Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Nissan dévoile la série spéciale Pulsar Starlight Edition

Dans Nouveautés / Séries spéciales

Nissan fut l'un des premiers constructeurs à miser gros sur le segment des SUV, mais cela s'est fait au détriment de la berline compacte, disparue en 2007. Elle fit heureusement son retour en 2014 avec la Pulsar, qui bénéficie aujourd'hui d'une série limitée destinée exclusivement à la France.

Nissan dévoile la série spéciale Pulsar Starlight Edition

En 2007, Nissan met fin à la carrière de l'insipide Almera pour lancer un tout nouveau véhicule : le SUV. Le Qasqhai débarque alors au catalogue et remporte rapidement tous les suffrages, au point de devenir la meilleure vente de la catégorie en Europe et de ne plus bouger de la première place. Assez, donc, pour occuper les esprits de Nissan qui en avait fini par oublier la berline compacte. Elle fit toutefois son retour en 2014 sous la forme de la Pulsar.

Nissan dévoile la série spéciale Pulsar Starlight Edition

Trois ans après son lancement, voilà une série limitée pour la compacte japonaise, exclusivement destinée à la France. Limitée à 180 exemplaires, la Pulsar Starlight Edition reprend la finition coeur de gamme N-Connecta en y ajoutant les feux à LED à fond noir, les coques de rétroviseurs noires ou encore les jantes 18 pouces bi-ton spécifiques.

Nissan dévoile la série spéciale Pulsar Starlight Edition

Nous retrouvons par ailleurs le contenu plutôt intéressant de la Pulsar N-Connecta avec, de série, la caméra de recul, le freinage d'urgence autonome, la sellerie cuir et la climatisation bi-zone.

Nissan dévoile la série spéciale Pulsar Starlight Edition

Proposée en essence 115 ch et en diesel 110 ch, la Pulsar Starlight Edition démarre à 18 950 € si vous faites reprendre un vieux véhicule.

 

 

Mots clés :

Commentaires (28)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le principal atout de cette voiture est la place pour les jambes à l'arrière, immense. En revanche son esthétique et le manque de communication de Nissan sur cette auto en ont fait un bide. Bref, des qualités, mais tellement confidentielle par rapport aux Mégane, 308, Golf etc...

Par

Un pulsar, une étoile (Starlight), Ils sont très "Space" chez Nissan en ce moment

Par

je découvre l'existence de ce modèle :beuh: jamais croisée une de mémoire :bah:

Par

En réponse à thedrummer89

Le principal atout de cette voiture est la place pour les jambes à l'arrière, immense. En revanche son esthétique et le manque de communication de Nissan sur cette auto en ont fait un bide. Bref, des qualités, mais tellement confidentielle par rapport aux Mégane, 308, Golf etc...

Les pubs pour ce véhicule sont quasi inexistante comme si que Renault veut que l'ont favorise la Megane.

Pour l'esthétique certe c'est une affaire de goût et tout mais il faut le dire quand même sans se cacher,elle a pas une plastie qui attire l'oeil pour rester dans le courtois.

Ses qualités sont présentés mais ne sont pas assez mise avant.

Par

En réponse à zemik

je découvre l'existence de ce modèle :beuh: jamais croisée une de mémoire :bah:

Moi de même plus des 308,blanc,noir,gris et quelques marron.

Par

En réponse à Sevent

Les pubs pour ce véhicule sont quasi inexistante comme si que Renault veut que l'ont favorise la Megane.

Pour l'esthétique certe c'est une affaire de goût et tout mais il faut le dire quand même sans se cacher,elle a pas une plastie qui attire l'oeil pour rester dans le courtois.

Ses qualités sont présentés mais ne sont pas assez mise avant.

C'est pas Renault c'est Nissan. La Pulsar ne se vend pas des masses tout court quelque soit le pays.

Moins de 15 000 ventes UE sur 6 mois 2017 !!! en baisse de 20% !!

Faut dire qu'elle cumule 3 défaut important.

Un design on ne peut plus insipide aussi bien dehors que dedans.

Une finition indigne du segment.

Une offre moteur limité.

Et pourtant....

Super logeable, confortable, très bien équipée, sobre et niveau tarifs c'est très correct.

Reste plus à Nissan qu'à travailler les points faibles.

Par

Beaucoup ignorent aussi que la Pulsar existe en finition GT avec un moteur turbo de 190ch (de mémoire, c'est le même que dans le Juke Nismo et Clio 4 RS dans une autre puissance).

Et ce, pour moins de 26.500 euros prix catalogue (qu'on doit facilement négocier vers les 22.500 euros)...

Par

Cette compacte à une habitabilité tellement bonne qu'elle peut concurencer

les monospaces 5 places sans soucis.

A cela elle ajoute un agrement au volant excellent .

Cette voiture me rapelle la premiere Nissan primera, une excellente auto relativement inconnue.

Sinon oui, le style à bord et la qualité percue sont quelconques comme souvent chez les japonais generaliste,

mais en echange de ca c 'est costaud.

Le tout à prix tres correcte.

.

Personnellement, pour ceux qui recherchent une voiture spacieuse 5 places,

plutôt que de se prendre un SUV ou un Monospaces en general bien plus cher à l'achat comme à l'usage

et au mieux insipide au volant pour ne pas dire desagreable..

Cette Nissan me semble une alternative à la fois plus raisonnable et bien plus agréable au volant.

Par

Faut qu'on m'explique l'intérêt de cette voiture face à une Mégane IV mieux remisée, qui pour le même prix, se retrouve complètement à l'opposé qualitativement parlant.

Autant l'Almera pouvait largement en remontrer à la Mégane II, autant là, je vois pas...

Par

En réponse à Max Puissant

Faut qu'on m'explique l'intérêt de cette voiture face à une Mégane IV mieux remisée, qui pour le même prix, se retrouve complètement à l'opposé qualitativement parlant.

Autant l'Almera pouvait largement en remontrer à la Mégane II, autant là, je vois pas...

J'en ai une en 1.2 115ch. J'avais essayé la megane 4 . Les 2 sont tout à fait comparables au niveau sensation, puisqu'elles partagent le même chassis, sauf que la mégane est vraiment confinée à l'intérieur et ne donne pas cet espace. La vision périphérique de la mégane est de plus assez mauvaise. Enfin, au moment du choix, le rapport prix /équipement était à l'époque (la meg venait de sortir), largement favorable à la nissan. Je ne regrette pas, c'est une voiture extrêmement silencieuse et confortable. La qualité de la meg n'est pas meilleure, j'ai comparé les 2. Mon reproche , c'est le manque de reprise sur les 2 derniers rapports: cylindrée modeste + 2 derniers rapports longs. Mais c'est la tendance de pas mal de voitures actuellement.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire