Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Le premier centre d'essai pour voitures autonomes va ouvrir en France

Dans Futurs modèles / Technologie

Cela n'était finalement qu'une question de temps : l'UTAC-Ceram, qui se charge de l'homologation des véhicules en France, annonce la validation d'un plan de création du premier centre de tests pour véhicules autonomes, en partenariat avec Bpifrance qui apporte le financement. Cet espace ouvrira à Montlhéry.

Le premier centre d'essai pour voitures autonomes va ouvrir en France

Certains constructeurs ont pris une longueur d'avance sur leurs concurrents en construisant leur propre centre d'essai pour véhicules autonomes, c'est le cas par exemple chez Ford. Les autres marques se servent de pistes d'essais classiques ou bien carrément de la route ouverte, mais ils auront bientôt un lieu où se rendre et profiter d'infrastructures dédiées à cette voiture un peu particulière.

 

L'UTAC-Ceram annonce en effet la future création d'un centre d'essai pour voitures autonomes dans l'enceinte de Linas-Montlhéry, avec le soutien financier de Bpifrance à hauteur de 7,4 millions d'euros. Ce centre aura une particularité : il sera ouvert à tous les constructeurs, sans exception.

 

Sa mise en service est prévue pour 2018 et les constructeurs auront l'occasion de tester leurs technologies "en conditions d'utilisation urbaine, routière et autoroutière". Autant dire que tous les cas particuliers pourront être reproduits dans cette enceinte unique qui montre l'engagement au plus haut degré de la France dans la voiture autonome. 

 

 

Mots clés :

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

et encore une installation en région parisienne ... il aurait pas été plus malin de faire çà dans un coin moins cher et là où il y a de la place ?

Le faire dans l'est de la France aurait pu attirer des constructeurs étrangers et c'est pas si loin de Sochaux.

Par

"il sera ouvert à tous les constructeurs, sans exception"

On balance toutes les voitures autonomes du marché dans cet "espace", on les laisse tourner et la dernière entière à gagné ? Une sorte de Battle Royale de la voiture autonome quoi.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire