Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

La Chine ouvre sa première autoroute à énergie solaire

Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie

La Chine ouvre sa première autoroute à énergie solaire

Le nouveau monde automobile qui se dessine sous nos yeux avec notamment les voitures autonomes à propulsion électrique passe aussi par une mutation du réseau routier. À son tour, Le revêtement des voies de circulation ne veut plus dépendre du seul pétrole et servir ainsi la cause des translations écologiques. Une révolution qui passe par la route solaire. En France, l’expérience est en cours et a livré son premier bilan. Une portion d’un kilomètre à l’époque considérée comme la plus longue du monde. Mais ça, c’était avant que la Chine ne s’éveille…

La coûteuse et jusque-là inédite départementale solaire desservant la commune de à Tourouvre dans l'Orne est entrée dans l’histoire. Car maintenant, il y a mieux : une autoroute à énergie solaire, un tronçon de deux kilomètres à Jinan, la capitale de la province du Shandong, en Chine.

Le tronçon muni de panneaux photovoltaïques s'étendra sur deux kilomètres, le long du périphérique sud de la ville de Jinan. La chape de l'autoroute comprend trois couches : les panneaux solaires sont installés entre une couche de béton transparent dont les caractéristiques ressemblent à ceux de l'asphalte et un isolant qui les protège de l'humidité.

« Je conduis à plus de 100 kilomètres heure » souligne le conducteur d'un minibus. « Il n'y a aucune différence avec une autoroute classique. La distance de freinage est presque identique aussi. » Une remarque à comparer avec l’expérience tricolore où le bruit généré par les 2 800 mètres carrés de panneaux photovoltaïques posés sur un kilomètre de long avait contraint les responsables à limiter la vitesse à 70 km/h sur la portion expérimentale.

En Chine c’est le Qilu Transportation Development Group qui est constructeur du projet. Et il est porteur de grandes ambitions : l'électricité produite par la section d'essai pourra être utilisée pour alimenter les éclairages, les panneaux de signalisation, les caméras de surveillance, les tunnels et les péages de cette route. L'électricité excédentaire sera transmise au réseau électrique d'État. La future autoroute pourra alimenter, sans fil, les futures voitures électriques et faire fondre la glace instantanément sur la route.

Les panneaux, couvrant 5 875 mètres carrés, peuvent générer un million de kWh d'électricité chaque année, suffisamment pour satisfaire la demande quotidienne d'environ 800 foyers. Il n’a pas révélé le coût de cette route solaire, mais il a été indiqué qu'il atteignait la moitié des projets similaires dans les pays étrangers. En France, 5 millions d'euros avaient été injectés par le gouvernement dans ce projet qui est encore loin d'atteindre la rentabilité d'un panneau solaire classique posé sur un toit d'habitation.

Commentaires (47)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

" Les panneaux, couvrant 5 875 mètres carrés, peuvent générer un million de kWh d'électricité chaque année, suffisamment pour satisfaire la demande quotidienne d'environ 800 foyers. "

On reviendra avec délice sur l'article récent qui nous causait de l'expérience de Tourouvre, et en particulier des divers liens mis en exergue par les posteurs.

Du totem où était indiqué la production électrique du moment pour exemple : de quoi alimenter en instantané 3 radiateurs électriques ( et pas la nuit bien entendu )....

Les chinois seraient ils encore plus pipeauteurs que Ségo et ses réseaux d'influence ?

Elle avait mis la barre très haut, mais il semblerait qu'on ait là des joueurs de flûte niveau conservatoire.

Une chose peut être considérée comme certaine cependant : c'est que le prix de revient ne sera certainement pas à 5 millions d'Euros du kilomètre....sur ce chapitre, on peut leur faire une totale confiance !

Par

les petits "righ holo" qui disaient des conneries sur "Sego" vont en perdre leur mandarin :oui:

hé oui les gars c'était une expérimentation et cela va évoluer :wink:

Par

Comme à chaque bonne idée en France, on se la fait vite voler, en mieux pour la développer et en récolter les euros..

Par

En réponse à roc et gravillon

" Les panneaux, couvrant 5 875 mètres carrés, peuvent générer un million de kWh d'électricité chaque année, suffisamment pour satisfaire la demande quotidienne d'environ 800 foyers. "

On reviendra avec délice sur l'article récent qui nous causait de l'expérience de Tourouvre, et en particulier des divers liens mis en exergue par les posteurs.

Du totem où était indiqué la production électrique du moment pour exemple : de quoi alimenter en instantané 3 radiateurs électriques ( et pas la nuit bien entendu )....

Les chinois seraient ils encore plus pipeauteurs que Ségo et ses réseaux d'influence ?

Elle avait mis la barre très haut, mais il semblerait qu'on ait là des joueurs de flûte niveau conservatoire.

Une chose peut être considérée comme certaine cependant : c'est que le prix de revient ne sera certainement pas à 5 millions d'Euros du kilomètre....sur ce chapitre, on peut leur faire une totale confiance !

pour la nouvelle année 2018 tu iras faire un tour en Corée du Nord voir mon ami "Kim" :jap:

Par

En réponse à Hydractive

Comme à chaque bonne idée en France, on se la fait vite voler, en mieux pour la développer et en récolter les euros..

On peut aussi piquer les évolutions aux chinois :oui:

seuls les mecs "à pinces" trouveront a y redire :bah:

Par

Le grondement que ça doit faire sur cette route...jaimerai pas habite à côté :eek:

Par

En réponse à matrix71

Le grondement que ça doit faire sur cette route...jaimerai pas habite à côté :eek:

justement c'est sous une couche de béton transparent :wink:

Par

Nous ne sommes qu'au début des routes solaires. Il faudra aussi compter sur les routes à absorption d'énergie.

Par contre, pour les véhicules électriques, je serais moins affirmatif. Les véhicules à hydrogène devraient se développer bientôt très fortement, quand les coûts baisseront significativement pour les véhicules et les réseaux de distribution à construire. L'Etat français interdit les explorations d'hydrocarbures, c'est bien.

Mais il devrait obliger (oui, le terme est volontairement fort) les pétroliers, ayant réalisé des centaines de milliards de bénéfices pendant des décennies, à réaliser un réseau cohérent (ils savent clairement comment faire, mais traînent la patte afin de quémander ou de se voir offrir d'éventuelles subventions substantielles). Car l'attente du marché est bien présente. Même Fiat est depuis longtemps au point su l'hydrogène (désolé pour les anti FCA, Ah, Ah, Ah...).

Bon réveillon à tous !!!

http://club.caradisiac.com/whealer/breaking-news-74592/photo/fiat-seicento-hydrogen-6934143.html

Par

Pour rappel, extrait d'un article récent du Times :

" Si la Chine atteint ses objectifs de croissance, et cela reste à prouver, sa consommation d’énergie croîtra de 16% à 28% d’ici 2020 selon diverses estimations, et le charbon continuera à représenter entre 60 et 62% du mix global, contre 66 aujourd’hui, ce qui veut dire que la consommation de charbon va continuer à croître. Aussi, même si la Chine tente de développer son parc nucléaire via des prises de participation majoritaires chez Westinghouse ou Areva, et si elle espère faire passer le gaz de 5 à 10% de son mix, elle va surtout ajouter près de 1200 centrales à charbon à son parc existant de 2400 "

Comme dirait le Zemik, visiblement inspiré avant d'aller beurrer les toasts, "on peut aussi piquer les évolutions aux chinois" .

Par

En réponse à Whealer

Nous ne sommes qu'au début des routes solaires. Il faudra aussi compter sur les routes à absorption d'énergie.

Par contre, pour les véhicules électriques, je serais moins affirmatif. Les véhicules à hydrogène devraient se développer bientôt très fortement, quand les coûts baisseront significativement pour les véhicules et les réseaux de distribution à construire. L'Etat français interdit les explorations d'hydrocarbures, c'est bien.

Mais il devrait obliger (oui, le terme est volontairement fort) les pétroliers, ayant réalisé des centaines de milliards de bénéfices pendant des décennies, à réaliser un réseau cohérent (ils savent clairement comment faire, mais traînent la patte afin de quémander ou de se voir offrir d'éventuelles subventions substantielles). Car l'attente du marché est bien présente. Même Fiat est depuis longtemps au point su l'hydrogène (désolé pour les anti FCA, Ah, Ah, Ah...).

Bon réveillon à tous !!!

http://club.caradisiac.com/whealer/breaking-news-74592/photo/fiat-seicento-hydrogen-6934143.html

Effectivement ce n'est qu'un début n'en déplaise a quelques neneus qui ont osé raconter des conneries contre ma 'pote" :oui:

Outre les routes solaires les routes "piezo" sont clairement le futur aussi :oui: mieux encore les "trottoirs piezo" que les mecs "à pinces" feront fonctionner et dont la courbe d'énergie sera en crête lors des tentatives de records" :wink:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire