Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Autolib : 119 millions d'euros de pertes qui seront épongées par le contribuable

Dans Economie / Politique / Finance

Autolib : 119 millions d'euros de pertes qui seront épongées par le contribuable

Décidément, le groupe Bolloré ne fait pas dans la réussite en ce moment. Après l'absence de bornes de recharge alors qu'il devrait déjà en avoir des milliers d'installées sur le territoire, nous apprenons qu'Autolib accuse plus de 110 millions d'euros de pertes qui seront épongées en grande partie par les impôts.

Le groupe Bolloré faisait parler de lui ces derniers jours avec le retard de l'installation des bornes de recharge, qui devaient être implantées par milliers dans l'Hexagone. Le dossier semble traîner et l'arrivée de nouvelles technologies de recharge ultra rapide ne devrait pas conforter Bolloré dans l'installation de bornes qui sont aujourd'hui bien lentes face à ce qui se fait de mieux.

 

L'installation de bornes publiques de recharge n'est pas le seul sujet épineux du moment chez Bolloré puisque Autoblib', le service de location de voitures électriques dans les grandes villes, afficherait de grandes pertes, avec 180 millions d'euros de pertes au sein des comptes Bolloré et un nombre d'abonnés bien trop faible pour pouvoir soutenir la bonne santé d'Autolib'.

 

Selon l'étude d'un cabinet, deux tiers des 180 millions d'euros de pertes seraient épongés par le contribuable via des impôts. Le lourd déficit d'Autolib' pourrait être compensé, à la demande de quelques politiciens, par l'intégration de la publicité sur les autos ou encore par la suppression d'un grand nombre de stations. Mais en attendant, il faudra payer...

 

Mots clés :

Commentaires (64)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Profil supprimé

Bolloré vous présente ses meilleurs voeux pour 2017.

:lol:

Par

Pourriez-vous expliquer pourquoi cela doit être au contribuable de payer ? Bollore = privé. Ah mais oui mais c'est bien sûr : les pertes au contribuable et les profits à Bollore. Merci le système politique véreux.

Par

Visiblement toutes les entreprises ne subissent pas les mêmes contraintes et ne bénéficient pas des mêmes largesses en cas de déficit chronique.

Par

En réponse à xenesys

Pourriez-vous expliquer pourquoi cela doit être au contribuable de payer ? Bollore = privé. Ah mais oui mais c'est bien sûr : les pertes au contribuable et les profits à Bollore. Merci le système politique véreux.

c'est un contrat signé par les partenaires :oui:

il paye jusqu'à une certaine hauteur et le reste à la charge des partenaires c'est dans le contrat :wink:

a l'heure actuelle on précise qu'aucun service d'autopartage n'est bénéficiaire dans le monde et il faut voir ça de façon globale comme par exemple la diminution des voitures dans la ville et la fluidification du traffic pour les autres usagers.

Par

En même temps quand on voit l'état des Bluecar c'est pas étonnant.

Je préfère me déplacer à pinces ou via le métro que de ne prendre ne serait-ce que le risque de monter dedans.

Maltraitées, vandalisées chaque jour par leurs usagers, les équipes de maintenance ne doivent pas chômer.

Déjà rien que le fait qu'elles soient en charge H24 ça doit coûter cher sur la facture.

Par

En réponse à zemik

c'est un contrat signé par les partenaires :oui:

il paye jusqu'à une certaine hauteur et le reste à la charge des partenaires c'est dans le contrat :wink:

a l'heure actuelle on précise qu'aucun service d'autopartage n'est bénéficiaire dans le monde et il faut voir ça de façon globale comme par exemple la diminution des voitures dans la ville et la fluidification du traffic pour les autres usagers.

Aucun service d'autopartage n'est bénéficiaire ?

On ne peut probablement pas parler de bénéfices pour Citiz, mais cela m'étonnerait fort qu'ils ne soient pas a l'équilibre.

Par

Le tout pour des voitures polluantes en plus....

Taper l'homme autolib pour plus d'explications

Par

Et madame hidalgo souhaite étendre ce réseau de voitures techniquement dépassées et polluantes... il paraît que c'est un progrès pour l'environnement.

Par

En réponse à Marco406

Le tout pour des voitures polluantes en plus....

Taper l'homme autolib pour plus d'explications

Stephane Lhomme ...correcteur automatique

Par

En réponse à fjbles

Aucun service d'autopartage n'est bénéficiaire ?

On ne peut probablement pas parler de bénéfices pour Citiz, mais cela m'étonnerait fort qu'ils ne soient pas a l'équilibre.

la question étant le prix de la course qui est définie par le partenaires et l'obligation d'utiliser des véhicules électriques qui est aussi dans le cahier des charges fournies par les partenaires. :wink:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire