Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Emploi : cherche routiers désespérément

Dans Pratique / Autres actu pratique

Emploi : cherche routiers désespérément

La route est leur métier et celui-ci a aussi bien changé. Il est revenu sous les feux de l’actualité lorsque nos dirigeants ont causé des travailleurs détachés. Un principe qui va être réformé. Mais pas dans le secteur du transport routier. Une mise à l’écart qui trahit une réelle pénurie de main-d’œuvre. Qui est même qualifiée d’inquiétante par les professionnels.

On parle beaucoup du plombier polonais, mais il y a aussi la réalité du routier roumain, lituanien qui s’ajoutent aux Espagnols et autres Portugais qui arpentent nos axes routiers avec leur poids lourd. Il y a aussi des Français, mais pas tant que ça. Car la profession est en crise. En période de chômage, elle n’arrive pas à recruter.

Le secteur du transport routier connaît un manque d'attractivité. De nombreux emplois sont à pourvoir, et la pénurie de main-d’œuvre continue de s'accroître sur le territoire français. Les professionnels reconnaissent avoir déjà connu des problèmes de recrutement, mais jamais de cette ampleur. Et cela concerne les conducteurs, mais aussi les profils de mécaniciens poids lourds ou d'exploitants.

Les fédérations patronales du secteur s'inquiètent sur l'avenir de l'activité. Ils estiment à au moins 20 000 les postes à pourvoir, majoritairement des emplois de chauffeurs. Cette difficulté des transporteurs à trouver des chauffeurs a d'ores et déjà un impact sur les prix dans les appels d'offres. Cette pénurie crée des tensions sur la chaîne logistique, avec des livraisons décalées ou des chargements qui ne se font pas.

C’est dans un tel contexte que les ministres du Travail de l'Union Européenne se sont accordés sur la réforme du travail détaché. L'ancienne directive du travail détaché de 1996 continuera de s'appliquer aux chauffeurs routiers. Dans l'attente d'une encore hypothétique nouvelle directive européenne.

Mots clés :

Commentaires (73)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Personne n'est volontaire pour aller vers un emploi qui

au vu de conditions qu'imposent le droit du travail et l'Union Européenne

vous condamne soit à etre hors la loi et/ou travailleur précaire

soit à être chômeur....

Par

La dernière chance pour RG, l'homme de pierre ! :fresh:

Par

En général, lorsque l'on paie correctement, on trouve de la main d'oeuvre...

Par

Assez de feignants alcoolisés sur nos routes... vive la conduite autonome.

Par

étant dans le secteur, je peux me permettre d avoir un regard critique.

accepterez vous de payer votre bouffe 2 3 euros supplementaire pour augmenter leurs salaires ? vous allez dire les patrons ? seulement le transport routier marge entre 1et 3% pour les meilleurs boites.

Un chauffeur routier regional idf gagne 2.2k et national 3.5 a 3.9 grace au frais de route et nombre d horaires importants ( en general on estime entre 183 et 220h.

ps: mr lecondé pas jolie de plagié un article de l'officiel des transporteurs de la semaine dernière :bien:

Par

des salaires entre 2.2 et 3.9k et y a pénurie ???

Par

En réponse à Flowe60

étant dans le secteur, je peux me permettre d avoir un regard critique.

accepterez vous de payer votre bouffe 2 3 euros supplementaire pour augmenter leurs salaires ? vous allez dire les patrons ? seulement le transport routier marge entre 1et 3% pour les meilleurs boites.

Un chauffeur routier regional idf gagne 2.2k et national 3.5 a 3.9 grace au frais de route et nombre d horaires importants ( en general on estime entre 183 et 220h.

ps: mr lecondé pas jolie de plagié un article de l'officiel des transporteurs de la semaine dernière :bien:

Tu parles que la bouffe augmenterait de 2/3 € supplémentaires si vos salaires étaient augmentés de disons 30%....

Si tu lis régulièrement l'Officiel des Transports, tu pourrais sans doute nous dire ce que représente en % le salaire des chauffeurs dans les charges globales de l'activité.... elle est ridicule...

Par

En réponse à matrix71

Commentaire supprimé.

tu m'étonnes :oui: j'ai aucun problème de recrutement à la AirPho Factory :bien:

Par

En réponse à roc et gravillon

Commentaire supprimé.

je parle de leur comportement en général :wink:

leur comportement sur la route est exécrable tout simplement :oui: aujourd'hui un mec en merco s'est rendu compte qu'il allait rater sa sortie (ou ne devait pas la connaitre) alors il s'est rabattu un peu tard mais l'avant vu j'ai levé le pied pour lui faciliter sa manœuvre que je savais limite, sauf que derrière lui se trouvait un connard de routier qui a confondu klaxon et freins de toute évidence et il a tellement mis un stress au mec en le collant que celui ci a failli se manger le rail de sécurité :pfff: tu penseras ce que tu veux mais comme ce n'est pas la première fois je ne pense aucun bien de cette profession tout simplement :oui:

Par

Normal, ils sont payé au lance pierre, on leurs met une pression de dingue genre : pas d’autoroute, attention à pas trop consommé de gasoil, pistage GPS avec en plus des timings intenables. Et tout ça pour un métiers qui va disparaître au profit de la conduite autonome.. un camion qui roule 24/24h 7/7j et sans chauffeur à payer, le rêve non ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire