Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Mitsubishi veut augmenter ses ventes de 30 % d'ici 2020

Dans Economie / Politique / Industrie

Mitsubishi veut augmenter ses ventes de 30 % d'ici 2020

Mitsubishi vient de présenter un plan de relance, le premier après son intégration à l'Alliance Renault-Nissan. Le constructeur souhaite porter ses ventes mondiales annuelles à 1,3 million de véhicules d'ici trois ans. Il va pour cela multiplier les nouveautés.

En 2016, Nissan a pris le contrôle de Mitsubishi, suite à un scandale qui avait affaibli la firme aux diamants. Le constructeur avait reconnu avoir sous-évalué les consommations de quatre petits véhicules vendus au Japon. Il fait donc maintenant partie de l'Alliance, qui a été renommée l'Alliance Renault Nissan Mitsubishi.

Souhaitant tourner la page du scandale, l'asiatique a dévoilé un plan de relance à moyen terme, pour la période 2017/2020, avec plusieurs objectifs chiffrés. En matière de ventes, le but est d'atteindre 1,3 million d'unités écoulées par an, contre un peu moins d'un million en 2016. C'est donc une hausse de 30 %, ce qui est énorme pour un constructeur généraliste en un délai aussi court.

Pour cela, pas de miracle, il faut multiplier les nouveautés. Sur les trois prochaines années, le constructeur promet 11 nouveaux modèles, dont six totalement inédits. Mitsubishi attend beaucoup en Europe de l'Eclipse Cross, qui arrivera dans les concessions le mois prochain. Mais la marque mise surtout sur les États-Unis et la Chine pour progresser.

Mitsubishi a précisé qu'il compte fortement augmenter ses dépenses de recherche et développement, avec 50 % de budget en plus sur ce poste, soit 133 milliards de yens (environ 1 milliard d'euros). En contrepartie, le constructeur va réduire ses coûts de production. Il va profiter des synergies avec le reste de l'Alliance. À n’en pas douter, Mitsubishi bénéficiera de bases et moteurs du Losange. Ce dernier ne sera pas en reste : la technologie hybride rechargeable de l'Outlander PHEV l'intéresse beaucoup.

En mars 2020 (le constructeur clôt chaque exercice fiscal à la fin du 1er trimestre), le chiffre d’affaires annuel doit atteindre 2 500 milliards de yens (18,9 milliards d'euros) et la marge d'exploitation doit atteindre 6 %. L'année dernière, elle était de 0,3 % !

Mots clés :

Commentaires (24)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Franchement je vois pas l'intérêt de posséder Nissan + Mitsubishi. PSA aurai dû se bouger le cul et reprendre Mitsubishi au lieu de Opel qui sert à rien à part perdre de l'argent.

Par Profil supprimé

:ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr:

Sauf qu'en ce moment on dirait que les modèles Mitsubishi essai de concurrencer le multipla de Fiat...

:ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr:

Par Profil supprimé

En réponse à Profil supprimé

:ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr:

Sauf qu'en ce moment on dirait que les modèles Mitsubishi essai de concurrencer le multipla de Fiat...

:ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr:

*Essaient*

Par

En réponse à Profil supprimé

*Essaient*

Tu te fais rire tout seul, c'est déjà ça.

Par

Ils vont y arriver avec des moteurs Déchets-i !

Par

En réponse à halffinger

Franchement je vois pas l'intérêt de posséder Nissan + Mitsubishi. PSA aurai dû se bouger le cul et reprendre Mitsubishi au lieu de Opel qui sert à rien à part perdre de l'argent.

J'aime ta stratégie industrielle 'sérieuse' pour PSA. C'est fou comme t'as l'air vraiment callé sur le sujet...

Comme si Mitsubishi allait gentiment se faire racheter par PSA.

Comme si PSA avait les moyens.

Pour rappel PSA a racheté Opel pour 2,2 milliards d'euros, Opel à 100% plus 50% de Opel crédit auto.

Nissan lui a du mettre la meme somme pour n'avoir que 34% de Mitsubishi motors. Pas 100% comme avec Opel.

En plus l'affaire s'est conclu avec Nissan parce que c'etait Nissan le principal impacté par le scandale du trafic sur les consommations des véhicules japonais de Mitsubishi.

Bref PSA n'avait rien à faire avec Mitsubishi, n'avait pas l'argent non plus et industriellement c'est beaucoup moins porteur et rentable qu'avec Opel qui permet à PSA de consolider sa deuxième place de constructeur en Europe et d'augmenter sensiblement ses économies d'échelles.

Par

Bonne chance :biggrin:

Par

En réponse à Profil supprimé

:ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr:

Sauf qu'en ce moment on dirait que les modèles Mitsubishi essai de concurrencer le multipla de Fiat...

:ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr:

excellente auto ce multipla et premier SUV/monospace au monde

Par

Beaucoup de modèle sont moche...:peur:

Par

Mitsubishi , la seule marque japonnais dont je n’achèterais aucune caisse récente.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire