Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Bus Macron : deux millions de voyageurs de juillet à septembre

Bus Macron : deux millions de voyageurs de juillet à septembre

La période estivale a été favorable aux compagnies d'autocars. La fréquentation a atteint un niveau record depuis la libéralisation du marché mi-2015. Si le nombre d'acteurs du secteur a baissé, celui des liaisons a continué de progresser.

La saison était forcément favorable au secteur, les chiffres publiés par l'Arafer, l'autorité de régulation des activités ferroviaires et routières, le confirment. Près de deux millions de personnes ont fait un voyage en "autocar Macron" entre juillet et septembre, soit une hausse par rapport au trimestre précédent de 33 %.

Le marché a connu des mutations cet été, avec une réduction du nombre d'acteurs. Les activités de Megabus ont été rachetées par Flixbus et Starshipper a été absorbé par Ouibus, la filiale de la SNCF. Cette rationalisation de l'activité n'a pas empêché l'offre de s'étoffer, au contraire. Selon les données de l'Arafer, 205 nouvelles liaisons ont été lancées au cours du troisième trimestre 2016, portant le nombre total de liaisons à 1 310. Près de 210 villes sont maintenant reliées par les bus.

Les trois principaux acteurs du marché ont surtout vu une belle amélioration de leur taux de remplissage. Il est passé de 30 % en début d'année à quasiment 47 % au troisième trimestre. Les compagnies ont profité de la haute saison pour augmenter leurs tarifs afin de faire progresser leur rentabilité.

La championne des lignes est la Lille-Paris

La recette moyenne par voyageur est en hausse de 10 %, avec 14 euros hors taxes pour un trajet moyen de 343 km. En toute logique, période chargée oblige, le chiffre d'affaires des trois sociétés a bondi en un trimestre de 46 %, avec 27,7 millions d'euros. L'Arafer souligne que 50 emplois à équivalent temps plein (ETP) ont été créés sur la période juillet-août-septembre, soit un total pour le secteur de 2 050 ETP.

Mais alors quelles sont les lignes qui ont le plus de succès ? Sans surprise, dans le top 5, toutes ont un point commun : Paris. La liaison la plus fréquentée en France est Lille-Paris, avec au cours du 3e trimestre 110 700 passagers. Viennent ensuite Lyon-Paris (98 950), Paris-Rouen (70 000), Paris-Rennes (56 500) et Paris-Toulouse (56 070). Dans le top 10, un seul trajet ne passe pas par la capitale, il s'agit de Clermont Ferrand-Lyon, 10e avec 37 050 voyageurs.

Mots clés :

Commentaires (20)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

" Les compagnies ont profité de la haute saison pour augmenter leurs tarifs afin de faire progresser leur rentabilité."

Et maintenant qu'il n'existe plus que deux compagnies au lieu de quatre ( dont une filiale SNCF ), soyez assurés que le temps des vraies aubaines sera vite arrivé.... ajoutez à ça la hausse des tarifs pétroliers....

Par

lisez "sera vite terminé"....

Par

"Les compagnies ont profité de la haute saison pour augmenter leurs tarifs afin de faire progresser leur rentabilité."

Oui mais ceux qui ont un vrai travail qu'il est bien, et qui ont eu assez de mérite pour pouvoir se payer un costard, ils auront toujours assez de pépettes pour jouir de cette merveille de technologie et de modernité. :fier:

Et tant pis pour les chômeurs, les feignasses et les non-révolutionnaires ! :kaola:

Par

On supprime des lignes SNCF, on remplace par des bus parce que beaucoup ne peuvent plus se payer le train; il faut voir ça comme un progrès ?

Par

Ça sert bien à quelque chose de se la péter avec la COP 21, la grande fierté du gouvernement socialo... Au lieu de baisser le prix du billet de train et en faire profiter tout le monde, on préfère faire voyager les gens en bus, tu parles d une réussite... De toute façon, Macron et l écologie...

Par

En réponse à SIGVALD

Ça sert bien à quelque chose de se la péter avec la COP 21, la grande fierté du gouvernement socialo... Au lieu de baisser le prix du billet de train et en faire profiter tout le monde, on préfère faire voyager les gens en bus, tu parles d une réussite... De toute façon, Macron et l écologie...

Vu hier une enterview de lui sur CNN. Il a dit que pour lui la priorité était que Trump respecte les accords de la Cop21...

Par

On méditera que la SNCF, bien abritée derrière son honteux monopole de circulation des trains, ait été autorisé à venir concurrencer les sociétés d'autocar.

Plutôt que de bricoler avec les bus, Macron aurait été mieux inspiré de casser le monopole de la SNCF et de la mettre en concurrence frontale avec d'autres acteurs pour que le scandale de la gestion désastreuse des RER 1, B, D s'arrête enfin.

Par

Un bon moyen pour supprimer de nombreuses dessertes locales , pour justifier la grande vitesse, et ainsi faire une France à deux vitesse. Les bus bénéficient d'un gazole détaxé au même titre que le transport ferroviaire.

Par

En réponse à SIGVALD

Ça sert bien à quelque chose de se la péter avec la COP 21, la grande fierté du gouvernement socialo... Au lieu de baisser le prix du billet de train et en faire profiter tout le monde, on préfère faire voyager les gens en bus, tu parles d une réussite... De toute façon, Macron et l écologie...

Oui si les lignes sont électrifiées - mais la plupart des petites lignes ne le sont pas, et là en terle de pollution entre un bus et un train y a photos!

Par

En réponse à Arnime

Oui si les lignes sont électrifiées - mais la plupart des petites lignes ne le sont pas, et là en terle de pollution entre un bus et un train y a photos!

Accessoirement, un bus est plus écologique que 50 voitures avec un pellos dedans...

Cela reste cohérent comme démarche.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire