Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

La Mairie de Paris vous met au défi de rester 7 jours sans voiture

La Mairie de Paris vous met au défi de rester 7 jours sans voiture

La Ville de Paris va mettre au défi 20 automobilistes et motocyclistes : ils devront laisser leur véhicule au garage pendant une semaine. L'objectif est de leur montrer que l'on peut facilement s'en passer dans la capitale.

Voilà un joli paradoxe. Fin septembre, l'automobile sera célébrée à Paris avec une nouvelle édition du Mondial de l'Auto. Le Salon ouvrira ses portes peu de temps après une opération de la mairie de la capitale qui a pour thème « 7 jours sans voiture » !

La Ville de Paris présente cela comme un « défi ludique et éco-citoyen ». Le but est simple : renoncer à son véhicule polluant durant sept jours consécutifs. Pour participer, il faut d'abord s’inscrire sur le site officiel de Paris (avant le 2 septembre). 20 personnes seront ensuite sélectionnées par tirage au sort pour relever le challenge, du 19 au 25 septembre, et seront récompensées par des lots.

Les automobilistes et motocyclistes qui vont laisser au garage leur véhicule ne devront pas se déplacer à pied. Ils pourront tester gratuitement les modes de déplacements doux, comme les Vélib ', ou alternatifs (métro, covoiturage, Autolib'…).

Journée sans voiture le dimanche 25 septembre

L'opération souhaite sensibiliser les Parisiens au fait que le véhicule individuel peut être abandonné pour la plupart des trajets du quotidien au profit de moyens alternatifs. Anne Hidalgo, la Maire de Paris, ne cache pas sa volonté de réduire la circulation et la pollution dans sa ville. Elle enchaîne les mesures fortes, avec notamment l'interdiction de circulation des véhicules âgés en semaine.

Dans sa présentation de l'opération, la mairie indique que les déplacements effectués par les participants seront analysés et que les difficultés éventuellement rencontrées seront prises en compte pour améliorer les services de « mobilité durable ».

Cette initiative se déroule dans le cadre de la journée sans voiture qui aura lieu à Paris le 25 septembre. Ce jour-là, 650 km de voies dans la capitale seront fermées à la circulation de 11 à 18 heures.

Mots clés :

Commentaires (47)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

la Hidalgo , elle a son chauffeur qui l'attend chaque matin pour l'amener à l'hôtel de ville!

ou bien elle habite à 10 min à pied ou à vélo au max de son job de maire, facile de lancer des défis à la con!

Par

Toute à fait raison. Elle parle beaucoup mais quand elle sera plus en poste elle va regretter sa voiture quand elle va se déplacer.

Par

moi je les mets au défi d être honnêtes plus de 7 jours

Par

Je vais faire expres de rouler avec mon 2.0 tdi ultra 184 ch et toc :areuh::areuh::areuh:

Par

"L'objectif est de leur montrer que l'on peut facilement s'en passer dans la capitale."

En effet. Mais à la condition de faire des sacrifices. Sacrifier son confort, une bonne partie de son temps libre et aussi, sa sécurité. Dans une ville où il fait bon vivre, pourquoi pas... Mais à Paris, c'est juste une grosse farce.

Par

Ce genre d'initiative est un peu bébête et anachronique en 2016.

C'est typique des idées de bobos vivant dans leur monde merveilleux.

Dans les années 70,80,90 et 2000, ça pouvait se comprendre mais en 2016, ils feraient mieux de favoriser le développement et l'accès aux véhicules électriques (avec l'aide du gouvernement).

Dans les grandes villes, c'est tout à fait possible de mettre en place toutes les infrastructures pour circuler en VE.

Ensuite, il faut démocratiser les prix de ces véhicules.

Par

En réponse à Initiale Pastis

Ce genre d'initiative est un peu bébête et anachronique en 2016.

C'est typique des idées de bobos vivant dans leur monde merveilleux.

Dans les années 70,80,90 et 2000, ça pouvait se comprendre mais en 2016, ils feraient mieux de favoriser le développement et l'accès aux véhicules électriques (avec l'aide du gouvernement).

Dans les grandes villes, c'est tout à fait possible de mettre en place toutes les infrastructures pour circuler en VE.

Ensuite, il faut démocratiser les prix de ces véhicules.

On peut difficilement reprocher à la Mairie de Paris de ne pas avoir une infrastructure tres poussée

et des aides en tous genres pour les voitures elelectriques...

Par

En réponse à Willy Macfly

Commentaire supprimé.

Paris dispose certainement du meilleur systeme de transport en commun et partagé

de toutes l'Europe...

Il faut juste etre debile pour s'acharner à prendre sa voiture pour se aller tout seul dans Paris avec.

Par

La seule raison pour changer ma vieille ford escort de 1995 ultra polluante mais solide comme un tank serait de m'accorder 5 000 euros pour la remplacer par un modèle moderne mais là je peux réver...

Par

hidalgo dans le rer, moi j'attends de voir...

pour le reste, elle s'adresse aux habitants de Paris ou de l'île de France? car ce n'est pas la même chose...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire