Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Michelin veut que vous changiez moins souvent de pneus (reportage vidéo)

Dans Equipement / Pneus

, , mis à jour

Paradoxe : Michelin milite pour que les automobilistes conservent leurs pneus jusqu'à la limite d’usure. Une pratique sans danger pour la sécurité, et qui profite à la fois à l’environnement et votre portefeuille. Explications et reportage.

Le message de Michelin est clair: vos pneus conservent leurs qualités jusqu'à la limite légale d'usure. Inutile donc de les remplacer trop tôt. Un message qui peut sembler paradoxal pour un industriel.
Le message de Michelin est clair: vos pneus conservent leurs qualités jusqu'à la limite légale d'usure. Inutile donc de les remplacer trop tôt. Un message qui peut sembler paradoxal pour un industriel.

Soyons clairs, faible est la proportion d’automobilistes s’intéressant réellement aux qualités de leurs pneumatiques. Les plus avertis ont certes conscience qu’il existe un témoin d’usure permettant de déterminer l’état de dégradation des « morceaux de caoutchouc » constituant, sur la surface de quatre cartes postales, leur seul lien avec la route…mais dans les faits, bien difficile pour un usager de jauger de l’évolution des performances de ses pneus durant leur durée d’utilisation.

Et c’est ainsi que, poussés par des professionnels qui ont tout intérêt à privilégier les volumes de ventes (et perçoivent parfois des primes en ce sens de la part des fabricants), des millions d’automobilistes changent chaque année leurs pneus de façon prématurée, bien souvent avant la limite légale fixée à 1,6 mm.

Des témoins d’usure sont placés dans les rainures principales: quand le niveau d’usure de la sculpture arrive au niveau de ces témoins, cela signifie que le pneu est à remplacer
Des témoins d’usure sont placés dans les rainures principales: quand le niveau d’usure de la sculpture arrive au niveau de ces témoins, cela signifie que le pneu est à remplacer

Si cette limite était relevée à 3 mm, ainsi que certains manufacturiers le souhaitent, Michelin estime que « le remplacement prématuré des pneus entraînerait l’utilisation de 128 millions de pneus supplémentaires par an en Europe, soit 9 millions de tonnes d’émissions supplémentaires de CO2 chaque année. » Le cabinet EY (ex-Ernst&Young) assure pour sa part que le coût d’une telle mesuré s’élèverait pour les consommateurs à 6 milliards d’euros par an pour la seule Europe.

Du gâchis, alors même que la performance d’un pneu ne dépend pas uniquement de la profondeur de sa structure. Ainsi, un pneu de bonne qualité usé pourra assurer une meilleure sécurité qu’un pneu low cost neuf. Et cela, Caradisiac a pu le constater en participant à différents tests organisés sur le circuit Michelin de Ladoux (voir notre vidéo).

Ceux-ci nous ont permis de constater, volant en mains, que sur revêtement mouillé, les performances d’un pneu bas de gamme neuf ne seront pas meilleures que celles d’un pneu de bonne qualité ayant atteint la limite d’usure justifiant son remplacement, et ce tant en matière d’adhérence latérale que de freinage d’urgence.

Michelin veut que vous changiez moins souvent de pneus (reportage vidéo)
Michelin veut que vous changiez moins souvent de pneus (reportage vidéo)

Des tests réalisés par Michelin sous contrôle d’huissier ont également montré que l’exercice d’un ralentissement de 80 à 20 km/h sur revêtement mouillé prendrait 41,6 m avec des pneus haut de gamme usés (voiture blanche sur la photo ci-dessus) contre 45,3 m. avec des pneus low-cost neufs (voiture sombre). Soit 3,70 m d’écart, la longueur d’une petite voiture ! « A cela s’ajoute le fait que sur le sec, un pneu « usé » assure un meilleur freinage qu’un pneu neuf, tandis que ses besoins en énergie s’abaissent : des pneus usés font baisser la consommation. La dernière partie de vie d’un pneu est celle où il consomme le moins de carburant, et le tout est assorti d’un niveau sonore moins élevé. Bref, il faut aller jusqu’à la fin de vie du pneu ! » résume un porte-parole de Michelin.

Pour toutes ces raisons, Bibendum, que certaines mauvaises langues pourraient croire frappé de schizophrénie, plaide pour que les automobilistes fassent durer leurs pneus au maximum. Et au-delà, l’industriel milite pour que les tests de pneus, réalisés avec des modèles neufs, soient aussi à l’avenir réalisés avec des modèles en fin de vie afin de mieux juger de l’évolution de leurs performances. Ce qui revient à favoriser des manufacturiers proposant des produits haut de gamme, certes. Mais en changeant moins souvent de pneus, on peut aussi se permettre de choisir des modèles un peu plus onéreux.

Portfolio (7 photos)

Mots clés :

Commentaires (52)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Merci Michelin

Par

Mon analyse : les pneus Michelin étant parmi les plus chers du marché (mais aussi parmi les meilleurs), il va s'en dire que si on devait en changer plus souvent, le 'CON'sommateur reporterai son achat sur des pneus moins chers, donc pas des Michelin.

Donc le communiqué de Michelin est du pur protectionnisme.

Et puis quand on fabrique des pneus, on s'en carre de l'environnement... Mieux vaut planter des arbres.

Par

Et concernant le titre putaclic de l'article, le bon titre serait : michelin ne recommande pas de changer plus souvent de pneus.

Par

Tout est parfaitement bien démontré, huissier a l'appui, donc aucune forme de communication la dedans autre que celle de limiter un peu le gaspillage. :redface:

Et naturellement de faire avaler la pilule des 8/10% d'augmentation prévue pour les pneumatiques de toutes marques incessamment sous peu. :oui:

Bravo Michelin ! :up:

Par

En réponse à gxahafair

Et concernant le titre putaclic de l'article, le bon titre serait : michelin ne recommande pas de changer plus souvent de pneus.

"putaclic"

Si tu pouvais éviter ce genre de terme a la mode sur ce site, je pense que l'on t'en serait tous reconnaissant.

Moi le premier. :wink:

Par

En réponse à gxahafair

Et concernant le titre putaclic de l'article, le bon titre serait : michelin ne recommande pas de changer plus souvent de pneus.

Ou plutot : michelin vous conseille d'acheter ses pneus. Même usé ils sont meilleurs...

Sauf qu'ici l'usure a été fait en laboratoire, donc régulière. Dans la vrai vie, l'usure n'est pas homogène.

Mais bon spot pub ou pas, ils ont raison de dire qu'il faudrait tester les pneus à la limite de l'usure pour voir si les performance annoncé sont au moins tenu durant toute la vie du pneu.

Par

En réponse à gxahafair

Et concernant le titre putaclic de l'article, le bon titre serait : michelin ne recommande pas de changer plus souvent de pneus.

Par contre ... il est temps de changer ta caisse ...

:cyp:

Par

En réponse à mekinsy

"putaclic"

Si tu pouvais éviter ce genre de terme a la mode sur ce site, je pense que l'on t'en serait tous reconnaissant.

Moi le premier. :wink:

WTF ... :blague:

Par

Enfin roulant depuis des années en Michelin (Energy Saver, Exalto, Sport 4...); y a quand même une sacrée différence entre un neuf et un usé surtout sur le mouillé.

Neuf, ils sont excellents par contre passés mi-usure; ils deviennent vite quelconque.

En l'approche de l'hiver, s'ils sont bientôt morts; je les changent bien avant le témoin pour être "tranquille".

Par

Cela a le mérite de démontrer que tous les pneus ne se valent pas, ce que chaque automobiliste qui a un peu de bouteille et de sensations dans les fesses peut aisément avoir vérifié lui-même. Je suis encore bluffé cette semaine humide par la tenue des Pilot Sport 4 que j'utilise depuis 1 mois. Là où je m'inscris en faux, c'est quand Michelin ne parle que d'usure. Hors pour beaucoup d'auto qui roulent peu, le vieillissement vient polluer l'équation. Des pneus sec deviennent totalement inefficaces sur route glissante. Et comme l'usure n'est jamais homogène sur les 2 trains, user ses pneus à la corde revient tôt ou tard à se retrouver avec des pneus neufs d'un côté et des pneus vieux de 5, 6 voire plus 10 ans de l'autre. Et là attention les yeux! Perso, à un certain point, j'arrête de jouer, même s'il reste 30% de gomme.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire