Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Électrique : les lampadaires comme bornes de recharge

Électrique : les lampadaires comme bornes de recharge

Au mondial de l’automobile, la ministre de l’environnement Ségolène Royal affirmait avec force son intention de voir la France dotée d’un million de bornes de rechargement pour les véhicules électriques d’ici à 2020. Un projet ambitieux que l’enseigne Bouygues pourrait bien aider à concrétiser.

Une borne de rechargement pour un véhicule électrique, ça ne se plante pas comme ça au coin de la rue. Ceci dit, on peut faciliter les choses et il semblerait bien que Bouygues ait réfléchi à la question. Comment ? En découvrant une nouvelle vocation à nos lampadaires.

Ces derniers sont plus que nombreux sur le territoire et ils pourraient bien être demain la solution à l’émancipation des véhicules électriques. Ces derniers regrettent une autonomie limitée et le manque de point de ravitaillement. Sous le lampadaire viendrait la lumière. Voici l’opportunité du City Charge.

Bouygues Energies & Services est l’auteur de ce City Charge dont l’objectif est de transformer progressivement les lampadaires d’éclairage public en borne de recharge. Il s’agit d’intégrer directement les futures bornes de recharges aux lampadaires. Les bornes en question seront protégées par un boîtier sécurisé avec une ouverture par badge et auront une puissance de 3,7 kVa, soit autour de 50 km d’autonomie en deux heures par séance de recharge.

Une solution qui s’est présentée comme l’alternative pratique et économique aux travaux d'aménagements classiques, complexes et coûteux. Autre avantage, les nouvelles bornes pourront être alimentées par le réseau électrique existant. La commune de La Roche-Sur-Yon, en Vendée, a signé un partenariat pour mettre à l’épreuve le dispositif.

Trois bornes de recharge sont déjà opérationnelles dans la cité yonnaise et Bouygues se donne 6 mois pour évaluer la pertinence de sa démarche, avant de proposer City Charge à travers la France. Si le test est validé dans six mois, l'offre City Charge sera commercialisée et déployée par Bouygues Energies & Services sur l'ensemble du territoire français.

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

tant qu'il y a du pétrole , oublie la voiture électrique qui est volontairement sous dévelo , attend de voir les brevets sortir des fond de tiroirs , la technologie est mille fois plus avancé que ce que l'on propose à des prix volontairement haut !

Par

Et qui c'est qui va financer le million de borne de recharge en France ? :ange:

Ben les utilisateurs de VE. :oui:

Vous savez la fameuse taxe sur l'électricité dont devra s'acquitter les propriétaires de VE dont je vous parle depuis quelques mois...

L'électricité a 0.15 ou même 0.2 euros/kWh (D'ici 2020 on sera plutôt a ce tarif) ca n'aura été d'ici quelques années qu'un joli rêve. :violon:

Ceci étant, c'est logique, les carburants sont taxés a près de 80% en France, le gouvernement ne nous fera pas cadeau de sa deuxième recette fiscale. :lol:

Par

En réponse à mekinsy

Et qui c'est qui va financer le million de borne de recharge en France ? :ange:

Ben les utilisateurs de VE. :oui:

Vous savez la fameuse taxe sur l'électricité dont devra s'acquitter les propriétaires de VE dont je vous parle depuis quelques mois...

L'électricité a 0.15 ou même 0.2 euros/kWh (D'ici 2020 on sera plutôt a ce tarif) ca n'aura été d'ici quelques années qu'un joli rêve. :violon:

Ceci étant, c'est logique, les carburants sont taxés a près de 80% en France, le gouvernement ne nous fera pas cadeau de sa deuxième recette fiscale. :lol:

Remarque Monoski.....suffit de voir a combien est facturée le prix d'une recharge rapide sur autoroute...pour l'instant, c'est de la pure marge pour le pétrolier ( enfin, théoriquement, qui a vu une auto électrique prolétaire sur autoroute ), mais bien entendu que la manne fiscale des produits pétroliers devra bien être pompée ailleurs...

Pour en revenir à ce que l'on voit là, ça me parait des plus vandalisable : des bornes de recharges rapides dans les garages à pas cher ?

Par

On retiendra de Sego : "C'était moi le lampadaire" lol

https://www.youtube.com/watch?v=jH1Dp3OzQWE

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire