Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Contrôle technique : le "super" test pollution repoussé à 2022

Dans Pratique / Contrôle technique

Contrôle technique : le "super" test pollution repoussé à 2022

La période d'expérimentation du gouvernement sur le nouveau contrôle technique est terminée et les premiers enseignements sont tombés. Le plus important d'entre eux est l'impossibilité d'imposer aux centres le "super" test pollution dès 2019. C'est trop tôt, pour raisons techniques. Il sera donc repoussé à 2022...

La période de tests expérimental sur le nouveau contrôle technique est terminée. Le gouvernement a tiré les leçons de ces mois passés avec les acteurs du secteur pour voir quelles étaient les solutions à apporter dans le cadre du renforcement du "CT", et globalement, la mise en application ne change pas de ce qui était prévu au départ : d'ici deux ans, le contrôle technique sera déjà bien durci.

Sauf qu'il y a une épreuve du nouveau contrôle technique qui a finalement été repoussée de 2019 à 2022 : le test des "5 gaz" (CO, CO2, HC, NOx et O2). La faute à la difficulté de la mise en place des appareils nécessaires, comme le banc de charge, (notamment ceux spécifiques aux véhicules à quatre roues motrices) mais aussi au temps qu'il faudra pour trouver des valeurs et des normes à ne pas dépasser. Le gouvernement compte pour cela attendre avant de mettre en place toutes ces nouveautés qui vont demander beaucoup de travail. Ce qui est sûr, en tout cas, c'est que le contrôle technique sera nettement plus sévère en 2022 et que le marché de l'occasion pourrait en prendre un sacré coup.

En attendant, la prochaine étape est fixée à 2019 : le test pollution sera étendu pour les essence (monoxyde de carbone, dioxyde de carbone, dioxygène et hydrocarbures imbrûlés) et les diesels une mise à jour de la norme concernant le test de l'opacité, bien plus dur, qui devrait en théorie permettre de détecter un "défappage", à savoir une suppression du filtre à particules. Dernier point et non des moindres : le contrôleur vérifiera la borne OBD (diagnostique embarqué) pour relever les codes erreurs et notamment ceux liés à la pollution, sans contre-visite toutefois, même si les remarques seront apposées sur le compte rendu.

Commentaires (60)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Dommage on perd 3 ans pour garantir le degré de pollution des véhicules ... :bah:

Par

En réponse à Baylelom

Dommage on perd 3 ans pour garantir le degré de pollution des véhicules ... :bah:

On perd déjà 5 ans avec Robin des Rois...

Par

En réponse à Baylelom

Dommage on perd 3 ans pour garantir le degré de pollution des véhicules ... :bah:

Bien dommage en effet.:bah:

Une bonne chance de faire passer à la benne les diesels les plus polluants.:bien:

Heureusement que le gouvernement augmente enfin les taxes sur le gazoil.:biggrin:

Mais pas assez hélas. :bien:

Par

j'espere qu'il feront le test du fap diesel, qu'il est incorporé dans ces nouvelles procedures pour savoir qui sont les salopards qui défapent leur diesel et les sanctionner cherement

Par

On en reparle en 2022. Quand toutes les lois à la mort moi le nœud qui font chier le peuple entreront en vigueur sous.... un autre mandat d'un autre pantin qui devra essuyer l'avis du peuple....

Par

ça cause de taxes sur le diesel, vous oubliez un peu vite qu'ils en profitent pour en passer aussi sur le Sans Plomb hein, au final diesel ou essence on va tous se faire enfiler côté taxes.

Mais le réalignement de la fiscalité diesel/essence est bien, dommage qu'ils en profitent pour augmenter les 2 dans le même temps en douce..

Par

No stress. D'ici là pour passer le test 5 gaz c'est un additif nettoyant turbo egr ou fap pour ceux qui en ont, un décrassant injection, et passer le ct avec du gazout premium dans le réservoir. 3 pleins additives et c'est tout neuf.:bien:

Par

Trop tôt mais surtout inutile : ils font comment pour passer les véhicules sans cata d'avant 92 ? Et les anciennes des années 30 à 60 qui polluent 5 à 10 fois plus qu'une auto normale ? Faudrait que l'hypocrisie française s'arrête un peu. Le but inavoué : faire passer un max de gens au tout électrique un jour mais la proportion de gens pouvant se permettent l'achat de tels véhicules doit pas dépasser les 1% de la population ! Les nouvelles taxes carburant n'y changeront rien, ça va encore finir dans la rue avec grèves et compagnie.

Par

je suis pas dans la merde, j'ai un de mes 4x4 qui crache 300 g/km émission de co2

Par

Bon, je demande à voir ce que ça donne tout ça, c'est bien joli les pleureuses qui disent que le mazout ça pue étouétou, mais vous oubliez un truc important: neuf ou occasion selon le budget, une voiture c'est un gros investissement, qui risque d'être simplement rendu illégal.

Dans mon cas, c'est mon plus gros investissement après ma maison, et non content d'annuler complètement sa valeur, il faudra s'en procurer une autre qui sera bien plus chère et sans pécule de la revente. Mais le pire c'est qu'une bande d'écolo-troll décérébré s'en réjouissent façon maternelle. Vous êtes des guignoles!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire