Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Dacia : de l'électrique, oui, mais pour quand ?

Dans Futurs modèles / Autres actu futurs modèles

Dacia est une énorme réussite pour Renault mais ce succès est dû à des autos pensées intelligemment, et avec prudence. Tout est calculé pour que le coût final soit le plus intéressant possible, tout en proposant quelque chose de fiable. Mais Dacia peut-il vraiment basculer, comme tout le monde, vers l'électrique ? Le patron de Dacia Roumanie nous apporte un premier élément de réponse.

Dacia : de l'électrique, oui, mais pour quand ?

Dacia est reconnu pour ses voitures accessibles, aux tarifs souvent très bien placés. Ceci est possible grâce à l'utilisation de technologies éprouvées depuis des années chez Renault et largement rentabilisées. Mais avec la volonté du gouvernement de passer à l'électrique, Dacia pourrait se retrouver rapidement devant un dilemme : comment proposer des électriques abordables ?

Pour l'instant, aucun constructeur n'y est parvenu. Mais le directeur commercial de Renault Roumanie a donné des informations intéressantes à nos confrères roumains de Digi24 : "la tendance actuelle est d'avoir des voitures électriques, connectées et autonomes. Dacia fait partie de cette transformation pour le futur. L'année 2040 (en référence au plan de Nicolas Hulot) est lointaine, mais en même pas si distante, et nous avons des plans pour Dacia dans cette voie".

Le constructeur roumain proposera donc bien des électriques, mais cette affirmation ne nous donne pas la possibilité de savoir vraiment quand. On imagine que Dacia exploitera le moteur thermique le plus longtemps possible avant de passer à l'électrique, en espérant que ce type de motorisation soit devenu d'ici là plus abordable, sans quoi les prix pourraient rapidement flamber.

 

Mots clés :

Commentaires (32)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je ne vois pas pourquoi avec une mécanique proche,

la différence de prix entre une Zoé et son équivalent Dacia

serait différente que celle entre une Clio et une Sandero.

On peut aussi supposer que les Dacia pourront pour réduire encore le cout

se contenter de 200 km d'autonomie là ou les Zoé attendront et dépasseront les 400.

---

En tout cas en réduisant les vibrations et le bruit moteur à zéro ou presque

les Dacia électriques seront imbattable en terme de confort par des voitures thermiques,

en particulier en usage citadins.

Par

je verrais mal une sandero électrique à plus de 15k€, batterie incluse.

et donc, bye bye la zoé...

bref, je pense qu'on pourra les attendre longtemps, les dacia électriques.

Par

En réponse à mynameisfedo

je verrais mal une sandero électrique à plus de 15k€, batterie incluse.

et donc, bye bye la zoé...

bref, je pense qu'on pourra les attendre longtemps, les dacia électriques.

toi par contre t'es trop disjoncté mais faut que tu remettes

tes doigts dans la prise pour que tu sois au courant pour la next màj

Par

En réponse à mynameisfedo

je verrais mal une sandero électrique à plus de 15k€, batterie incluse.

et donc, bye bye la zoé...

bref, je pense qu'on pourra les attendre longtemps, les dacia électriques.

Ben je crois que tu te trompes!

Par

....en 2040, les Nous commenceront donc à penser à troquer leur 75 ch GPL pour passer à la branchouille.... enfin, si ils arrivent à trouver une borne non vandalisée dans le 9-3 pas trop loin de chez eux.

Par

En réponse à roc et gravillon

....en 2040, les Nous commenceront donc à penser à troquer leur 75 ch GPL pour passer à la branchouille.... enfin, si ils arrivent à trouver une borne non vandalisée dans le 9-3 pas trop loin de chez eux.

Ça sens le vécu avec des autolibre a pince...

Par

En réponse à roc et gravillon

....en 2040, les Nous commenceront donc à penser à troquer leur 75 ch GPL pour passer à la branchouille.... enfin, si ils arrivent à trouver une borne non vandalisée dans le 9-3 pas trop loin de chez eux.

en 2040, les voitures électriques auront une autonomie tel qu'aucun véhicule thermique ne pourra rivaliser. La performance des batteries évolue aussi vite que la puissance de calcul des processeur. D'autant qu'il existe déjà des piste qui permette d'entrevoir des gain potentiel de x5 à moyen terme. Par exemple avec les batteries LiAir.

Débat inutil, qui penserait aujourd'hui retrouver son téléphone gris à clavier tournant ! En 2040, l'avantage sera tel que les véhicules thermique auront disparus d'eux même, n'en déplaise aux grincheux.

Quand à ceux qui se demande comment ils rechargeront leurs voitures, il y a de forte chance que la voiture ne soit plus le bien individuel que l'on connaît aujourd'hui. La voiture sera autonome, ira se recharger toute seule et surtout en dehors des plages d'utilisation personnels, elle ira au turbin pour rentabiliser l'investissement. Il n'y aura plus besoin de parking en dehors des places de rechargements, plus de taxi, plus de VTC, bref vous n'imaginez même pas le bouleversement à venir, mais de la même manière qui étaient ceux qui pensait que notre téléphone serait aussi puissant qu'un ordinateur et ferait autant de chose lorsque nous avons vu apparaître les premier gsm.

Par

En réponse à Mourakami

en 2040, les voitures électriques auront une autonomie tel qu'aucun véhicule thermique ne pourra rivaliser. La performance des batteries évolue aussi vite que la puissance de calcul des processeur. D'autant qu'il existe déjà des piste qui permette d'entrevoir des gain potentiel de x5 à moyen terme. Par exemple avec les batteries LiAir.

Débat inutil, qui penserait aujourd'hui retrouver son téléphone gris à clavier tournant ! En 2040, l'avantage sera tel que les véhicules thermique auront disparus d'eux même, n'en déplaise aux grincheux.

Quand à ceux qui se demande comment ils rechargeront leurs voitures, il y a de forte chance que la voiture ne soit plus le bien individuel que l'on connaît aujourd'hui. La voiture sera autonome, ira se recharger toute seule et surtout en dehors des plages d'utilisation personnels, elle ira au turbin pour rentabiliser l'investissement. Il n'y aura plus besoin de parking en dehors des places de rechargements, plus de taxi, plus de VTC, bref vous n'imaginez même pas le bouleversement à venir, mais de la même manière qui étaient ceux qui pensait que notre téléphone serait aussi puissant qu'un ordinateur et ferait autant de chose lorsque nous avons vu apparaître les premier gsm.

Bien d'accord, à mon avis ce seras une sacrée évolution la voiture autonome avec plein de bon côté même si j'aime les voitures à conduire!

Je vais faire le tour du monde!! :P

Par

En réponse à Mourakami

en 2040, les voitures électriques auront une autonomie tel qu'aucun véhicule thermique ne pourra rivaliser. La performance des batteries évolue aussi vite que la puissance de calcul des processeur. D'autant qu'il existe déjà des piste qui permette d'entrevoir des gain potentiel de x5 à moyen terme. Par exemple avec les batteries LiAir.

Débat inutil, qui penserait aujourd'hui retrouver son téléphone gris à clavier tournant ! En 2040, l'avantage sera tel que les véhicules thermique auront disparus d'eux même, n'en déplaise aux grincheux.

Quand à ceux qui se demande comment ils rechargeront leurs voitures, il y a de forte chance que la voiture ne soit plus le bien individuel que l'on connaît aujourd'hui. La voiture sera autonome, ira se recharger toute seule et surtout en dehors des plages d'utilisation personnels, elle ira au turbin pour rentabiliser l'investissement. Il n'y aura plus besoin de parking en dehors des places de rechargements, plus de taxi, plus de VTC, bref vous n'imaginez même pas le bouleversement à venir, mais de la même manière qui étaient ceux qui pensait que notre téléphone serait aussi puissant qu'un ordinateur et ferait autant de chose lorsque nous avons vu apparaître les premier gsm.

Donc payé une voiture pour avoir les désavantages des transports en commun, véhicule sale et dégradé par des gens peu scrupuleux, urine et matière fécales sur les sièges, on va kiffer les transports mutualisé :lol: La voiture dois rester un moyen de liberté et surtout individuel, qu'elle soit autonome, électrique peut-importe, mais la voiture universelle, j'y crois moyen :)

Par

Dacia e-Sandero RS :love:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire