La Logan a été une réussite pour la marque roumaine. C’est grâce à elle que Dacia s’est fait connaître en Europe. Aujourd’hui, Renault étudie sérieusement son remplacement. Celui-ci devrait intervenir à la fin de l’année prochaine. Un nouveau succès en perspective…
 
Attention casse-cou ! C’est le discours délivré aux hommes du bureau d’études de Dacia par les membres de la direction du groupe Renault. Car remplacer la Logan n’est pas chose aisée. Il faut que la voiture soit remaniée sans que cela coûte trop d’argent. De plus, Renault tient à ce que son prix de vente soit conservé. Qu’enfin, son style plaise au plus grand nombre. Sur ce dernier point, il y a beaucoup de boulot à faire. Car la Logan, pétrie de grandes qualité, souffre de son physique taillé à coups de serpe. C’est pourquoi Dacia veut renouveler son auto en lui donnant un design plus avenant (voyez notre illustration à ce sujet). Déjà fin 2008, lors du restylage, la compacte roumaine avait été modifiée d’une manière assez conséquente. Le résultat était satisfaisant et la Logan était devenue plus attirante.  Mais aujourd’hui, Renault et Dacia veulent aller beaucoup plus loin...
 
Deux berlines Logan
Malgré son tarif très attractif, la Logan n’a pas toujours réussi à trouver preneur. Son style trop brut de fonderie y est pour beaucoup, mais aussi sa carrosserie. En effet, si les berlines compactes à coffre plaisent aux automobilistes des pays du Sud de l’Europe, à l’Ouest, on préfère un hayon plutôt qu’une malle de coffre. C’est pourquoi la marque roumaine serait bien décidée à créer deux modèles de berline, une trois volumes et une deux volumes à hayon. Comme cela, tout le monde sera content et les ventes devraient progresser. Pour le reste, la plate-forme devrait être modifiée et pourrait reprendre les trains roulants de la Fluence. La taille progressera également pour atteindre les 4,40 m de long (4,25 m actuellement), la Logan deviendra donc une grande compacte.
Pour les moteurs, l’offre devrait être rénovée de manière à abaisser consommation et rejets de CO2. On devrait trouver également des moteurs plus puissants : essence 105 ch et diesels 1.5 dCi 90 et 110 ch. Ce qui ne bougera pas trop en revanche, c’est le tarif. Renault tient à ce que son auto affiche encore un prix attractif. Compte tenu des améliorations apportées et de la taille plus importante du modèle, selon nos estimations, les tarifs devraient augmenter de 200 €, ce qui veut dire que l’entrée de gamme pourrait être proposée à 7 800 € (contre 7 600 € actuellement). Nous en saurons plus au Mondial de l’Automobile 2012 à Paris, où la Logan 2 devrait être présentée.  
 
La future Dacia Logan 2 en dix points
Présentation au Mondial de l’Automobile (Paris : du 29-09-2012 au 14-10-2012)
Lancement fin 2012
Produite pour la France à Pitesti (Roumanie)
Deux carrosseries : à coffre et à hayon
Nouveaux équipements et nouvelles finitions haut de gamme
Trains roulants de Renault Fluence
Moteurs essence :  de 75 à 105 ch
Moteurs diesels : de 70 à 110 ch
Longueur : 4,40 m environ
Tarif : à partir de 7 800 €*
*Estimation