Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Manifs contre la Loi du travail : #JeSuisPorsche

Dans Faits divers & Insolite / Justice

Le jeudi 28 avril dernier aura été une nouvelle journée de protestations contre le projet de loi Travail. Cette fois, cependant, il semble que l’on ait monté d’un cran le curseur de la violence dans ces manifestations, puisque de violents heurts ont éclaté dans plusieurs villes, avec des blessés, tant du côté des manifestants que des forces de l’ordre. Les dégradations n’ont pas été en reste. À ce titre, les manifestants ont semble-t-il choisi des symboles qui ont la vie dure. La Porsche par exemple. Une haine déversée qui fait tomber les masques.

Manifs contre la Loi du travail : #JeSuisPorsche

Et sous ces maques, il y a l’ignorance, la stupidité, la caricature grotesque d’un troupeau composé d’ouailles qui ne sont âs ce qu’il y a de plus représentatifs du genre précaire et nécessiteux. La vie en général et l’existence d’une personne en particulier sont plus complexes qu’un réflexe pavlovien devant une image d’Épinal. Mais que faire face à la pression immense de l'esprit de tous sur l'intelligence de chacun ? C’est ce que doit se demander aujourd’hui un Électricien de 30 ans, Français moyen qui avait le tort d’aimer les Porsche jusqu’à y mettre ses économies dans un modèle d’occasion millésime 2002 qui est parti en fumée.

On est bien loin du nanti, du capitaliste faisant blanchir sous son joug la masse laborieuse. Lui, il allait simplement à la Préfecture de Nantes faire immatriculer une fourgonnette dans le cadre de son activité, et il avait pris sa Porsche 911 type 996 Carrera 4S de 2002 pour accomplir la tâche administrative. Il avait garé sa belle dans la rue en payant son horodateur. « Je suis juste un passionné de Porsche depuis que je suis gamin… C'est la troisième que j'ai depuis mes 28 ans » a déclaré celui qui se prénomme Pascal devant la désormais épave calcinée. « Sur Twitter, j'ai vu que les gens disaient que c'était une voiture de patron, alors que je ne suis qu'ouvrier ! J'étais au mauvais endroit, au moment ».

Une idée qui trotte sans doute aussi dans la tête de cet autre propriétaire de Porsche qui a vu sa décoration revue non pas à Nantes, mais à Paris cette fois. En réaction à ces exactions, le hashtag #JeSuisPorsche est apparu sur la toile. Ceux qui ne veulent pas de la loi du travail semblent en pincer pour la loi de la jungle tandis que l’on peut s’interroger sur des zombies des nuits debout qui voudraient faire coucher la majorité qui trime, paye et ose dépenser l’argent honnêtement dans un centre d’intérêt tout à fait respectable qui les regarde.

Porsche

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (176)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ceux qui ont fait ça auraient fait la meme chose a des clio.Ils sont la juste pour casser les couilles. et ne respectent rien.

La ils doivent contents en plus on parle d eux,"wesh on parle 2nous tavu"...

c est triste pour le proprio mais combien de voitures sont cramées chaque jour de l an??

Par

putain je supporte pas les gars qui s'attaquent aux bagnoles! QUELLE QUE SOIT LA MARQUE! ils méritent de tomber sur un barjot

Par

Y-a pas de mot pour l'imbécilité de certains :bah:

Par

Le sieur André à son meilleur.

Un magnifique, sublime, extraordinaire exemple d'essentialisation que cet article. Presque trop gros, trop énorme, trop grossier, trop laid pour être vrai. Et pourtant...

Douce presse, noble presse, belle presse...

Lecondé-lateur.

Par

"Je suis juste un passionné de Porsche depuis que je suis gamin… C'est la troisième que j'ai depuis mes 28 ans »"

C 'est Kon, avec une deux CV il aurait pas eu de problèmes, il aurait bien moins Konsommé et il aurait été refroidi par air .. Quel gaspi ..!!

Par

Peu importe la marque de la bagnole qui brûle, en France 98% des PATRONS gèrent une PME voire TPE. Il y en a de moins en moins qui peuvent se payer des Porsche ou autres bagnoles à 100 briques.

Par

@thilo "se payer des Porsche ou autres bagnoles à 100 briques."

Pourquoi faire ..??!! Rouler à 90 ..!!

Par

En réponse à moulache

@thilo "se payer des Porsche ou autres bagnoles à 100 briques."

Pourquoi faire ..??!! Rouler à 90 ..!!

C'est quoi ce commentaire ? J'espère que c'est ironique.

En attendant les pauvres proprios, eux, doivent pas rigoler...

Par

Beaucoup de gens peuvent se payer une Porsche, c'est un choix que je comprends, j'ai eu l'occasion d'en conduire une ...

Celle-ci était une occasion de 14 ans et paraissait comme neuve, entretenue par des passionnés.

Il y a des voitures de ce prix la plein les rues et ça ne dérange personne (entre 40 et 50 000 €)

Regardez la rubrique "prix des voitures neuves" dans les revues automobiles.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire