Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
S'inscrire

Alpine à Caradisiac : "Alpine ne sera pas au Mondial de l'Auto, c'est un choix assumé"

Bernard Ollivier, Directeur Général Adjoint d'Alpine  nous l'a confirmé depuis Le Mans où la marque se prépare pour les 24 Heures : le "A fléché" ne sera pas au Mondial de l'Automobile. Entre des concepts exposés dans des endroits plutôt chics et la volonté assumée de ne pas présenter l'auto de série au Salon de Paris, préférant à la place un événement plus exclusif, Alpine donne l'impression de faire son retour loin du grand public.

Alpine à Caradisiac : "Alpine ne sera pas au Mondial de l'Auto, c'est un choix assumé"

Elle se fait désirer, la Berlinette du 21e siècle. Trop diront certains, pressés de la voir pointer le bout de son capot à nervure centrale. Mais Renault, la maison mère, avait prévu, dès l'officialisation du projet fin 2012, une présentation courant 2016. Un objectif qui sera tenu : l'auto de série ne sera pas dans les concessions avant 2017 mais elle sera montrée d'ici Noël.

Pour nous faire patienter, la firme au A fléché a déjà montré deux concepts, la Célébration aux 24 Heures du Mans 2015 et la Vision mi-février 2016. Signe encourageant pour Alpine : à chaque fois, il y a eu un petit emballement médiatique, la presse non spécialisée s'intéressant de près aux présentations. Rien d'étonnant : ce n'est pas tous les jours qu'un prestigieux label français, symbole d'un savoir-faire et connu bien au-delà de nos frontières, renaît. Encore plus quand il s'agit de donner une descendance directe à un véhicule mythique, une résurrection plus lisible et compréhensible que les DS modernes.

 

Bernard Ollivier, Directeur Général Adjoint d'Alpine, répond à Caradisiac à propos de l'absence d'Alpine au Mondial de Paris.
Bernard Ollivier, Directeur Général Adjoint d'Alpine, répond à Caradisiac à propos de l'absence d'Alpine au Mondial de Paris.

La couverture médiatique est belle… mais au final, qui les a vues en réel ces autos ? Le constat est simple : si elles ont fait quelques sorties en public, elles ont fui la foule habituelle des Salons. Beaucoup ont ainsi été déçus de ne pas voir la Vision à Genève début mars. Et il en sera de même à la rentrée, au Mondial de l'Automobile !

Caradisiac a contacté Bernard Ollivier, Directeur Général Adjoint d'Alpine Cars, pour avoir la confirmation de cette absence. L'homme, qui est ces jours au Mans, a été clair : « Oui, Alpine ne sera pas présent au Mondial de l'Automobile, c'est un choix assumé ».

Le constructeur français ne sera pas le seul absent à Paris, des gros poissons ayant également confirmé leur non-venue comme Ford, Mazda et Volvo. Mais il peut sembler incompréhensible de ne pas assister à une première en grande pompe dans le Salon automobile le plus visité au monde, qui plus est dans le pays de naissance de la marque ! Jean-Jacques Mancel, éditeur de la revue Berlinette Mag, qui a acheté sa première Alpine en 1972, déclare à ce propos : « J'ai été étonné en apprenant cela, d’autant plus que le Salon s'appelle le Mondial. En toute logique, on s'attendait à ce que la nouvelle voiture soit présentée dans un Salon en France. » Voir Alpine juger bon de ne pas venir dans « son » Salon, grande fête de l'auto hexagonale, on pourrait presque trouver cela prétentieux.

"Il faut d'abord viser les clients potentiels avec un mélange de passion et d'exclusivité"

Bernard Ollivier a profité de son entretien avec Caradisiac pour expliquer qu'Alpine compte proposer, à la place des Salons traditionnels dont l'intérêt chez les constructeurs semble diminuer, des événements taillés sur mesure pour l'auto et ses clients passionnés, avec des notions d'exclusivité et de proximité, comportant sûrement de la conduite. La nouvelle Berlinette est une voiture qu'il faut découvrir dans son élément naturel et qu'il faut piloter. L'intention est louable.

Alpine à Caradisiac : "Alpine ne sera pas au Mondial de l'Auto, c'est un choix assumé"
Alpine à Caradisiac : "Alpine ne sera pas au Mondial de l'Auto, c'est un choix assumé"

 

Il faut noter que le concept Vision a fait ses débuts à Monaco, devant la presse et quelques privilégiés, et n'est réapparue qu'en mai lors d'un Concours d'Élégance en Italie, un événement très chic plus dédié aux personnes dotées d'un solide compte en banque qu'aux passionnés. Pour Bernard Ollivier : « Nous voulons d'abord aller là où sont les clients et nous concentrer sur les personnes qui peuvent acheter notre voiture. La Villa d'Este est par exemple un lieu d'esthètes qui aiment les belles voitures. Nous voulons donner envie à ceux qui ont un véhicule concurrent d'acheter une Alpine. »

"Aujourd'hui, une voiture de ce type-là se doit d'être premium"

Renault ne s'en cache pas. Si Alpine est toujours une marque de sport, ce sera aussi et surtout son label premium. Il est évident qu'avec un prix avoisinant les 50 000 €, la nouvelle Alpine ne sera pas à la portée de tous et qu'il faut chercher la clientèle là où elle est. L'Alpine devrait cependant être moins chère que ses rivales directes. Bernard Ollivier précise que le contexte a évolué : « Aujourd’hui, une voiture de ce type et à ce prix-là se doit d'être premium. Ce n'était pas le cas à l'époque de l'A110, où le côté premium ne comptait pas. Nous allons rester fidèles à l'ADN d'Alpine tout en l'adaptant au monde moderne. Mais nous allons jouer la « super-qualité » et non le luxe. » De son côté, Jean-Jacques Mancel, de Berlinette Mag rappelle : « À l’époque, l'entretien des mécaniques était abordable, ce qui participait au succès de l'A110. » Pas sûr qu'il en soit de même en 2017 !

Il y a tout juste un an, Alpine fêtait ses 60 ans avec le concept Célébration… qui donnait un avant-goût du nouveau modèle.
Il y a tout juste un an, Alpine fêtait ses 60 ans avec le concept Célébration… qui donnait un avant-goût du nouveau modèle.

Alpine ne doit pas oublier que le grand public auprès duquel il semble pour l'instant se tenir à l'écart participe toujours indirectement à la valeur d'un constructeur haut de gamme. Si Porsche a vendu en 2015 un peu plus de 200 000 autos, derrière ce sont des millions de personnes qui rêvent d'en avoir une, faisant son aura et son prestige. Les jeunes et moins jeunes sont ravis de se presser autour du stand Porsche au Mondial pour en prendre plein les yeux.

Depuis Le Mans, Christophe Deville, en charge des relations médias de la marque, nous a dit à ce propos : « Le grand public aura des opportunités de nous voir un peu plus tard. Il n'est pas question de dire que nous serons jamais dans des Salons. » Pour François-Xavier de Gébert, qui a créé le site Alpine Planet et que nous avons contacté, « il ne faut pas oublier que l'engagement en compétition permet justement à Alpine de se rapprocher de son public. L'endurance est dans les gènes d'Alpine et c'est le meilleur moyen de se faire connaître du grand public. »

Dans les concessions, Alpine et Renault seront bien séparés

Pour le commun des automobilistes, il y aura toujours les concessions pour admirer les nouvelles Alpine. Renault travaille encore sur ce point. Bernard Ollivier indique : « Ce que je peux vous dire, c'est que les Alpine seront vendues dans des espaces à part. Il y aura un mur entre la partie Renault et la partie Alpine, avec des entrées séparées. Il y aura une grande exigence de qualité de service dans le réseau Alpine, tout en mettant l'accent sur la passion. La passion devra se ressentir dans la concession. » Et quand aura lieu la grande première ? Bernard Ollivier ne cédera pas face à nos tentatives de le savoir !

Le concept Vision est la dernière étape avant la voiture de série.
Le concept Vision est la dernière étape avant la voiture de série.
La nouvelle Alpine sera dévoilée avant Noël. Joli cadeau pour les fans.
La nouvelle Alpine sera dévoilée avant Noël. Joli cadeau pour les fans.

 

Alpine

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (63)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ils veulent tellement faire croire que cette auto sera premium qu'ils veulent même pas la montrer au petit peuple que nous sommes pendant le mondial... pitoyable.

Par

dommage, parceque des gens qui ont 60000€ a mettre dans une barquette yen a....plein! et ce sont tous des clients potentiels, donc il faut rendre la marque visible, au lieu des tt, cayman....c'est a croire qu'ils veulent tuer cette voiture meme pas encore sortie, en en vendant 3 a 10 passionnés....

Par

en même temps le salon de paris a de "Mondial" que le nom.... ce qui intéresse les constructeurs aujourd'hui c'est les salons Américain ou Asiatique afin de développer leur gamme la bas ...

De plus pour ce genre d'auto vous pensiez pouvoir monté dedans et aller faire un tour ? mieux vaut qu'elle fasse des sorties lors de concentration automobiles type 24h du mans, GP de monaco ou autre où là on trouve les fans d'automobile susceptible de l'acheter

Par

Ouais je trouve que la communication autour de cette voiture est complètement foireuse. A vouloir trop jouer l'exclusivité, le buzz, la rareté (même Ferrari et Lamborghini n'ont pas cette vanité), ils finissent par générer une seule chose : la lassitude. Déjà que le design des concept cars est un peu frileux et consensuel, en plus si on ne peut même pas les voir, ça devient ridicule. Encore un futur flop pour Renault, qui avait pourtant l'opportunité de faire revivre une vraie marque sportive française.

J'ai tourné en monoplace sur le circuit d'Albi pour Classic Heritage il y a 2 semaines, j'étais ravi de voir tourner des Alpine A310 et des Venturi. Et triste qu'il n'y ait plus rien de tel dans la production française d'aujourd'hui...

Par

Lol de chez lol :lol:

louper a ce point une couverture médiatique :bah:

Hé les gars la DS E-Tense elle y sera :love: et si cela se trouve en version définitive près a être commercialisé, vous allez faire tiep à coté :oui:

Par

Ce n'est pas forcément une mauvaise stratégie, c'est risqué mais c'est pour ça que ça peut rapporter gros. En frustrant ainsi les passionné et/ou potentiels acheteurs leur intérêt croit de plus en plus.

Les marketeux de chez Renault/Alpine jouent avec l'intérêt du publique comme ils gonfleraient une bulle de chewing gum, attention à ne pas la faire exploser avant l'heure!

Par

En réponse à KWC

Ce n'est pas forcément une mauvaise stratégie, c'est risqué mais c'est pour ça que ça peut rapporter gros. En frustrant ainsi les passionné et/ou potentiels acheteurs leur intérêt croit de plus en plus.

Les marketeux de chez Renault/Alpine jouent avec l'intérêt du publique comme ils gonfleraient une bulle de chewing gum, attention à ne pas la faire exploser avant l'heure!

laisser la place à l'E-Tense n'est sans doute pas la bonne idée :roll:

Par

Faut pas s'en faire , regardé le temps que les alfisti on dû attendre la Giulia.

L'attente en vaut surment la peine.

Par

C'est plutôt une bonne chose.

Alpine n'aurait qu'UN et UN seul modèle à présenter. Noyé dans un flot de nouveauté y compris dans les sportives et les supercars. Le tout pour une commercialisation 4-6 mois plus tard.

Ils visent plus Genève je pense. Un salon qui aujourd'hui à une aura grandissante dans le monde automobile alors que les deux "mondiaux" n'ont plus tellement la côte. Il n'y a qu'à voir les défections de grands constructeurs.

Par

Mettent du temps à la sortir celle-là!

D'ici qu'elle soit disponible il faudra déjà la restyler: ça fait deux ans qu'on voit les photos! :biggrin:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire