Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Chine : les tests d'émissions après 160 000 km concernent maintenant les supercars et voitures de prestige

Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie

Chine : les tests d'émissions après 160 000 km concernent maintenant les supercars et voitures de prestige

La Chine a déjà des règles très spéciales en ce qui concerne les quotas automobiles et plus particulièrement ceux qui concernent les électriques et les voitures de marques étrangères. En voilà un de plus : des tests d'émissions sur des voitures ayant au moins 160 000 km. Et cela devrait faire mal aux sportives, au moins pendant un temps.

La Chine avait jusqu'ici exempté les voitures à faible production de passer le fameux test d'émissions polluantes pour être homologuées à la vente dans l'Empire du Milieu. En effet, en Chine, les constructeurs doivent d'abord tester leurs autos neuves, puis, les retester après 160 000 km. Si les résultats rentrent dans la législation chinoise, les voitures peuvent être vendues.

Sauf que l'exemption donnée aux autos moins produites a sauté. Du coup, tous les constructeurs de supercars et autres voitures de prestige ont dû bloquer leur livraison, le temps de faire les tests des moteurs à 160 000 km.

Quelques marques ont apparemment eu pas mal de retard aux livraisons, comme McLaren, mais la situation semble rentrer dans l'ordre selon nos confrères d'Autocar.

Ce "joker" donné aux constructeurs qui produisent peu est en tout cas, à notre sens, totalement injuste, même si l'on aime la voiture plaisir. Une Ferrari qui roule 3000 km par an ne doit pas être dispensée de répondre aux législations environnementales sous prétexte qu'elle ne roule peu, ou qu'elle a été produite à seulement 2000 unités. Le "droit de polluer" ne devrait pas exister, et rien ne devrait pouvoir le justifier. C'est pourtant ce qui se passe en Europe et, alors que le Vieux Continent tente par tous les moyens de faire la chasse à tout ce qui pollue, c'est finalement la Chine qui prend cette décision la première. Nous ferions bien de prendre exemple.

Mots clés :

Commentaires (28)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"Le "droit de polluer" ne devrait pas exister, et rien ne devrait pouvoir le justifier."

Ok, mais dans ce cas-là, arrêter de parler des compétitions sportives avec des véhicules polluants (Dakar, F1, WRC, etc...). Pas de pub --> pas de public --> pas de course --> pas de pollution...

Par

" C'est pourtant ce qui se passe en Europe et, alors que le Vieux Continent tente par tous les moyens de faire la chasse à tout ce qui pollue "

Ben voyons.... qu'est ce qui est mis en place de significativement dissuasif pour freiner la diffusion de ces imbéciles SUV, dont la surconsommation est égale à +15 % à + 50 % comparé à une berline de motorisation égale...

Pour ne pas évoquer les pick-up où un des arguments premiers est l'absence de taxation Co²....

Si vous appelez ça lutter par tous les moyens....

Par

"Ce "joker" donné aux constructeurs qui produisent peu est en tout cas, à notre sens, totalement injuste, même si l'on aime la voiture plaisir"

Soit... mais faut aussi essayer d'avoir une vision un peu large... Quel est l'impact de la pollution de 2000 Ferrari par rapport à des millions de citadines ?

Surtout si on prend en compte l'usage différent...

C'est peanuts... Même une vache est plus nocive sur un an qu'une ferrari vu le kilométrages moyens... Et pourtant, on a le droit d'avoir une vache ? Mais on à "le droit de polluer" alors ? Et pourtant rien ne devrait pouvoir le justifier...

Par

En fait votre avis on s'en cogne, sans vouloir être malpoli, on vient ici lire l'actualité, pas chiner l'avis d'un pseudo-journaliste avec une tribune publique. Vous avez vos blogs pour ça. Merci. Une relecture de la fiche métier du "journaliste" ne ferait pas de mal à certains.

Bisous.

Par

Oui enfin, pas beaucoup de ce genre de véhicules atteignent ces kilométrages.

Par

Je ne connais pas bien leur législation mais le test à 160k km est intéressant bien que surement mené en laboratoire.

Il sera rare de trouver ces voiture de luxe atteindre de tels kilométrages.

Par

En réponse à gronimo

"Ce "joker" donné aux constructeurs qui produisent peu est en tout cas, à notre sens, totalement injuste, même si l'on aime la voiture plaisir"

Soit... mais faut aussi essayer d'avoir une vision un peu large... Quel est l'impact de la pollution de 2000 Ferrari par rapport à des millions de citadines ?

Surtout si on prend en compte l'usage différent...

C'est peanuts... Même une vache est plus nocive sur un an qu'une ferrari vu le kilométrages moyens... Et pourtant, on a le droit d'avoir une vache ? Mais on à "le droit de polluer" alors ? Et pourtant rien ne devrait pouvoir le justifier...

Prenez en compte la production extraction de tout ceci : le carbone, l'aluminium, les matériaux rares, la peinture, le cuir/alcantara, les plastiques, les métaux, les huiles frein et moteur, les pneus... Vous pensez toujours qu'une vache pollue plus qu'une Ferrari, même à l'arrêt ? :)

Par

En réponse à damien129

"Le "droit de polluer" ne devrait pas exister, et rien ne devrait pouvoir le justifier."

Ok, mais dans ce cas-là, arrêter de parler des compétitions sportives avec des véhicules polluants (Dakar, F1, WRC, etc...). Pas de pub --> pas de public --> pas de course --> pas de pollution...

Ils ont de l'humour les chinois, il n'y a que les voitures qui polluent chez eux et rien d'autre ?

Par

En réponse à a doche

Prenez en compte la production extraction de tout ceci : le carbone, l'aluminium, les matériaux rares, la peinture, le cuir/alcantara, les plastiques, les métaux, les huiles frein et moteur, les pneus... Vous pensez toujours qu'une vache pollue plus qu'une Ferrari, même à l'arrêt ? :)

Il ne faudra pas se plaindre de la fin des V12, V10, V8, V6 alors...

Par

Les lois en Chine sont principalement motivées par le protectionnisme plutôt que l'écologie, ne cherchez pas forcément une logique à tout ça écologiquement.

Sachant que la plupart des pseudos-constructeurs locaux avec leurs copies de voitures européennes, ne doivent surement pas passer ces tests... donc bon.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire