Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Loger au bord d'une autoroute augmenterait le risque de développer une maladie mentale

Loger au bord d'une autoroute augmenterait le risque de développer une maladie mentale

Une étude menée pendant onze ans sur plus de six millions d'individus établit un lien entre l'exposition à une circulation importante et le risque de développer des démences, comme la maladie d'Alzheimer.

Ce n'est pas une découverte : les autoroutes nuisent à la qualité de vie. Ceux qui habitent près d'un axe rapide peuvent dresser une longue liste de désagréments liés à ce type de route : bruit, pollution… Mais une étude nous apprend que la gêne n'est pas uniquement ponctuelle. Les inconvénients peuvent avoir des conséquences à long terme, sur la santé.

Pendant onze ans, des chercheurs ont suivi plus de six millions de personnes âgées de 20 à 85 ans et domiciliées dans l'Ontario, au Canada. Les participants n'avaient pas de maladie neurologique au début de l'étude.

Selon les résultats, publiés dans la revue scientifique The Lancet, 7 à 11 % des cas de démence, comme la maladie d'Alzheimer, observés chez les personnes qui habitent à moins de 50 mètres d'un axe rapide pourraient être causés par la circulation. Le risque augmente ainsi de 7 %. En toute logique, il baisse au fur et à mesure que l'on s'éloigne : 4 % entre 51 et 100 mètres et 2 % entre 101 et 200 mètres. Passée la barre des 200 mètres, il n'y a aucun changement.

Les chercheurs ont découvert que les deux polluants les plus impliqués dans la démence sont le dioxyde d'azote (NO2) et les particules fines, émis en quantité importante par les véhicules à moteur thermique. L'étude n'a en revanche pas établi de lien entre le trafic routier et la maladie de Parkinson.

Mots clés :

Commentaires (28)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je pense que c'est le contraire.

En fait, à la base, il faut être con pour aller habiter près d'une autoroute.

L'âge de la construction de l'autoroute est-elle indiquée car les vieilles routes ont été parcourue par des millions de voiture roulant au super plombé.

On retrouve ce plomb dans les terres des jardins qui jouxtent les autoroutes, même si le plomb est interdit depuis près de 20 ans.

Il y a quelques mois, j'ai vu une émission sur l'usage du Rondup dans les jardins des particuliers. l'équipe de journaliste ont fait analyser la terre du jardin. Il y ont trouvé pas mal de cuivre provenant de la bouillie bordelaise mais aussi beaucoup de plomb et cela s'explique par la présence d'une route à grande circulation à proximité.

Vous savez ce que fait le plomb sur le cerveau ?

Le risque est connu par les autorités :

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Plomb,13624.html

Par

Un complément issu du Figaro :

"Limites de l’étude

Pour le Pr William Dab, titulaire de la chaire d’hygiène et sécurité du Conservatoire national des arts et métiers, «c’est une bonne étude, faite par une équipe remarquable, qui soulève l’hypothèse d’un lien entre le lieu d’habitation et le risque de démence, mais conclure que les polluants en sont la cause serait vraiment prématuré. C’est tout sauf évident». Et de pointer deux limites de l’étude: «D’une part, on ne connaît pas le lieu de travail des habitants, ce qui peut renforcer ou diminuer l’exposition. D’autre part, le fait d’habiter quelque part est une sorte de marqueur de condition de vie qui ne reflète pas que l’exposition à la pollution atmosphérique.»

«D’autres paramètres comme la fragmentation du sommeil (liée au bruit), le manque d’activité physique ou des facteurs socio-économiques jouent aussi un rôle, que cette étude ne dénoue pas, dans le risque de démence», remarque le Pr Dubois.

«Il ne faudrait pas que cette étude soit l’arbre qui cache la forêt, estime le Pr Amouyel. C’est peut-être un argument de plus pour réduire la pollution, mais au niveau individuel d’autres facteurs de risque (notamment cardiovasculaires) ont un impact beaucoup plus important sur le risque de maladie d’Alzheimer.»"

Par

bon on sait comment procédent nos politiques..

1 le diesel c'est dangereux...on vous le rabache 4 ou 5 ans puis on taxe!!

2 les feux de cheminées çà pollue c'est mal...on taxera dans 2 ou 3 ans...

3 les autoroutes rendent fou les riverains...

là aussi on augmentera le prix du péage...et on vous baisserra la vitesse!!!

c'est pour votre bien!!!

une autre solution serait de mettre des murs anti bruits..

dans les zones peuplées..;

mais c'est cher un mur..

et c'est pas écolo!!

taxer c'est mieux...

et çà résoud parait t'il les problémes!!

tous les problémes...

avant bien sur faut sensibiliser le français!!

le culpabliliser..

aprés la taxe passe toute seule...

Par

Bon j'ai déjà ma petite idée sur quels caradiseurs habitent en bordure de route

Par

...et c'est encore pire quand tu te poses la nuit sur un pliant pour admirer les éclairages LED des caisses qui passent.

Par

En réponse à gignac31

bon on sait comment procédent nos politiques..

1 le diesel c'est dangereux...on vous le rabache 4 ou 5 ans puis on taxe!!

2 les feux de cheminées çà pollue c'est mal...on taxera dans 2 ou 3 ans...

3 les autoroutes rendent fou les riverains...

là aussi on augmentera le prix du péage...et on vous baisserra la vitesse!!!

c'est pour votre bien!!!

une autre solution serait de mettre des murs anti bruits..

dans les zones peuplées..;

mais c'est cher un mur..

et c'est pas écolo!!

taxer c'est mieux...

et çà résoud parait t'il les problémes!!

tous les problémes...

avant bien sur faut sensibiliser le français!!

le culpabliliser..

aprés la taxe passe toute seule...

Pour ton troisième point: c'est déjà le cas dans le 06, la vitesse a été abaissée à 110 km/h sur tout le département pour ces raisons là.

Par

On a fait une étude pour le personnel qui passe quelques décennies à bosser au péage ?

Par

Voir le film " Home " avec Isabelle Huppert.

Elle est bien barrée !!

Par

On comprend mieux pourquoi certains roulent en VW :biggrin:

Par

En réponse à parlons-en

Bon j'ai déjà ma petite idée sur quels caradiseurs habitent en bordure de route

Je me suis fait la même réflexion!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire