Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Carburants : belle baisse des prix à la pompe

Dans Economie / Politique / Budget

Carburants : belle baisse des prix à la pompe

Bonne nouvelle pour notre porte-monnaie : les tarifs des carburants reculent depuis le début du mois. La baisse s'est accentuée ces derniers jours, avec deux centimes de moins par litre. On retrouve ainsi les niveaux de fin 2016.

Les automobilistes avaient fait grise mise à la pompe après les festivités du Nouvel An. De nouvelles taxes, associées à une hausse des cours du pétrole, avaient fait flamber les prix à la pompe. Entre le relevé du 30 décembre et celui du 6 janvier, le coût moyen du litre de sans-plomb 95 dans l'Hexagone était passé de 1,3930 à 1,4129 €. Mais c'était surtout le gazole qui était le plus touché, avec un prix passé de 1,2222 à 1,2734 €, soit cinq centimes de plus par litre !

Les tarifs sont ensuite restés très stables jusqu'à début mars. Mais depuis le début du mois, on observe une décrue très appréciable, qui s'accélère ces derniers jours. Au 10 mars, le litre de sans-plomb 95 était affiché 1,4015 € et celui de gazole 1,2598 €. Et le dernier pointage mis en ligne par le ministère de l'écologie annonce des prix de respectivement 1,3812 et 1,2388 €, soit un recul en sept jours de deux centimes.

L'essence retrouve ainsi un niveau similaire à celui de fin 2016. Ce devrait être bientôt le cas pour le gazole (en recul de 3,5 centimes depuis le 1er janvier) car la bonne tendance continue de se voir dans les stations en ce début de semaine. Les cours du pétrole laissent de bons espoirs, avec selon l'Ufip (Union française des industries pétrolières) un baril qui flirte à nouveau avec la barre des 50 $, après avoir navigué entre 54 et 55 $ lors des deux premiers mois de 2017.

Mots clés :

Commentaires (32)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Phénomène classique hors manipulation fiscale

Le gazole augmente a l'entrée de l'hiver car c'est le même produit que le fuel domestique et baisse au Printemps.

Le SP lui augmente en été à cause de la demande US pour la période des vacances.

Ce mécanisme est bien connu et a été détaillé dans le rapport récent de l'Assemblée Nationale relatif à l'avenir de l'Automobile française.

Par

Le prix n'a pas bougé par chez moi(SP98). :bah:

Par

En réponse à ceyal

Phénomène classique hors manipulation fiscale

Le gazole augmente a l'entrée de l'hiver car c'est le même produit que le fuel domestique et baisse au Printemps.

Le SP lui augmente en été à cause de la demande US pour la période des vacances.

Ce mécanisme est bien connu et a été détaillé dans le rapport récent de l'Assemblée Nationale relatif à l'avenir de l'Automobile française.

Vu que la demande se situe très majoritairement dans les pays de l'hémisphère nord, et que sauf erreur, on a plus besoin de pétrole l'hiver que l'été, je ne vois pas en quoi on pourrait causer là de manipulation fiscale.

Pour des raisons bien évidentes : un produit plus fortement demandé aura plutôt tendance à augmenter.

Une des bases de l'économie capitaliste non ?

Par

rouler au rouge le prix baisse.... fin de l'hiver lol....

6O0 euros les 1OOO l...

bon faut une cuve à la maison... le camion se déplace pas pour 5OL...

Par

C'est pour mieux rebondir cet été avec des prix qui vont s'envoler sur 2 mois .... :buzz:

Par

ça reste toujours beaucoup trop cher, payer le double par rapport aux ricains et canadiens pour un pouvoir d'achat identique je trouve ça scandaleux je regrette d'être né sur ce continent autophobe

Par

A une moment faut juste arrêter de nous enculer en argumentant toujours sur le prix du baril qui varient ce qui explique les prix... C'est en partie vrai, mais faut arrêter de nous prendre pour des con...

Le baril augmente de 5 euros, le prix a la pompe monte de 5 cts, le barile baisse de 5 euro, le prix a la pompe baisse de 2 cts, puis le baril re prend 5 euros et le prix re augmente de 5 cts... au final pour un prix du baril identique tu t est fait enfumé de 2 cts...

Prix du baril actuellement entre 48 et 50$

Prix a la pompe Gazole 1.23€ / Sp95, 1.39€

Prix moyen du baril en 2005, 50$

Prix moyen des carburant 2005

Gazole 0.92€ et sp95 1.05€

Alors comment expliquer 30 centimes de différence pour un prix du baril identique ??

Par

En réponse à roc et gravillon

Vu que la demande se situe très majoritairement dans les pays de l'hémisphère nord, et que sauf erreur, on a plus besoin de pétrole l'hiver que l'été, je ne vois pas en quoi on pourrait causer là de manipulation fiscale.

Pour des raisons bien évidentes : un produit plus fortement demandé aura plutôt tendance à augmenter.

Une des bases de l'économie capitaliste non ?

Tu sais lire ou pas. Relis le début du commentaire et tu comprendras justement que Ceyal exclut la fiscalité.

Par

Pas simple quand on ne comprend le français

Par

En réponse à Zoulman

ça reste toujours beaucoup trop cher, payer le double par rapport aux ricains et canadiens pour un pouvoir d'achat identique je trouve ça scandaleux je regrette d'être né sur ce continent autophobe

Ce n'est pas très compliqué de partir, faut juste s"organiser, trouver un point de chute, un emploi et c'est parti.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire