Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Les Français restent accros à leurs autos pour se rendre au travail

Les Français restent accros à leurs autos pour se rendre au travail

Du lundi au vendredi, nous passons plus de 7 heures dans les transports. Et pour la majorité d'entre nous, c'est encore à bord de notre voiture personnelle. Beaucoup sont prêts à changer leurs habitudes… à de nombreuses conditions.

Vous trouvez que vous perdez trop de temps dans les transports la semaine ? Un chiffre le confirme… mais un autre montre que nous ne sommes pas si mal lotis en Europe ! Une étude réalisée par le sondeur Ispos et le Boston Consulting Group révèle que les Français passent en moyenne 7h12 dans les transports, tous modes confondus, du lundi au vendredi. Pour l'ensemble des Européens, c'est 9h35 !

Sans surprise, c'est la voiture qui garde vos faveurs. Elle est utilisée par 67 % des Hexagonaux qui vont au travail ou en cours. Les Français favorisent l'auto car ils trouvent (pour 43 % soit 8 points de plus que la moyenne européenne) qu'il est parfois difficile d'utiliser les transports en commun à proximité. 48 % pensent que les destinations sont mal desservies et 39 % que la fréquence de passage est trop faible. Chiffre important et qui intéressera les candidats à la présidentielle : un Français sur quatre (24 %) a l'impression  d'être « un peu trop loin de tout ». La proportion grimpe à 32 % chez les 18/24 ans.

Bonne note pour le réseau

74 % des sondés sont satisfaits des infrastructures routières du pays. Mais ils réclament plus d'investissements, notamment pour développer les nouvelles formes de mobilité. 52 % veulent ainsi plus d'intermodalité, c’est-à-dire des points de correspondance entre les différents modes de transport. Si tous les investissements nécessaires étaient réalisés, 60 % des Français seraient prêts à moins utiliser la voiture personnelle pour se tourner vers les transports en commun ou le covoiturage.

Dernier point, les Français s'attendent à de grands bouleversements technologiques dans les années à venir. 83 % considèrent qu'ils pourront dans 15 ans voyager avec des véhicules électriques sur de longues distances. Pour 52 %, il sera possible de rouler avec une voiture autonome sur toutes les routes. 55 % pensent qu'ils pourront rouler sans risque de panne ou d'accident grâce aux nouvelles technologies.

Mots clés :

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

sondage tout est dit :ptdr:

Par

Pour ma part, entre 50 minutes de voiture et 110 minutes de bus + train + retrain + voiture, mon choix et vite fait... J'aimerais m'en passer, mais des qu'on fait 2km en dehors des très grandes villes, il n'y a plus rien...

Par

Ben en même temps la très grande majorité des Français

n'ont pas la chance d'avoir la densité de transports collectifs de l'Ile de France...

Tout comme ils n'ont pas non plus le "plaisir" d'un réseau routier sursaturé

Par

La "chance" lol. Vive le mode sardine en RER

Par

Comme si on avait le choix dans cette Europe où rien ne bouge, il faut 25 ans pour décidé si oui ou non on construit une autoroute, 25 ans pour décider où elle va passer, 25 ans pour la construite et quand tout est fini elle est inadaptée car la circulation a augmenté... C'est comme les trains, jamais à l'heure, en grève, pas assez nombreux, chers, on est loin des 180 Shinkansen de Tokaido par jour au départ de Tokyo.

Par

La voiture est un élément de productivité. Le maillage de transport collectif n'a d'intérêt que pour quelques uns, tous les lieux de travail sont maintenant excentrés.

Ce n'est pas la cause mais la conséquence de notre mode de vie «tout voiture». Les nouvelles implantation, y compris dans le secteur tertiaire, sont a la périphérie des villes avec de grands parking. Celui qui habite du bon coté e réduit son temps de trajet de façon conséquente.

La région parisienne reste un cas a part, un cloaque où rien n'est convenable sauf horaires décalés. Enfin si, il y a une action convenable: aller ailleurs!

.

Par

Quand je partait de Seine et Marne pour me rendre à Argentueil... je me levais à 5 heures du matin, partais dans le froid à 05 heures 30 pour arriver à 8h00 par les transports en commun... trajet décomposé ainsi: piéton, bus, RER, piéton, métro, changement métro, piéton, bus, piéton. Je me suis tapé ça 3 mois puis j'ai décidé de prendre une voiture.... je me levais à 6h30; partais à 07 heures et j'arrivais à 08 heures, le tout en sécurité, sans avoir froid ou sans être mouillé, sans me fighter pour entrer dans le métro, sans avoir peur, sans grèves et pannes. Sans compter le retour... fini à 17 heures, arrivé à 18 heures chez moi en voiture, et régulièrement vers 19 heures 30 voir 20 heures par la solution des transports en communs.... Après j'ai encore gagné du temps en moto lors des beaux jours.

Par

faux, encore un titre qui a du etre demandé par des "medias"

Le titre devrait etre :

L'etat ne fait tjs rien pour les transports, les francais sont obligés d'utiliser leur voiture.

Par

En réponse à captainkuru

Comme si on avait le choix dans cette Europe où rien ne bouge, il faut 25 ans pour décidé si oui ou non on construit une autoroute, 25 ans pour décider où elle va passer, 25 ans pour la construite et quand tout est fini elle est inadaptée car la circulation a augmenté... C'est comme les trains, jamais à l'heure, en grève, pas assez nombreux, chers, on est loin des 180 Shinkansen de Tokaido par jour au départ de Tokyo.

tu as raison...

mais n"oublie pas de dire... que le train c'est trés cher;.. au japon...

le shikansen... par exemple l'abonnement pour 2 semaine c'est 4OO euros...

et tu repayes ton ticket de métro à tokyo...

en france c'est le contribuable qui paye les transports en commun...

et on paye nous les provinciaux pour les parisiens...

au japon c'est pas comme en france... 1OO% de jap en régle..

en france c'est bien 5O% qui payent jamais.. entre les fraudeurs.. les retraités..

ceux qui bossse à la ratp.. les chomeurs qui ont une carte gratos etc...

Par

En réponse à GY201

La voiture est un élément de productivité. Le maillage de transport collectif n'a d'intérêt que pour quelques uns, tous les lieux de travail sont maintenant excentrés.

Ce n'est pas la cause mais la conséquence de notre mode de vie «tout voiture». Les nouvelles implantation, y compris dans le secteur tertiaire, sont a la périphérie des villes avec de grands parking. Celui qui habite du bon coté e réduit son temps de trajet de façon conséquente.

La région parisienne reste un cas a part, un cloaque où rien n'est convenable sauf horaires décalés. Enfin si, il y a une action convenable: aller ailleurs!

.

avant les écolos c'était 1O% aux élections intermédiaires... et 2% à la présidentielle...

et le ps qui leur filait 25 députés...

aujourd'hui les écolos c'est zéro à la présidentielle...

car le gars s'est retiré pour hamon!!!

et hamon c'est 6% à la présidentielle..

alors les 25 députés écolos c'est fini... car que ce soit le PS ou en marche...

çà va etre dur les législatives!!!

plus de cadeaux aux écolos...

dans cette campagne ... pas grand monde a parlé écologie...

logiquement... les 5 prochaines années les automobilistes devraient souffler un peu....

alors certains journalistes vont etre plus gentil avec l'automobile...

les talibans anti voiture vont etre plus rare...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire