Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Les nouvelles contraintes imposées par l'État à son parc automobile

Les nouvelles contraintes imposées par l'État à son parc automobile

Le ministre de l’Écologie Nicolas Hulot a bien l’intention de mettre le holà à la pollution automobile. Et pour que son intention ne tombe pas à l’eau, une directive a été prise pour contraindre les administrations de l’État à rendre leur parc automobile plus vert. Il s’agit de cadrer avec la nouvelle loi de "transition énergétique pour une croissance verte". Cette nouvelle directive en matière d'achat de véhicules porte sur la période 2017-2020. Présentation.

Afin de renforcer l'exemplarité de l'État pour l'amélioration de la qualité de l'air, les hautes autorités de l'État, les préfets, les directeurs des cabinets ministériels, les directeurs et le secrétaire général des administrations centrales, les présidents et directeurs généraux des établissements publics veilleront à utiliser régulièrement, pour des déplacements normaux en ville, des véhicules émettant moins de 60 g de CO2 par kilomètre.

Une philosophie qui devrait consacrer un nombre : le 15. Jugez-en : 150 millions d'euros d'économies sont attendus sur l’ensemble France, la réduction du parc devrait être de 15 % et la baisse des consommations de carburants de 15 % également. Tant les véhicules particuliers que les camionnettes sont concernés.

Concrètement, cela donne quoi ? Voici quelques exemples : un Préfet ne devrait plus être « diésélisé » et rouler avec une berline hybride plus écologique dans la limite de 39 000 euros par modèle. Les présidents de tribunaux devront faire avec une voiture "compacte" et "écologique" à moins de 16 000 euros pour une essence rejetant moins de 60 g de CO2 ou 22 200 euros pour une voiture électrique.

Mots clés :

Commentaires (65)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je crois que c'est impossible de faire plus pollueur et plus bête que ce type là, il est à vomir

Par

Si je ne m'abuse, 22200 c'est pile poil le prix d'une Zoé.

Par

"une voiture "compacte" et "écologique" à moins de 16 000 euros pour une essence rejetant moins de 60 g de CO2" : Euh ... Ca n'existe pas ça en fait ... et c'est pas près d'exister dans les années à venir ...

Par

En réponse à Pipoux81

Si je ne m'abuse, 22200 c'est pile poil le prix d'une Zoé.

La Zoé de base est à 23700€ hors bonus. Mais est-ce que ces chiffres donnés par Caradisiac/Hulot inclut le bonus ? Mystère ...

Par

En réponse à Pipoux81

Si je ne m'abuse, 22200 c'est pile poil le prix d'une Zoé.

La Zoé de base est à 23700€ hors bonus. Mais est-ce que ces chiffres donnés par Caradisiac/Hulot inclut le bonus ? Mystère ...

Par

En réponse à coloriste

Je crois que c'est impossible de faire plus pollueur et plus bête que ce type là, il est à vomir

Vous parlez d'andre leconde?

Par

Abasc, une citadine de type Clio est une voiture compacte...

Par

En réponse à Fanboy

Abasc, une citadine de type Clio est une voiture compacte...

Mais à moins de 60 grammes de CO2 au km, ça ne laisse pas grand monde. La Yaris hybride est à 75g, donc en fait, ça ne laisse rien sauf les voitures électriques (et les vélos).

Ça me paraît irréaliste en l'état, il devra sans doute assouplir ses objectifs.

Par

En réponse à beniot9888

Mais à moins de 60 grammes de CO2 au km, ça ne laisse pas grand monde. La Yaris hybride est à 75g, donc en fait, ça ne laisse rien sauf les voitures électriques (et les vélos).

Ça me paraît irréaliste en l'état, il devra sans doute assouplir ses objectifs.

Comme d'habitude, un ministre déconnecté des réalités.

Entre Hulot et Hidalgo, on est servit :cyp:

Par

Les gendarmes et les policiers qui traînent des vieilles merdes diesel de plus de 10 ans et 250k km seront contents.

Ah non. Ils le seront pas puisqu'ils ne sont pas concernés !

Ils continueront donc à rouler dans des merdes à roulettes alors qu'ils sans doute les agents de l'Etat qui roulent le plus.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire