Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

François Fillon - 10 choses à savoir sur un candidat qui aime l'automobile

Dans Economie / Politique / Politique

Après avoir créé la surprise en arrivant largement en tête du premier tour, il a remporté haut la main le second tour de la primaire face à Alain Juppé. François Fillon sera donc le candidat des Républicains pour l'élection présidentielle 2017. Si vous n'êtes pas du même bord politique, vous avez tout de même un point commun avec lui : il est passionné d'automobile.

François Fillon - 10 choses à savoir sur un candidat qui aime l'automobile

François Fillon candidat à la présidentielle, une bonne nouvelle pour les automobilistes ? Son programme ne fait pas encore ressortir des mesures importantes concernant les usagers de la route mais le nouveau champion de la droite est un grand amateur de voitures, ce qui contraste avec le discours autophobe d'une bonne partie de la classe politique. Nous aurons l'occasion au cours de la campagne de parler de ses idées pour les conducteurs et le secteur. Avant cela, voici quelques anecdotes sur sa passion qu'il n'a jamais cachée.

 

À 17 ans, il a été figurant dans « Le Mans », le long-métrage avec Steve McQueen sorti en 1971. François Fillon a raconté qu'il prenait sa Mobylette pour parcourir 18 km afin de rejoindre le tournage. Mais il a précisé à nos confrères de Sport Auto qu'on ne le voyait pas à l'écran !

Il est le seul homme politique ayant participé à Top Gear France. Et il s'est plié à l'incontournable exercice du tour de circuit dans la voiture peu coûteuse, la Dacia Sandero. Il était venu avec son propre matériel. Après deux saisons et 23 stars classées, il est actuellement en sixième position avec 1 min 41 s 51, sous la pluie.

Il n'a pas eu son permis du premier coup. Il a obtenu le sésame à sa deuxième tentative, après avoir commis la première fois « une faute à un carrefour » : un refus de priorité.

Sa première voiture a été une 4L. Un modèle doté d'une boîte 3 vitesses « qui tombait en panne tous les 20 kilomètres », avec un carburateur récalcitrant. Lors de son passage dans Top Gear France, il a expliqué : « J'étais étudiant, j'allais à la faculté de droit au Mans, et à peu près deux fois pendant le parcours (…), il fallait que je m'arrête pour démonter le carburateur, débloquer le flotteur et repartir. »

Lors de son voyage de noce, il a fini au fond d'un ravin avec son R5 Alpine après avoir effectué un tonneau. Bilan : un petit tassement de vertèbres et une lune de miel passée à l'hôpital.

François Fillon - 10 choses à savoir sur un candidat qui aime l'automobile

Il a eu plusieurs Peugeot 405 Mi16, un modèle choisi pour son bon rapport prix/puissance et son origine française. Il était à l'époque député. François Fillon a raconté qu'il a un jour conduit un sénateur à des obsèques. L'homme n'a pas souhaité faire le trajet retour dans la Peugeot !

Il est le seul homme politique qui a reçu le prix de l'homme de l'année automobile, un titre décerné par nos confrères du Journal de l'automobile. C'était en 2010, à une époque où le secteur sortait à peine d'une grave crise. Le jury avait mis en avant sa passion et son soutien à la filière.

Il n'est pas fan de la Vel Satis, qu'il a qualifiée de « moche ». Pour lui, cette auto symbolise « toute une époque de design automobile français, et en particulier chez Renault, absolument catastrophique ». Il y a heureusement du mieux du côté du Losange, qui a d'ailleurs retrouvé une belle place au plus haut sommet de l'Etat : l'Espace est depuis la rentrée la voiture officielle du Président et du Premier Ministre.

Son frère dirige les 24 Heures du Mans. Pierre Fillon est responsable de l'Automobile Club de l'Ouest, qui organise la plus célèbre des courses automobiles. La passion est donc de famille ! Les 24 Heures sont très présentes dans la vie de François Fillon, né au Mans : son grand-père l'a emmené voir la course en 1955, il avait… un an ! Ces dernières années, il a participé à la version historique.

François Fillon - 10 choses à savoir sur un candidat qui aime l'automobile

Il multiplie les clins d'œil à sa passion dans sa campagne. Après le premier tour, il s'était ainsi comparé à Ickx, parti dernier des 24 Heures du Mans en 1969 et arrivé premier. Son logo de campagne, un grand F incliné bleu/blanc/rouge n'est pas sans évoquer l'univers de la F1. D'ailleurs, sur sa boutique en ligne, on trouve un mug « je roule pour Fillon » avec une image de l'homme en tenue de pilote et une petite monoplace en bois.

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (77)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Dommage de ne pas avoir rappelé que le sinistre François a été premier ministre durant l'intégralité du quinquennat de Talonnettes.

Et qu'à ce titre, il a parfaitement cautionné la multiplication des radars fixes et mobiles de toutes natures.

Sans oublier l'épisode savoureux du retrait des panneaux de signalisation et leur remise progressive en place.

Mesure qui comme chacun peut l'imaginer, a fait économiser un max de fric au budget de l'état.

Mais le temps passe si vite...tout ça.... on oublie.

Par

Une partie des lecteurs qui déposent des commentaires sur Caradisiac ne sont pas très fan (pour être poli) du chapelet de lois qui contraint l'automobile et les automobilistes depuis bien plus de dix ans.

Et ce même Fillon, au gouvernement comme dehors, ne s'est jamais opposé à ces lois.

Donc c'est peut être un fan de sports mécaniques mais clairement pas un allié des associations d'automobilistes ou des passionnés qui regrettent cet acharnement contre le vulgus-automobilicus-taxus que nous sommes désormais tous dès que nous possédons une voiture.

Je réagis parce que cet article a un petit arrière goût qui laisserait penser le contraire :jap:

Par

257 radars fixes fin 2004

1 473 radars fixes fin 2012.

Un grand amoureux de l'automobile donc....

Par

En réponse à roc et gravillon

Dommage de ne pas avoir rappelé que le sinistre François a été premier ministre durant l'intégralité du quinquennat de Talonnettes.

Et qu'à ce titre, il a parfaitement cautionné la multiplication des radars fixes et mobiles de toutes natures.

Sans oublier l'épisode savoureux du retrait des panneaux de signalisation et leur remise progressive en place.

Mesure qui comme chacun peut l'imaginer, a fait économiser un max de fric au budget de l'état.

Mais le temps passe si vite...tout ça.... on oublie.

Tout à fait!

Malheureusement, ils se valent tous sur ce point, et tous continueront à rouler pleine balle dans leur voiture avec chauffeur, sans leur ceinture de sécurité et en passant outre les priorités, feux rouges et autres sens interdits ...:bah:

Par

En réponse à roc et gravillon

257 radars fixes fin 2004

1 473 radars fixes fin 2012.

Un grand amoureux de l'automobile donc....

A limage de son parti (mince je dérape déjà) disons qu'il aime l'automobile "d'en haut".

Celle des passes droits et de ceux qui pistent en Ferrari de collection.

D'ailleurs Fillon et les Ferrari :cyp: :cyp: :cyp:

Par

Il aime tellement les automobilistes qu'il avait fait démonter les panneaux avertisseurs de radars ... et largement soutenu C Guanat dans cette affaire.

Bref c'est aussi un autophobe.

Par

En réponse à roc et gravillon

257 radars fixes fin 2004

1 473 radars fixes fin 2012.

Un grand amoureux de l'automobile donc....

Il reste nécessaire de contraindre pour limiter les nuisances.

C'est vrai pour l'automobile et sans liaison avec la couleur politique de nos dirigeants. Il est maintenant tout a fait pris en compte que c'est depuis que ce que les ânes appellent «répression routière» a été mis en place que nous avons réduit le nombre de morts sur nos routes.

Aujourd'hui, la vitesse n'est plus la première cause d'accidents grâce a un respect contraint des limitations.

Pour le reste, il ne fera par renaître Facel Véga ni De Dion-Bouton même en effaçant un siècle de progrès social.

Par

J'en ai plein le Fillon de ce type.

Par

Cara , honnètement, vous etes une équipe sympa , mais arretez ce genre de sujet dont on en à rien à faire . le seul moment ou ce mec là mettra le pied au plancher, c'est pour aller nous enfiler .

Ce commentaire a été signalé aux modérateurs.

Par

Fillon

Filon

Fion

Fin

Fn

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire