Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Nouvelles restrictions de circulation : la piétonnisation de Paris par Anne Hidalgo continue

Dans Economie / Politique / Politique

Nouvelles restrictions de circulation : la piétonnisation de Paris par Anne Hidalgo continue

La fermeture des voies sur berge à la circulation l'été dernier n'était qu'un galop d'essai : la Maire de Paris, Anne Hidalgo, a dévoilé sa seconde offensive contre l'automobile dans la capitale au profit des cyclistes et des piétons.

Selon Airparif début décembre, l'évolution de la concentration en dioxyde d'azote (NO2) dans l'atmosphère de la capitale « ne montre aucune tendance claire imputable à la seule fermeture des voies sur berges » décidée le 20 juillet dernier par la mairie de Paris. C'était pourtant l'un des objectifs majeurs de la mesure, mais qu'à cela ne tienne, Anne Hidalgo a annoncé hier, dans une interview accordée au Journal du Dimanche, la deuxième phase de « la reconquête de l'espace public » qu'elle avait brièvement évoqué lors de ses vœux aux élus samedi.

Cela commencera par la fermeture totale à la circulation automobile des quais hauts sur un kilomètre, toujours côté rive droite, entre la place de la Concorde et le pont Royal, le long du jardin des Tuileries. Cet axe à deux voies ne pourra ensuite être emprunté que par les piétons et les cyclistes, ainsi que par un tram-bus électrique dès septembre 2018, qui remplacera la ligne de bus 72 entre l’Hôtel de Ville et le parc de Saint-Cloud. Et pour un peu peser dans le dossier de candidature de Paris pour les Jeux de 2024, il sera baptisé « tramway olympique ».

Jusqu'à côté, c'est ensuite la rue de Rivoli, axe central parisien par excellence, qui va profondément changer avec l'implantation qui commencera avant cet été d'une « piste cyclable bidirectionnelle » qui s'étirera de la place de la Bastille jusqu'à celle de la Concorde. Mais ça n'est pas tout : pour compenser la fermeture aux voitures des quais hauts parallèles de l'autre côté des Tuileries, la rue deviendra à double sens entre la Concorde et la rue des Pyramides. Enfin, la place du Carrousel, qui traverse le Louvre de part en part juste à côté de la Pyramide, sera réservée aux bus et aux taxis.

Et Anne Hidalgo précise bien que ça n'est toujours qu'un début.

Commentaires (81)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Heuresement pour nous Paris n'est qu'une ville. Il en reste 35999 dans lesquels on peut vivre aussi.

Par

on ira de plus en plus vite à travers Paris "à pinces" (en moins de deux heures) :bien:

après les vetements de couleur jaune un petite boisson anisé de la même couleur ne serait pas de trop :areuh:

Par

Mr Desjardins qui vient empiéter sur le pré carré de l'ancien flic & co....

comme indiqué hier, il aurait peut être été pas mal de rappeler l'objectif de ces aménagements : faire progressivement passer le transport vélo à Paris de 5 à 15 %.

Tu parles d'un objectif sacrément ambitieux.....

On rappellera que traverser Paris est-ouest ou nord-sud, ça prend 2 heures maxi,pour un bon marcheur. Alors en vélo, sur des axes sécurisés, gageons qu'au final il sera bien plus rapide et plus agréable de se déplacer ainsi qu'en bagnole.

Reste plus qu'à faire bouger les esprits sclérosés....

Par

le fameux "tramway olympique" sera t'il battu par le fameux Poqué Danslef qui lui ne carbure qu'a l'Inital Pastis :biggrin:

Par

En réponse à roc et gravillon

Mr Desjardins qui vient empiéter sur le pré carré de l'ancien flic & co....

comme indiqué hier, il aurait peut être été pas mal de rappeler l'objectif de ces aménagements : faire progressivement passer le transport vélo à Paris de 5 à 15 %.

Tu parles d'un objectif sacrément ambitieux.....

On rappellera que traverser Paris est-ouest ou nord-sud, ça prend 2 heures maxi,pour un bon marcheur. Alors en vélo, sur des axes sécurisés, gageons qu'au final il sera bien plus rapide et plus agréable de se déplacer ainsi qu'en bagnole.

Reste plus qu'à faire bouger les esprits sclérosés....

tu voulais nous parler du Condé et de ses fameuses enquêtes policières :voyons:

Par

....et les poussah vautrés sur leur sofa, bouffant de la série ricaine et des chips à longueur de soirée.... forcément, ça va pas être facile de s'y mettre.

Par

En réponse à zemik

tu voulais nous parler du Condé et de ses fameuses enquêtes policières :voyons:

....mais qui d'autre ? Il aurait des complices....

Par

En réponse à roc et gravillon

Mr Desjardins qui vient empiéter sur le pré carré de l'ancien flic & co....

comme indiqué hier, il aurait peut être été pas mal de rappeler l'objectif de ces aménagements : faire progressivement passer le transport vélo à Paris de 5 à 15 %.

Tu parles d'un objectif sacrément ambitieux.....

On rappellera que traverser Paris est-ouest ou nord-sud, ça prend 2 heures maxi,pour un bon marcheur. Alors en vélo, sur des axes sécurisés, gageons qu'au final il sera bien plus rapide et plus agréable de se déplacer ainsi qu'en bagnole.

Reste plus qu'à faire bouger les esprits sclérosés....

"ça prend 2 heures maxi,pour un bon marcheur."

On sent le sportif entraîné aux records qui parle :wink:

Par

En réponse à roc et gravillon

....et les poussah vautrés sur leur sofa, bouffant de la série ricaine et des chips à longueur de soirée.... forcément, ça va pas être facile de s'y mettre.

le télétravail roc, le télétravail :oui:

Par

Très bien, il ne faut rien lacher sur les thermiques, je revoterais Mm Hidalgo avec bonheur et qu'elle continue a supprimer les voitures qui polluent en ville:!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire