Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Fisker confirme son retour avec l'Emotion

C'est désormais acté : le constructeur est de retour et la première auto de la nouvelle ère, l'Emotion, sera présentée en août. Elle promet déjà beaucoup avec une autonomie d'environ 650 km grâce à des batteries au graphène, une technologie encore avant-gardiste.

Fisker confirme son retour avec l'Emotion

Fisker est bien de retour : la marque auparavant au bord du gouffre renaît, toujours sous l'impulsion d'Henrik Fisker, le père de la Karma, que nous avions à l'époque essayée et qui reste encore aujourd'hui la première auto électrique de série à disposer d'un toit à panneaux photovoltaïques. Aujourd'hui, pour son "come back", il est toujours question d'électrique, et l'innovation est une nouvelle fois présente avec la présence de batteries au graphène, un matériau censé donner des batteries plus performantes et plus stables dans le temps.

 

L'Emotion sera présentée officiellement en août prochain, mais cette auto restera réservée à des clients aisés puisqu'il s'agit d'une sorte de berline aux allures de coupé avec environ 650 km d'autonomie, chiffre annoncé par Fisker, qui s'est associé à l'entreprise Nanotech pour les batteries.

 

Le tarif devrait donc être relativement salé (probablement au-delà des 100 000 €), mais l'Emotion ouvre la voie vers un nouveau type de batteries, et c'est surtout cela que nous surveillerons. En tout cas, Fisker risque d'être en conflit avec MG qui fait aussi son retour avec une électrique : l'E-Motion... 

Mots clés :

Fisker

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ficher price

Par

Attention révolution inside. Il faut surveiller de près les batteries de cette voiture et leur commercialisation. Cela va faire faire date, les batteries au graphène sont donnés pour 1kg=1kwh. C'est 6 fois mieux que les meilleurs pack actuel. Une batterie de 100kwh ne ferait que 20kg de plus que le réservoir rempli d'une grosse berline (80litres). Autant dire que le rapport poids/énergie dispo/autonomie va faire un bon de géant. Le graphène commence à être dispo sur le marché de manière industriel du côté de l'Espagne.

Autre avantage, si le chargeur existait, on pourrait charger sans problème 3x plus vite la batterie qu'un supercharger Tesla à 130kwh. Autrement une Model S 100D sera pleine en 20 min à peine!

Il y a tout dans cette techno de batterie pour atomiser le marché du véhicule thermique. Le gros défi reste de produire le graphène en quantité industriel, mais les méthodes se sont bien développés ces derniers temps.

Par

Tout comme les batteries au sodium ou même lithium ion dont les anodes/cathodes sont dopées au silicium, graphène ou nanotubes de carbone... Sans même compter le lithium air. Y a un tas de solutions qui ne datent pas d'hier puisqu'au musée automobile de Neuville sur Saône il y a un prototype de voiture électrique conçu juste avant la seconde guerre et qui a été retrouvée emmurée dans un château. D'après le descriptif elle pouvait faire dans les 300 km avec des moteurs électriques peu performants et une gestion énergétique merdique mais comme de par hasard la batterie à disparue ! Le problème des batteries est moins technique que géopolitique, comme tout le reste d'ailleurs, Sauf que pour le pétrole ça commence à se voir...

Par

En réponse à Letruffier

Tout comme les batteries au sodium ou même lithium ion dont les anodes/cathodes sont dopées au silicium, graphène ou nanotubes de carbone... Sans même compter le lithium air. Y a un tas de solutions qui ne datent pas d'hier puisqu'au musée automobile de Neuville sur Saône il y a un prototype de voiture électrique conçu juste avant la seconde guerre et qui a été retrouvée emmurée dans un château. D'après le descriptif elle pouvait faire dans les 300 km avec des moteurs électriques peu performants et une gestion énergétique merdique mais comme de par hasard la batterie à disparue ! Le problème des batteries est moins technique que géopolitique, comme tout le reste d'ailleurs, Sauf que pour le pétrole ça commence à se voir...

Fabuleuse théorie du complot également de l'absence d'intérêt de Varta, LG Siemens, Continental et autres pour developper la voiture électrique, c'est ça ?

Ou sont-ce les contraintes de production vs coûts d'une solution idoine à l'application au monde des berlines qui fait défaut ?

Cherche pas et arrête de penser à la toute puissance de Total (qui pourrait se diversifier facilement) et de quelques riches enturbanés.

Le grand complot et les légendes urbaines dans un nuage de smog font certainement plaisir aux croyants verts.

On verra dans 10 ans...

Par

En réponse à Letruffier

Tout comme les batteries au sodium ou même lithium ion dont les anodes/cathodes sont dopées au silicium, graphène ou nanotubes de carbone... Sans même compter le lithium air. Y a un tas de solutions qui ne datent pas d'hier puisqu'au musée automobile de Neuville sur Saône il y a un prototype de voiture électrique conçu juste avant la seconde guerre et qui a été retrouvée emmurée dans un château. D'après le descriptif elle pouvait faire dans les 300 km avec des moteurs électriques peu performants et une gestion énergétique merdique mais comme de par hasard la batterie à disparue ! Le problème des batteries est moins technique que géopolitique, comme tout le reste d'ailleurs, Sauf que pour le pétrole ça commence à se voir...

Et d'après le descriptif la Zoé fait 400 km, pff y croire et qu'elle médiocrité dans ce cas de Renault 70 ans plus tard !

Par

Les batterie en sont a leurs balbutiements, celles pour l'armée et l'aérospatial sont à des années lumières de ce qui se vends pour le grand public...

Rien que les batteries SAFT pour satellites ont des durées de vie de 30 ans...

On en est encore à la 1ere génération de batteries pour VE actuellement, certes améliorée et dont le prix a chuté, mais 1ere génération quand même, inutile de se voiler la face la technologie va exploser dans les années à venir, car la différence avec avant c qu'absolument tout le monde s'y est mis...

Par

Ca va pas être super pratique des rétros comme ça :blague:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire