Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Insolite : on lui restitue sa voiture volée il y a 38 ans, mais…

Dans Faits divers & Insolite / Justice

Insolite : on lui restitue sa voiture volée il y a 38 ans, mais…

Dans le monde des affaires judiciaires, il est des investigations qui peuvent tomber à l’eau au grand regret des enquêteurs qui détestent rester secs sur le sujet. Mais le temps fait son œuvre, et, dans ce cas, c’est au sens propre comme au figuré qu’il faut l’entendre. Voici l’histoire d’une Peugeot 104 achetée neuve et dérobée à son propriétaire qui, 38 ans après, récupère le même modèle devenu depuis Youngtimer. Enfin, il faudra quand même faire quelques travaux pour être digne de la classification…

Il aura fallu une période de sécheresse qui a fait baisser le niveau d’un étang de façon drastique pour découvrir cette Peugeot 104, immergeait depuis un certain temps si l’on en juge par son état. 38 ans exactement qu’elle était là cette voiture. C’est ce qu’ont réussi à déterminer les gendarmes de la communauté de brigades de Châlons-en-Champagne après que le véhicule ait été ramené sur la terre ferme avec le concours des plongeurs de la gendarmerie de Dienville. Qui ont préalablement vérifié qu’il n’y avait pas de corps dedans…

La Gendarmerie explique sur son réseau social que la Peugeot, encore immatriculée, ne figurait dans aucune base informatisée. De minutieuses recherches ont alors débuté dans les archives papier de la Préfecture de la Marne, qui ont conduit finalement à retracer l’historique du véhicule, ainsi que ses propriétaires.

Signalé volé à Reims en 1979, ce véhicule de démonstration sorti des chaînes en 1975, a appartenu à trois propriétaires dont le dernier demeure actuellement sur le secteur de Reims et dont la famille a pu être contactée. Elle aura droit à une restitution en bonne et due forme. Quant au voleur, il nage toujours et reste muet comme une carpe.

Crédit photo : GGD51 COB Chalons en Champagne.

Mots clés :

Commentaires (20)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Toujours pas de comité de relecture chez caradisiac...

Par

Elle doit démarre avec son moteur xy avec bon coup de karcher

Par

"cette Peugeot 104, immergeait depuis un certain temps" " après que le véhicule ait été ramené" Magnifique les fautes, on se demande si l'auteur comprend ce qu'il écrit.

Par

Ça sent le gros fake.

Quand tu te fais piquer une bagnole, l'assurance te rembourse après environ 1 mois. Apres remboursement c'est l'assurance qui devient propriétaire du vehicule. Si la voiture est retrouvée un moment après (ça m'est arrivé, 1 an après), les flics contactent le proprio, donc l'assurance. Et c'est l'assurance qui te propose de reprendre la voiture sous condition. Il suffit de ne pas répondre au courrier si tu n'en veux pas, ils se démerdent avec.... C'est leur bagnole....

Par

Lecondé en prend pour son grade en ce moment :coolfuck:

Par

En réponse à 2sfh

"cette Peugeot 104, immergeait depuis un certain temps" " après que le véhicule ait été ramené" Magnifique les fautes, on se demande si l'auteur comprend ce qu'il écrit.

La première faute, oui, la seconde je ne vois pas :bah:

Tu aurais écrit cela comment?

Par

Remarque elle est collection maintenant !

Par

En réponse à Solar_Max

La première faute, oui, la seconde je ne vois pas :bah:

Tu aurais écrit cela comment?

Après "après que" il faut de l'indicatif, donc il faudrait dire "après que le véhicule a été ramené" (indicatif car c'est une certitude, puisque cela c'est passé. En revanche, après "avant que", on met du subjonctif car au moment où on fait l'action avant l'autre, le futur n'est pas certain).

Par

En réponse à 2sfh

Après "après que" il faut de l'indicatif, donc il faudrait dire "après que le véhicule a été ramené" (indicatif car c'est une certitude, puisque cela c'est passé. En revanche, après "avant que", on met du subjonctif car au moment où on fait l'action avant l'autre, le futur n'est pas certain).

Est an frencé sa daune coi?

Par

En réponse à Yannick05

Commentaire supprimé.

Jacque Couteau sonne bien tout de même.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire