Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 
Conseils
Article proposé par  

Chauffe-moteur : quels sont ses atouts ?

Dans Conseils / Entretien - Mécanique

Conçu pour aider au démarrage en hiver, le chauffe-bloc moteur facilite la vie des conducteurs. Quels sont les bénéfices de cet équipement ? Focus sur les atouts parfois ignorés du chauffe-moteur.

Chauffe-moteur : quels sont ses atouts ?

Un démarrage facilité par la chaleur

Avec l’énergie électrique, le chauffe-moteur auto réchauffe le bloc moteur et l’huile pour un démarrage plus rapide. Il suffit de brancher le dispositif de chauffage au préalable durant trois heures, voire quatre quand les températures descendent sous les moins 20 degrés. Cette durée est recommandée pour que le moteur atteigne sa température idéale.

Un moteur préservé par le réchauffement

Démarrer un véhicule à froid est très néfaste car cela sollicite fortement le moteur. L’huile refroidie devient plus épaisse, ce qui rend sa circulation plus difficile pour lubrifier les composantes mécaniques. Ainsi, le réchauffage du moteur le rend moins résistant au démarrage. L’usure interne diminue, ce qui préserve le véhicule sur le long terme.

En savoir plus sur l’assurance auto en cas de panne moteur :
https://www.axa.fr/assurance-auto.html

Un meilleur confort grâce au chauffe-moteur

L’habitacle de la voiture se réchauffe plus vite lorsque le véhicule a été branché. Le réchauffement de l’auto accélère aussi le dégivrage pour un gain de temps supplémentaire !

Une économie de carburant en se réchauffant

Un moteur chaud consomme bien moins de carburant qu’un moteur froid. Une voiture branchée avant de rouler consomme donc moins d’essence et permet d’espacer les pleins !

Un système plus écologique

Au démarrage, une voiture munie d’un chauffe-moteur émet une plus faible quantité de gaz à effet de serre tels que l’hydrocarbure, le monoxyde de carbone ou l’azote. A l’inverse, un démarrage à froid pollue davantage l’environnement. De plus, les systèmes anti-pollution (convertisseurs catalytiques) ne fonctionnent pas à plein régime lorsque le moteur est froid.

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire