Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Ferrari : le véhicule familial est bien au programme

La rumeur sur la première Ferrari familiale se confirme. La marque au cheval cabré devrait dévoiler l'an prochain un nouveau plan ambitieux qui amènera Ferrari à dépasser les 10 000 ventes annuelles d'ici cinq ans. Le premier "Ferrari utility vehicle" devrait voir le jour en 2021 et proposer quatre places.

Ferrari : le véhicule familial est bien au programme

Sergio Marchionne, patron du groupe Fiat, a une nouvelle fois annoncé un grand plan de relance pour certaines marques comme Maserati ou encore Ferrari. Le grand gourou de FCA souhaite toujours voir Ferrari franchir le cap des 10 000 ventes annuelles (Ferrari a écoulé un peu plus de 8000 autos l'an dernier). Il faut dire que l'élargissement du catalogue ces dernières années a permis d'attirer de nouveaux clients, mais l'auto qui pourrait vraiment aider Ferrari à passer cette barre symbolique serait une familiale.

Une auto qui serait bien à l'étude selon les dernières informations fournies par les personnes proches du dossier, qui annoncent la présentation d'un plan spécifique pour Ferrari d'ici 2018.  Le premier "Ferrari utility vehicle" serait en fait une auto à quatre places et, potentiellement, quatre portes, même si la marque cherche par tous les moyens à conserver l'aspect sportif et coupé.

Certains analystes prédisent même que Ferrari serait capable de passer les 15 000 ventes annuelles d'ici 2025, mais cela poserait un problème majeur pour la marque italienne : les normes environnementales. En effet, Ferrari est dispensé de répondre à ces normes de par son statut de constructeur de niche, mais si les volumes augmentent, il faudra alors présenter un bilan CO2 nettement plus favorable. Pas sûr, alors, que les V12 et V8 soient autant présents.

Mots clés :

Commentaires (34)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Même si j'était milliardaire ça m'intéresserais pas.

Par

Comme toujours Marchionne veut à tout prix la rentabilité même pour du Ferrari ou Maserati.

Quant aux normes environnementales, mdr. On pointe du doigt systématiquement le secteur automobile alors qu'il y a une pollution bien plus grave et moins visible, il s'agit biensûr du nucléaire. Et là les pouvoirs publics ne disent pas grand chose face à des enculés comme EDF, Areva et certains politiciens qui s'en mettent plein les poches.

Par

Un scenic rebadgé avec moteur feŕrari en position central :love:

Par

Les critiques viennent très souvent de personnes ne connaissant que très peu l'industrie automobile actuelle : il faut beaucoup de cash pour développer/homologuer des véhicules à haute technologie (surtout de sport). Les marques les plus prestigieuses ont vite fait leur calcul depuis belle lurette : s'ils veulent continuer à proposer des modèles de rêves, il faut bien les financer, quitte à proposer des gammes plus "roturières". C'est dans le sens de l'histoire, sinon ces marques sont vouées à disparaître (les exemples ne manquent malheureusement pas...).

Ghosn, Marchionne et consorts ont bien réalisé les enjeux industriels à venir, pour que leurs marques perdurent, n'en déplaise à quelques puristes (...souvent non-acheteurs de VN par ailleurs...). Alors vive les SUV (et les autres...).

http://club.caradisiac.com/whealer/bentlays-121722/photo/bentley-bentayga-pick-6628340.html

Par

En réponse à Whealer

Les critiques viennent très souvent de personnes ne connaissant que très peu l'industrie automobile actuelle : il faut beaucoup de cash pour développer/homologuer des véhicules à haute technologie (surtout de sport). Les marques les plus prestigieuses ont vite fait leur calcul depuis belle lurette : s'ils veulent continuer à proposer des modèles de rêves, il faut bien les financer, quitte à proposer des gammes plus "roturières". C'est dans le sens de l'histoire, sinon ces marques sont vouées à disparaître (les exemples ne manquent malheureusement pas...).

Ghosn, Marchionne et consorts ont bien réalisé les enjeux industriels à venir, pour que leurs marques perdurent, n'en déplaise à quelques puristes (...souvent non-acheteurs de VN par ailleurs...). Alors vive les SUV (et les autres...).

http://club.caradisiac.com/whealer/bentlays-121722/photo/bentley-bentayga-pick-6628340.html

Les critiques dans des cas comme Ferrari, viennent souvent de passionnés.

#Fanc.loMarchionne

Par

En réponse à zafira500

Les critiques dans des cas comme Ferrari, viennent souvent de passionnés.

#Fanc.loMarchionne

"il faut beaucoup de cash pour développer/homologuer des véhicules à haute technologie (surtout de sport)."

Il faut surtout beaucoup de cash pour payer les actionnaires et le salaire scandaleux du Sergio.

Par

En réponse à willb94

Comme toujours Marchionne veut à tout prix la rentabilité même pour du Ferrari ou Maserati.

Quant aux normes environnementales, mdr. On pointe du doigt systématiquement le secteur automobile alors qu'il y a une pollution bien plus grave et moins visible, il s'agit biensûr du nucléaire. Et là les pouvoirs publics ne disent pas grand chose face à des enculés comme EDF, Areva et certains politiciens qui s'en mettent plein les poches.

+1. Voilà des paroles censées.:bien:

Par

Tssss... elle est pas bien la GTC4 Lusso ?

Par

Le client qui a une Ferrari pour le weekend a besoin d un SUV pour la famille et la semaine. Alors pourquoi pas un Ferrari......au moins il reste dans la marque plutot que d aller chez Porsche, Range rover, Bmw,........

Par

En réponse à zafira500

"il faut beaucoup de cash pour développer/homologuer des véhicules à haute technologie (surtout de sport)."

Il faut surtout beaucoup de cash pour payer les actionnaires et le salaire scandaleux du Sergio.

A l epoque Ferrari etait bien content d obtenir du cash de la part des actionnaires!

C est generalement grace aux actionnaires qu une société peut sortir la tete de l eau ou se developper.

Après ils demandent un retour sur l investissement et/ou la prise de risque.....on est pas chez les bisounours.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire