Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Automobilistes : gare aux dangers de l'automne

Dans Pratique / Autres actu pratique

Le week-end de la Toussaint est tristement réputé pour être l'un des plus meurtriers de l'année sur les routes françaises. Journées raccourcies, feuilles mortes, météo dégradée : les dangers se multiplient. Caradisiac vous invite à la plus grande prudence et vous rappelle quelques conseils utiles.

Automobilistes : gare aux dangers de l'automne

Il va y avoir du monde sur les routes lors de ce week-end prolongé de la Toussaint. En plus des personnes en vacances, nombreux sont ceux qui vont profiter de l'un des rares ponts de l'année. Les contrôles des forces de l'ordre seront renforcés. Mais en plus de la présence des policiers et gendarmes, les automobilistes devront se méfier des dangers inhérents à cette saison.

Le changement d'heure

Dans la nuit de samedi à dimanche, nous passons à l'heure d'hiver. Bonne nouvelle, on gagne une heure de sommeil. En revanche, il fera nuit plus tôt. Cela semble logique mais des automobilistes seront surpris dès lundi. Un pic d'accidentalité est traditionnellement constaté lors de ce changement d'heure, surtout le soir de 17 à 19 heures. Entre le crépuscule et la fatigue de la journée, les conducteurs sont moins attentifs.

La nuit rend beaucoup plus vulnérables les piétons, cyclistes et cyclomotoristes. Il est donc conseillé à ces usagers de la route d'adapter leur tenue, avec des vêtements aux couleurs claires ou dotés de bandes rétro-réfléchissantes. Le mieux reste évidemment le port du gilet jaune fluorescent. Les amateurs de vélo, de plus en plus nombreux, doivent aussi vérifier leur système d'éclairage et l'état des catadioptres.

Pour les automobilistes, il convient en priorité de procéder à un bilan de l'éclairage du véhicule, pour faire la chasse aux ampoules grillées et vérifier le réglage des faisceaux. Assurez-vous de la présence d'ampoules de rechange dans votre boîte à gants. Côté conduite, redoublez de vigilance dans les zones non éclairées. À noter que la journée, le soleil d'automne est plus bas, pouvant vite aveugler.

En forêt, attention aux feuilles mortes et animaux

Vous l'avez constaté, les arbres se sont parés de leurs plus belles couleurs. Ce spectacle automnal est malheureusement de courte durée puisque les feuilles vont rapidement se retrouver à terre. Et les routes qui traversent des zones boisées peuvent alors se transformer en patinoire lorsque les feuilles tombent sur des surfaces humides, qui les collent et les agglutinent au bitume.

Prudence aussi avec les animaux sauvages. Ils représentent un danger tout au long de l'année, mais à cette saison davantage de mouvements des populations animales sont constatés. Lorsque vous apercevez une bête, roulez au pas : les cervidés et sangliers se déplacent le plus souvent en groupe. Un gibier peut en cacher un autre !

Les caprices de la météo

Les températures caniculaires de cet été sont un lointain souvenir. Saisonnalité oblige, les conditions météorologiques sont dégradées. Pluie, brouillard ou encore neige : les intempéries perturbent la conduite. Cette époque de l'année est également marquée par les premières gelées matinales et pluies verglaçantes. Vérifiez votre équipement dans votre voiture, avec la présence d'un grattoir à givre à portée de mains.

À vous d'adapter votre allure et vos distances de sécurité. Pour rappel, quand la visibilité est inférieure à 50 mètres, la vitesse est limitée à 50 km/h. Contrôlez l'usure et le gonflage de vos pneumatiques. C'est d'ailleurs le moment de songer aux pneus hiver, jugés efficaces dès que la température passe en dessous de la barre des 7 °C.

Commentaires (14)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Monsieur FF, vous avez oublié le danger principal dans les voies parisiennes d'un individu en futal jaune traversant la route sans crier gare pendant ses tentative de record de "Paris à pinces en moins de deux heures" :oui:

Bien que la sécurité piéton se soit amélioré sur les voitures récentes et bien que il ait vendu son âme aux diables de qataris il serait dommage par simple bonté chrétienne de le passer de vie à trépas :bah:

Par

Caradisiac qui se prend pour la sécurité routière :lol:

Par

merci de nous rappeler que les feuilles mortes tombent en hiver et qu'une ampoule grillée éclaire moins bien qu'une neuve, vraiment, merci.

Par

merci de nous rappeler que les feuilles tombent en automne, qu'une route mouillée glisse et que les ampoules claquées n'éclairent plus, merci.

Par

merci cara d'avoir supprimé 2 fois mon commentaire disant que cet article ne sert à rien. Je me replussoie moi-même.

Par

Pour les pneus hivers c'est tout à fait vrai sur chaussée humide par temps froid j'ai pu tester dans un centre Centaure on améliore les distances d’arrêt et quelques mètres font parfois la différence.

Par

En réponse à Pagani-Zonda

Commentaire supprimé.

Bonne caisse au passage, mais bon style 20 ans dans les dents :bah:

Par

En réponse à Pagani-Zonda

Commentaire supprimé.

Il y a aussi les mecs en twafic jaune et pneus lisses.

Par

En réponse à Zoulman

Caradisiac qui se prend pour la sécurité routière :lol:

Bah ils ont raison parce que c'est la triste réalité, nappes de brouillard épaisse et feuilles mortes à gogo je confirme

Par

Ils rappellent des choses évidentes pour les gens qui ont un minimum d'instinct de conservation et de culture automobile, mais quand on prend le volant, on s'aperçoit que c'est loin d'être évident pour tout le monde...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire