Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Départs en vacances : pic à près de 700 km de bouchons pour le chassé-croisé 2016

Départs en vacances : pic à près de 700 km de bouchons pour le chassé-croisé 2016

Parmi les incontournables de l'été, il y a la plage, le soleil, les festivals… ou encore les bouchons sur la route des vacances. Comme prévu, la situation est compliquée en cette journée de chassé-croisé, avec à 13 heures 670 kilomètres de ralentissements cumulés. Mais ce n'est pas un record.

Bison Futé avait hissé le drapeau noir pour cette journée du samedi 30 juillet. À raison, puisque la circulation est très compliquée sur le réseau français. Ça coinçait même dès hier soir vendredi avec un premier pic de bouchons à 474 km vers 17h15.

En ce jour de chassé-croisé, les premières difficultés ont été recensées vers 4 heures du matin. Puis le nombre de kilomètres d'embouteillages est monté crescendo tout au long de la matinée, avec 320 km de ralentissements cumulés à 10 heures du matin, environ 500 km à midi et 670 km à 13 heures.

À 13 heures, selon Vinci Autoroutes, il fallait 3h10 pour relier Poitiers à Bordeaux au lieu de 2h10 et 2h45 au lieu de 1h20 pour faire Toulouse-Narbonne. Sans surprise, comme de coutume, c'est dans la Vallée du Rhône que les temps de trajet ont le plus explosé : Il fallait par exemple 4h35 pour faire Lyon-Orange contre 1h35 en temps normal.

Si ça bouchonne bien, le record de 2014 est loin d'être battu. Il y a deux ans, au plus fort de la journée du chassé-croisé entre les juillettistes et les aoûtiens, 996 km de ralentissements avaient été comptabilisés ! Le samedi 1er août 2015, le pic avait été de 880 km.

Les difficultés dans le sens des départs vont se poursuivre tout au long de la journée, avec un retour au calme dans la soirée. Dimanche, la situation sera moins chaotique, Bison Futé ayant hissé le drapeau orange. Quelques points resteront sensibles comme nous vous l'avions indiqué cette semaine. Il est encore temps de découvrir nos conseils pour bien vous préparer avant un grand trajet, d'autant que le prochain samedi, le 6 août, sera aussi classé noir.

Mots clés :

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"4h35 pour faire Lyon-Orange contre 1h35"

alors qu'il est tellement simple de sortir et prendre le réseau secondaire en parallèle...

mais bon, certains préfèrent payer plus cher pour rouler plus lentement. sans parler de la surchauffe des moteurs

Par

Bizarre, le gouvernement ne parle pas de l'impact écologique de tous ces embouteillages, sans compter ceux quotidiens autours de Paris. Il y a là une pollution, un coût humain et professionnel enormes. Quid de la delocalisation des grandes administrations ou un incitant pour que les grandes entreprises aillent en province? Circulez, on préfère parler des normes.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire