Si avec la Ghost, Rolls Royce n'a pas pris de gros risques en matière de style, la version coupé qui s'annonce sera nettement plus osée. Pour s'en convaincre, il suffit de détailler quelques secondes ces photos d'un prototype aperçu par les photographes de R&T et de gmotors sur le circuit du Nürburgring. Oui, une Rolls sur le Nürburgring, c'est désormais possible.
Surprise : la Rolls Royce Ghost Coupé sur le Nürburgring
Il faut être allemand pour mettre une Rolls Royce sur le Nürburgring … ça tombe bien, Rolls Royce est allemand ! Après avoir décliné la Phantom en coupé et cabriolet, la marque de Goodwood va s'attaquer aux dérivés de la petite sœur, la Ghost. Le premier rejeton possède une ligne particulière puisqu'il s'agit du Coupé que certains appellent déjà Corniche sans vraiment savoir.

Ce modèle que l'on n'attend pas avant l'été prochain a visiblement droit à une mise au point châssis aux petits oignons, histoire qu'elle puisse rester digne même à l'attaque sur les routes sinueuses - une Rolls à l'attaque, mais qu'est ce qu'il ne faut pas lire mon bon monsieur. Cette Ghost Coupé/Corniche devrait recevoir le même moteur que sa grande sœur à 4 portes, c’est-à-dire le V12 biturbo 6,6l de 570 ch couplé à une boîte automatique 8 rapports. On parle tout de même d'un petit bonus de puissance l'emmenant près des 600 ch.
Surprise : la Rolls Royce Ghost Coupé sur le Nürburgring
Sur les images, on distingue un embryon de portes arrière apparemment antagoniste mais c'est un trompe-l'œil, reste juste à savoir laquelle des 2 poignées de porte est la bonne, celle de l'avant ou celle de l'arrière ? Une ouverture antagoniste façon Phantom Coupé n'est pas à exclure. Par contre, en ce qui concerne la sportivité de l'engin, je vous laisse apprécier le roulis immortalisé sur les photos pour comprendre que sa destination sera moins le Nürburgring que les devantures d'hôtels de luxe et les pavés parisiens.