Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Les Français sont fortement opposés à la privatisation des radars embarqués

Dans Pratique / Radars

Les Français sont fortement opposés à la privatisation des radars embarqués

Un sondage évoqué par 40 millions d'automobilistes montre que 7 Français sur 10 sont contre la privatisation des radars dits "mobiles mobiles". Pas très étonnant quand même !

La mesure avait été annoncée en début d'année par Bruno Le Roux, alors ministre de l'Intérieur : les voitures dotées d'un radar et plongées au cœur de la circulation vont petit à petit être confiées à des prestataires privés. Deux grands objectifs : utiliser davantage un matériel coûteux et libérer des policiers et gendarmes, pour les affecter à des tâches plus importantes.

L'idée ne plaît pas vraiment aux conducteurs hexagonaux ! D'après une enquête menée par Harris Interactive et relayée par l'association 40 millions d'automobilistes, 72 % des personnes interrogées sont opposées à la privatisation des contrôles de vitesse. Un résultat qui n'a vraiment rien d'étonnant, car la première conséquence de cette mesure sera une envolée du nombre de PV ! Pire, 78 % des sondés estiment que cela n'aurait pas d'impact sur la sécurité routière. Pourtant, la crainte d'être contrôlé par surprise en continu peut amener à une plus grande vigilance vis-à-vis du compteur. Mais il est certain que respecter toutes les limitations, du début à la fin d'un trajet, est une mission quasi impossible.

Pierre Chasseray, délégué général de 40 millions d'automobilistes, dénonce dans un communiqué le lien fait entre sécurité et rentabilité financière, ce qui selon lui décrédibilise le rôle du radar. Il déclare : "On ne peut pas prétendre sérieusement que confier la conduite des voitures radars à des salariés qui n'auront aucun pouvoir de faire cesser les infractions constatées permettra de sauver des vies. Les syndicats de Police eux-mêmes le disent : les radars ne luttent pas efficacement contre les comportements dangereux et le recours aux radars privés n'a d'autre objectif que de faire rentrer l'argent dans les caisses de l'État".

Mots clés :

Commentaires (29)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ce Pierre Chasseray a pourtant, de par son patronyme, tous les pré-requis pour postuler à un poste de ces chauffeurs à boite à radar sur 4 roues...

Par

Oui, mais comme nous sommes en démocratie, ça va quand même se faire et se généraliser.

Par

Quel métier difficile ! bravo vous êtes courageux !

Par

Opposer , évidement , surtout que sur le RP pas mal de sections sur la Francilienne sont passées de 110 klm/h à 90 klm/h , ou pour rappel c'est des sections 2X2 voies avec rail centrale type autoroutes , tout coup ça rode pas mal sur ce genre d'axe , et je ne ferais pas de dessin c'est compliquer le 90 , même avec une Fiat Panda :biggrin:

Enfin sondage ou pas , ont va manger c'est une certitude .

Par Profil supprimé

Sans blague..

N'importe qui de censé est contre. On voit tous ce que ça va donner, privatiser la pompe à fric dans une société d'économie mondiale dérégulée...

Par

Ca va être sympa les zones de changement de vitesse, genre passage de 90 km/h à 110 km/h; le temps que "le salarié" change la vitesse sur l'ordinateur; la voiture aura le temps de flasher un ou 2 malheureux.

J'annonce, dans 6 mois sur Caradisiac, article : "Radars mobiles, 20% des flashs seraient invalides !".

Par

"plus grande vigilance vis-à-vis du compteur" au détriment de la vigilance vis-à-vis de la route.

Par

Biensur que les français sont opposés à cette mesure, après ils vont privatiser quoi? La police et mettre des sociétés sous traitants pour la sécurité des citoyens dans la rue face au agression.

On devrait privatisé notre gouvernement et les remplacer par un prestataire privé en conneries, à merde pour cela c'est déjà fait apparament.

Par

Le contrôle radar automatisé.

Rien de tel qu’une idée dogmatique mise en place n’importe comment pour résoudre un non-problème analysé de travers.

Avec toujours le même résultat d'une hausse inexpliquée de la mortalité ; c'est logique puisque le résultat comptable est lié aux normes et dispositifs de sécurité montés en série et non à la répression.

En France on s'occupe de la vitesse et du taux de Co² . La vitesse baisse , les piétons meurent , les enfants toussent

Par

En réponse à Nelson_Muntz

Ca va être sympa les zones de changement de vitesse, genre passage de 90 km/h à 110 km/h; le temps que "le salarié" change la vitesse sur l'ordinateur; la voiture aura le temps de flasher un ou 2 malheureux.

J'annonce, dans 6 mois sur Caradisiac, article : "Radars mobiles, 20% des flashs seraient invalides !".

.... mais très certainement impossible à prouver....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire