Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Le 18 avril, les professionnels des écoles de conduite se mobiliseront

Dans Economie / Politique / Social

Le 18 avril, les professionnels des écoles de conduite se mobiliseront

Dans le monde des professions dédiées à la formation pour réussir l’examen du permis de conduire, les bouleversements sont grands depuis que le gouvernement s’est engagé dans une réforme dudit permis. À tel point que l‘environnement économique de cet univers en est bouleversé. Celles et ceux dont c’est le métier ont donc décidé de se mobiliser pour attirer l’attention sur leur situation. Et ce sera pour le 18 avril prochain.

La vie des auto-écoles n’est plus un long fleuve tranquille. Ce serait même la tempête puisque le CNPA (Conseil National des Professions de l’Automobile) et l’UNIDEC (Union Nationale Intersyndicale Des Enseignants de la Conduite) appellent les écoles de conduite à une mobilisation nationale, le 18 avril 2018 à Paris pour tous les professionnels des écoles de conduite.

L’intersyndicale CNPA-UNIDEC ASAV dénonce en effet la situation grave des auto-écoles, les fermetures, les licenciements, et une baisse du marché de 20 %. L’arrivée des auto-écoles en ligne a fait du mal, et d’abord parce que les moniteurs autoentrepreneurs exonérés de charges sociales et de TVA qui y exercent créent une concurrence déloyale.

Les syndicats annoncent une rencontre à Matignon dans les prochains jours avec le Premier Ministre pour demander une clarification par rapport à l’agrément, le local et l’équipe pédagogique qui est de première importance pour les auto-écoles traditionnelles. Ils demandent également de surseoir au label qualité tant que l’administration ne fera pas respecter la réglementation actuelle.

Mais il n’en demeure pas moins que la révolution est en marche. Engagée le 13 juin 2014, la réforme du permis de conduire avait pour objectif de le rendre plus accessible et de le moderniser en réduisant les délais et les coûts. La loi Macron sur la privatisation de l’examen du Code de la route qui a pour but de réduire le délai entre deux passages au permis de conduire a été adoptée. Mais selon le syndicat SNICA-FO, qui a rencontré le directeur de cabinet adjoint en audience le 27 février 2018, le gouvernement envisagerait, aussi, de privatiser l’examen du Permis B…

Commentaires (16)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Tiens donc étonnant...

Nouveau scandale identique à celui de la privatisation des voiture radar ?

Certains vont s'en foutre plein les poche j'imagine :colere:

Par

Encore une profession réglementée totalement archaïque , ce permis est trop cher et la qualité et le niveau de la formation tient d'un autre age .Apprenons donc aux jeunes permis à conduire et non à déplacer un véhicule .

Par

la roue tourne pour ces nantis d'un système archaÏque,nous mêmes,nos enfants et petits enfants avons été littéralement plumé par vendeurs de vent ,ils vont connaitre un temps de vaches maigres qui ne peut leur être que bénéfique

Par

En réponse à traam

la roue tourne pour ces nantis d'un système archaÏque,nous mêmes,nos enfants et petits enfants avons été littéralement plumé par vendeurs de vent ,ils vont connaitre un temps de vaches maigres qui ne peut leur être que bénéfique

+1 Aucune remise en cause, absence de pédagogie ou de professionnalisme pour une partie d'entre eux, des coûts prohibitifs pour un examen indispensable en dehors des grands centres pour s'intégrer dans la vie active. C'est malheureux mais il y a du ménage à faire et ceux qui faisaient correctement leur boulot vont trinquer comme les autres.

Par

En réponse à traam

la roue tourne pour ces nantis d'un système archaÏque,nous mêmes,nos enfants et petits enfants avons été littéralement plumé par vendeurs de vent ,ils vont connaitre un temps de vaches maigres qui ne peut leur être que bénéfique

Putain c'est dingue cette mentalité de merde... ces nantis ? ah c'est clair je les envie grave, ils roulent tous en lamborghini...

Arrête de te piquouzer à tf1, enlève ton jogging, lave toi et va te trouver un travail plutôt que de rager.

De toute manière en France tous les métiers sont des nantis a écouter les cas sociaux dans ton style. Les auto écoles, les cheminots, les profs, les garagistes, les restaurateurs, les assureurs, les opticiens, les grandes surfaces, les fonctionnaires etc etc... Les médias réussissent bien leur coup avec les neuneus dans ton genre.

Par

tant mieux c le jour & la nuit chez les autos ecoles Lol

Par

Auto école escroc raquetteur..

Par

En réponse à DocDestin

Putain c'est dingue cette mentalité de merde... ces nantis ? ah c'est clair je les envie grave, ils roulent tous en lamborghini...

Arrête de te piquouzer à tf1, enlève ton jogging, lave toi et va te trouver un travail plutôt que de rager.

De toute manière en France tous les métiers sont des nantis a écouter les cas sociaux dans ton style. Les auto écoles, les cheminots, les profs, les garagistes, les restaurateurs, les assureurs, les opticiens, les grandes surfaces, les fonctionnaires etc etc... Les médias réussissent bien leur coup avec les neuneus dans ton genre.

:bien:

C'est fou ce que les médias arrivent à faire gober aux simples d'esprits.

Par

En réponse à DocDestin

Putain c'est dingue cette mentalité de merde... ces nantis ? ah c'est clair je les envie grave, ils roulent tous en lamborghini...

Arrête de te piquouzer à tf1, enlève ton jogging, lave toi et va te trouver un travail plutôt que de rager.

De toute manière en France tous les métiers sont des nantis a écouter les cas sociaux dans ton style. Les auto écoles, les cheminots, les profs, les garagistes, les restaurateurs, les assureurs, les opticiens, les grandes surfaces, les fonctionnaires etc etc... Les médias réussissent bien leur coup avec les neuneus dans ton genre.

devrait plutôt s'appeler "docIntestin"

Par

un bon article pour les rageux décérébrés. Un permis coûte cher ? Mais cherchez à savoir pourquoi au lieu de dire des âneries.

Le permis coûte entre un mois et un mois1/2 de salaire au smic comme il y a 30 ans. Alors il y aura toujours des nanards pour affirmer qu’ils ont payés leurs 20h 650 ou 700 € en 2000 et ça leur suffit pour conclure que ça a flambé et que l’enseignant se gave sur le dos du pauvre petit jeune... sauf qu’ils oublient que depuis 2000 le smic (pour prendre une référence indexée sur l’inflation) a augmenté de 50% (6,5€ contre 9,88).

Loyer du local: 750, voiture: 430, assurances 150, GO: 300, tel 50, fournitures (livre de code, accès internet pro, dvd 200, comptable 250, entretien voiture 30. total de +de 2100€ de coûts de fonctionnement à répartir à raison de 40€/h donc 33,33€ ht, ça nous donne 2100/33,33=65 h de leçons pour amortir les frais et 88 h (sur 151h/mois) a 33,33€ pour se dégager un brut de 2930 € brut duquel il faut oter 47% de prélèvements sociaux, reste le salaire mirobolant 1553 net ... c’est ça se gaver ??? 1500 balles pour se farcir des clowns qui montent à 4 pattes la tête la première dans la bagnole, qui en ont rien a foutre car ils préfèrent s’acheter le dernier iPhone X car il est plus beau que le 6 ? Nous avons affaire à des gamins qui pour la plupart ne roulent pas en 2 roues, qui sont à peine des piétons smartphonisés, qui sont dans leur monde, loin des us et coutumes de la circulation moderne et il faudrait faire des miracles en qqs heures quand les parents des aac n’y arrivent pas en une centaine ?? Mais lol ! En 15 ans la procédure d’évaluation du permis a été revue à 4 reprises pour en abaisser les exigences afin d’atteindre un taux de délivrance de 58-60% qui permet de maintenir les délais de repassage à 45 jours. Les candidats le savent et ne font plus d’efforts et les résultats de plus en plus nul. Le niveau est tel que les examinateurs ne savent plus quels parcours faire pour qu’il n’y ait pas d’ajournement.

Un candidat ne voit pas un piéton qui traverse, sa réaction: c’est degueulasse juste pour un piéton, en plus les autres je les ai laissé passer. Un autre rentre dans un sens interdit bien visible et sort qu’on l’a piégé ... et c’est comme ça sans arrêt.

Quant au plateformes en ligne c’est juste une arnaque de plus dans un secteur où il faudrait faire le ménage mais les pouvoirs publics ne font rien. Ceux qui travaillent comme des porcs, les tarifs low-cost qui pigeonnent les élèves (voir per•igo), le travail illégal avec des « enseignants » non diplômés qui donnent des cours soi-disant bénévolement, qui ne sont même pas assurés etc ... ceux là ne sont jamais inquiétés.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire