Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Nissan : un prototype de Leaf à l'autonomie doublée

Nissan : un prototype de Leaf à l'autonomie doublée

Nissan propose actuellement deux versions de la Leaf avec des batteries de 24 et 30 kWh, pour une autonomie variable (et un tarif qui l'est aussi). La marque nippone reste dans la moyenne de ce qu'il se fait actuellement sur une compacte électrique mais ses ingénieurs ont développé un prototype spécial de Leaf avec des batteries de 48 kWh, pour une autonomie doublée. Une production n'est malheureusement pas prévue.

L'autonomie reste un défi majeur pour la voiture électrique, et mis à part insérer des batteries plus puissantes et plus importantes, il n'y a pas de vraie solution avant-gardiste à l'heure actuelle pour gagner de précieux kilomètres. Tesla l'a bien compris avec sa gamme organisée autour de différentes versions qui changent uniquement par la capacité des batteries.

 

Nissan a fait de même récemment lors de la présentation de la Leaf 30 kWh, qui donne 6 kWh de plus que la Leaf de base et, dans la théorie, une autonomie qui passe de 200 à 250 km. Evidemment, dans la pratique, nous sommes toujours un peu en deçà de ces chiffres, signe qu'il reste de gros progrès à faire pour la voiture branchée, quelle que soit sa provenance.

 

Aujourd'hui, Nissan nous annonce la création d'un prototype de Leaf à batteries de 48 kWh, ce qui donne une autonomie doublée par rapport à la version de base, soit grosso modo 400 km. Malheureusement, Nissan annonce qu'il "n'est pas question" de la mettre en production. Cette Leaf un peu spéciale participe au ECOseries, une course mettant en scène, vous l'aurez deviné, des autos électriques.

Mots clés :

Nissan

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (20)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Parce que le prix est prohibitif (et le design aussi mais ça c'est question de goût).

Quand la prod permettra d'avoir 48kw au prix actuel des 30 il la lanceront.

Par

" Malheureusement, Nissan annonce qu'il "n'est pas question" de la mettre en production. "

Le Dreamer n'est pas près de mettre son scoot thermique au rencard.....:bah:

Par

dommage il pourrait en faire profiter aussi le kangoo ze

Par

Ce que l'article ne dit pas c que ce sont des ingénieurs Espagnols Nissan qui ont fait ça sur leur temps libre, en marge de Nissan. Ils ont greffé un 2eme pack de 24kw qu'ils ont mis à la place des sièges arrières car 48kw ne rentre pas dans la Leaf1.

Pour une version de 48 ou 60kw il faut refaire la voiture entièrement pour caser le pack, donc aucun intérêt pour Nissan qui va mettre en production la Leaf2.

Pour les ingénieurs ce qui les intéressaient c’était de valider la gestion de ce 2eme pack...

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Parce que le prix est prohibitif (et le design aussi mais ça c'est question de goût).

Quand la prod permettra d'avoir 48kw au prix actuel des 30 il la lanceront.

Pourquoi les constructeurs vont ils faire des VE avec 60kw à ton avis? parce que le cout des batteries (990$/kw en 2010 ) a été divisé par 4 en 6 ans (+-250$/kw), si on prends les batteries de la Bolt GM divisé par 6,5 (149$/kw)... et en 2020 +- 100$/kw, donc un pack 60kw vaut aujourd'hui +- le même prix qu'un pack 24kw en 2010 voir moins si on prend la Bolt.

Les analystes prévoient qu'un prix de 100$/kw concurrencera le thermique, or on va y arriver plus vite que prévu, c pour ça que les constructeurs commencent à se bouger le cul sérieusement, c pas pour faire jolie sur leur catalogue comme disent certains.

Autre danger pour eux la Gigafactory, qui devrait faire baisser le cout des batteries de 30% encore plus rapidement.

Donc le cout des batteries est déjà une histoire complétement dépassée.

L'objectif maintenant qu'on sait que le prix des batteries sera concurrentiel, ce sera de recharger les batteries plus rapidement au lieu de les entasser, 2 super chargeurs ont été validé, 350kw aux USA, de quoi recharger une Zoe en 4 mn ou une Tesla S en 16mn, et 650kw pour les poids lourds (pendant ce temps on continue d'installer des recharges lentes en France qui sont déjà obsolètes). Pour arriver à de telles puissances les bornes des stations seront combinées avec des batteries tampons de stockage couplées à du renouvelable et/ou recharge en heures creuses pour ne pas tirer sur le réseau en heures de pointe.

Voila ce qui se dessine...

Mais R&G va s'en doute dire que je suis un dreamer sans argumenter, ou plutôt avec des arguments obsolètes datant de 6 ans, lorsque le lobby pétro-constructeurs avait encore la tête dans le gazout...ça a changé depuis grâce en partie à WV et surtout la finance internationale qui se détourne progressivement du fossile moins rentable...

C déjà une réalité, les 1er arrivés seront les 1er servis, il suffit de se renseigner.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Parce que le prix est prohibitif (et le design aussi mais ça c'est question de goût).

Quand la prod permettra d'avoir 48kw au prix actuel des 30 il la lanceront.

+1

je n'ai toujours pas compris comment on pouvait par exemple préférer une leaf à une zoé, étant donné l'écart de prix, mais pas de l'autonomie...

en attendant l'arrivée de la nouvelle, qui semble déjà très nettement plus réussie côté design.

Par

concernant l'envol des ventes de VE, il n'y a toutefois pas de mystère: c'est le bon compromis prix/autonomie qui réglera la question.

et selon moi, c'est:

15k€ max pour une citadine (segment B) permettant de rouler minimum 150-200 bornes

25k€ max pour une berline segment C permettant de rouler minimum 300-350 bornes

ou 30k€ pour la même berline apte à rouler 500 bornes.

d'ici 10 ans, ça me semble envisageable.

reste à traiter pour ces acheteurs le problème des trajets loingue distance, sans que ça ne soit trop cher/contraignant.

Par

En réponse à mynameisfedo

concernant l'envol des ventes de VE, il n'y a toutefois pas de mystère: c'est le bon compromis prix/autonomie qui réglera la question.

et selon moi, c'est:

15k€ max pour une citadine (segment B) permettant de rouler minimum 150-200 bornes

25k€ max pour une berline segment C permettant de rouler minimum 300-350 bornes

ou 30k€ pour la même berline apte à rouler 500 bornes.

d'ici 10 ans, ça me semble envisageable.

reste à traiter pour ces acheteurs le problème des trajets loingue distance, sans que ça ne soit trop cher/contraignant.

Si on prends le pack batterie de la Bolt 60kwh à 149$/kwh comme annoncé, qui devrait couter 8940$ un tiers du prix de la voiture environ, ça veut dire que le reste de la voiture coute 21000$ + marge? de combien est la marge? ça me parait cher pour une Bolt qui est quand même une voiture lambda.

Petite série? R&D? impacte sur les ventes de thermique? qu'est ce qui justifie ce prix chez GM?

Par

...et il a coûté combien ton pot catalysé adaptable sur ton scoot Le Dreamer ?

Tu vas te décider à nous causer sérieusement de ça un jour ?

Par

" C déjà une réalité, les 1er arrivés seront les 1er servis, il suffit de se renseigner. "

Tu devrais te renseigner aussi gars.... qui lui dira qu'on trouve dorénavant tout plein de bagnoles fil à la patte d'occase...et à tous les prix.....

Mais bon, on a compris qu'il se doit d'amortir son pot catalysé adaptable imaginaire sur son scoot de grosse cylindrée...

Merci pour ces moments Le Dreamer !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire