guide lors de la remontée et de passer en-dehors du joint. Causé par un mauvais ajustement des butées de lève-vitres.
  • Tapis de sol additionnels. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2004, il se montrent très fragiles : usure très rapide.

Dysfonctionnements électroniques/fonctions à bord :

  • Verrouillage central. Sur les modèles fabriqués jusqu’en juin 1999, risque de déclenchement inopiné du verrouillage central.
  • Verrouillage central. Sur les modèles fabriqués jusqu’en septembre 2000, pannes assez fréquentes de la télécommande à distance.
  • Fonctions d'habitacle. Sur les modèles fabriqués jusqu’en 2004, nombreux dysfonctionnements et aléas électroniques. Améliorations progressives apportées au fil des ans, jusqu'à arriver à une situation normalisée en 2004.
  • Commodo de codes. Sur les modèles fabriqués jusqu’en janvier 2005, problème chronique, fragilité. Oblige à un remplacement. Seul une partie des modèles concernés a bénéficié d'un rappel.

Rappel de rectification en concession :

  • Mise en route. Sur les modèles fabriqués jusqu’en mars 1999, possible difficulté ou impossibilité de mise en route. Causée par l’émetteur dans la clé de contact. Rappel en avril 1999 : remplacement de l'émetteur.
  • Suspensions avant. Sur les modèles fabriqués jusqu’en mai 1999, risque de corrosion des triangles de suspension. Rappel en juin 1999 (pour un contrôle suivi d'un éventuel remplacement) puis en novembre 1999 (remplacement systématique des rotules d'articulation). Cette faiblesse persiste jusqu’en janvier 2001. 3 500 voiture en France, 45 000 au total.
  • Commodo de codes. Sur les modèles fabriqués entre février 1999 et janvier 2000, problème chronique, fragilité. Rappel de cette tranche de production (alors que le problème touche d'autres modèles) : remplacement du commodo.

Après-Vente :

Qualité de service globale du réseau constructeur :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge sous garantie :
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Prise en charge hors garantie :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

5. Meilleures versions

En essence : 61 CH COUPE & PULSE SOFTOUCH

Un peu moins de bruit et surtout une fiabilité améliorée avec cette version à moteur à peine un peu plus gros arrivé en seconde partie de carrière.
Commercialisation : 2003
Puissance fiscale : 4
Puissance réelle : 61 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

En diesel : 41 CH CDI COUPE TRUESTYLE SOFTOUCH

Une des voitures les moins polluantes du marché ! Outre cet aspect très positif, ce 3 cylindres se signale par son bruit largement excessif. L’agrément reste vraiment limité. Toute petite consommation.
Commercialisation : 2004
Puissance fiscale : 3
Puissance réelle : 41 ch
Emission de CO2 : NC
note :
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6

Mots clés :

En savoir plus sur :
Smart Fortwo

Vidéos populaires

Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

JE  N ARRIVE PAS A TROUVER L EMPLACEMENT DU FILTRE A GAZ OIL DE MA SMART POUVEZ ME DIRE OU IL SE TROUVE MERCI URGENT

Par Anonyme

bonjour a tous,j'ai un bruit qui pour moi ou plutôt pour nous(les mécanos) provient de la pompe a eau après testé chaine de distri,alternateur,boite,compresseur de clim.....).c'est possible ou pas?help help!!!!

Par Anonyme

bonjour je ne s'est pas ou réparer ma poignée de porte intérieur de ma smart fortwo?!

Par Anonyme

Où faire réparer le câble de la portière chauffeur de ma smart fortwo et la poignée intérieure. Ce câble étant distendu n'assure plus la sécurité de la fermeture de la portière et n'est pas fermée par le code ?

Par Anonyme

Combien coûtent la dépose, pose et remplacement du câble de la portière chauffeur sur une smart fortwo pour assurer une fermeture auto avec la clé?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire